Planet

Canonical avait précédemment annoncé qu'ils délivreraient le code source de launchpad, la plateforme de développement d'ubuntu et de nombreux autres projets, sous licence libre .... ( Affero GPL selon le mail...).

Ils avaient déjà précédemment libéré une partie de leurs bibliothèques sous-jacentes comme storm (l'orm) , lazr.config (le gestionnaire de configuration), ... .

Depuis quelques jours, Canonical a ouvert un wiki pour le développement de launchad sur lequel on retrouve une page contenant le planning de la libération.

Celle-ci devrait s'effectuer en même temps que la sortie de la version 3.0 qui devrait se situer vers le 21 juillet 2009.

Certains morceaux ne seront toutefois pas de la pare puisque beaucoup trop liés au mode de fonctionnement de cannonical ( ceux-ci n'ont pas clairement été désignés....).

Bref à suivre....

N'oubliez pas d'écouter le podcast avec l'interview faite pour l'occasion...

Amis Barbu et défenseurs de vos libertés, à vos agenda :)

Avertissement: l’installation de ce logiciel nécessite des manipulations à effectuer  avec des droits super-utilisateur (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système.

checkgmail_empty_mailbox

CheckGmail est une petite application pour Ubuntu -entre autres distributions évidemment- qui va relever pour vous votre boîte Gmail et vous informer de son état sans que vous ayez à ouvrir un navigateur internet tel que Epiphany.

Ainsi, nul besoin de consommer des ressources système inutiles simplement à cause de vos emails. L’icône Gmail apparaîtra, grisée ou en couleur suivant la présence ou non de nouveaux courriers électroniques, sur votre tableau de bord à proximité de votre horloge.

Un simple passage de la souris sur l’icône vous permettra de visualiser les nouveaux messages et de décider de la destination que vous y donnerez: ouvrir, marquer comme lu, archiver, signaler comme spam et supprimer. Par contre, si vous souhaitez consulter le mail, votre navigateur favori s’ouvrira automatiquement.

checkgmail_new_mail

La configuration de Checkgmail est aisée et se fait via le menu préférences.

L’installation se fait très simplement à partir des dépôts.

$ sudo aptitude install checkgmail

Etant donné que vous enregistrez le nom d’utilisateur et le mot de passe de votre compte Google sur votre machine, il vous est possible de crypter ces données. Pour ce faire, il s’agira d’installer le paquet libcrypt-simple-perl (il était déjà installé chez moi).

$ sudo aptitude install libcrypt-simple-perl

Et le tour est joué. J’utilise cette petite friandise depuis quelques temps déjà, ce qui m’évite de consulter frénétiquement ma page Gmail à la recherche de nouveaux emails.



CheckGmail: Gmail dans votre zone de notification sans navigateur internet est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

Avertissement: l’installation de ce logiciel nécessite des manipulations à effectuer  avec des droits super-utilisateur (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système.

checkgmail_empty_mailbox

CheckGmail est une petite application pour Ubuntu -entre autres distributions évidemment- qui va relever pour vous votre boîte Gmail et vous informer de son état sans que vous ayez à ouvrir un navigateur internet tel que Epiphany.

Ainsi, nul besoin de consommer des ressources système inutiles simplement à cause de vos emails. L’icône Gmail apparaîtra, grisée ou en couleur suivant la présence ou non de nouveaux courriers électroniques, sur votre tableau de bord à proximité de votre horloge.

Un simple passage de la souris sur l’icône vous permettra de visualiser les nouveaux messages et de décider de la destination que vous y donnerez: ouvrir, marquer comme lu, archiver, signaler comme spam et supprimer. Par contre, si vous souhaitez consulter le mail, votre navigateur favori s’ouvrira automatiquement.

checkgmail_new_mail

La configuration de Checkgmail est aisée et se fait via le menu préférences.

L’installation se fait très simplement à partir des dépôts.

$ sudo aptitude install checkgmail

Etant donné que vous enregistrez le nom d’utilisateur et le mot de passe de votre compte Google sur votre machine, il vous est possible de crypter ces données. Pour ce faire, il s’agira d’installer le paquet libcrypt-simple-perl (il était déjà installé chez moi).

$ sudo aptitude install libcrypt-simple-perl

Et le tour est joué. J’utilise cette petite friandise depuis quelques temps déjà, ce qui m’évite de consulter frénétiquement ma page Gmail à la recherche de nouveaux emails.



CheckGmail: Gmail dans votre zone de notification sans navigateur internet est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

Suite à la lecture du blog de eMerzh je livre ici la méthode pour installer Arora (basé sur le moteur webkit) pour Ubuntu Hardy Heron

Attention, les manipulations indiquées dans l'article et les liens mentionnés peuvent compromettre la stabilité de votre système, je décline toutes responsabilités. Les paquets présentés ci-dessous ne sont pas officiels !

  1. Editer le fichier sudo gedit /etc/apt/sources.list
  2. Ajouter à la fin du fichier si besoin : deb http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu hardy-backports main universe
  3. Mettre à jour ses dépôts sudo apt-get update
  4. Télécharger Arora.deb (435k) depuis Google Code
  5. Installer Arore en ligne de commande : sudo dpkg -i arora_0.4-0sikon1_i386.deb , ou via l'interface graphique par double clic.
06 Janvier 2009 à 19:34

Symfony 1.2 sous Ubuntu via Blog Creaone.fr

JobeetSuite à la parution des tutoriaux "Jobeet", je me permets de rédiger un court article vous permettant d'installer le framework Symfony en 10 minutes sur Ubuntu. Pour les curieux, Symfony est un framework MVC libre écrit en PHP 5. En tant que framework, il facilite et accélère le développement de sites et d'applications Internet et Intranet à conditon bien sûr d'assimiler quelques concepts.

Installation des paquets LAMP

sudo apt-get install apache2 apache2-doc mysql-server php5 libapache2-mod-php5 php5-mysql phpmyadmin php5-xsl php5-cli, php-pear

Quelques détails sur la documentation LAMP d'ubuntu. Afin de bénéficier des commandes internes de Symfony telles que la création d'un schema.xml à partir de fichier yml, php5-xsl semble être indispensable.

Vérifier votre version de php

php -V doit vous retourner une version >= 5.0

Télécharger et installer Symfony 1.2 via Pear

  • sudo pear channel-discover pear.symfony-project.com
  • sudo pear install symfony/symfony-1.2.1

Vérifier la version de Symfony

symfony -V doit retourner 1.2

Créer l'application

  • sudo mkdir /var/www/jobeet
  • cd /var/www/
  • sudo chmod 777 jobeet/
  • symfony generate:project jobeet
  • symfony generate:app escaping-strategy=on csrf-secret=UniqueSecret frontend

Configurer votre serveur

sudo gedit /etc/apache2/httpd.conf

Copier-coller ceci :

# Be sure to only have this line once in your configuration NameVirtualHost 127.0.0.1:8080 # This is the configuration for Jobeet Listen 127.0.0.1:8080 <VirtualHost 127.0.0.1:8080> DocumentRoot "/var/www/jobeet/web" DirectoryIndex index.php <Directory "/var/www/jobeet/web"> AllowOverride All Allow from All </Directory> Alias /sf /usr/share/php/data/symfony/web/sf <Directory "/usr/share/php/data/symfony/web/sf"> AllowOverride All Allow from All </Directory> </VirtualHost>

Redémarrer votre serveur via sudo /etc/init.d/apache2 restart

Tester l'application

Dans votre navigateur préféré taper : http://localhost:8080/

06 Janvier 2009 à 15:08

Arora..un navigateur en devenir via eMerzh's Notes

En me promenant sur la toile, j'ai découvert un nouveau navigateur: Arora . Basé sur webkit, le moteur de safari, google chrome, etc... et sur Qt il annonce un code assez réduit et des performances intéressantes tout en étant multiplateforme. Il fonctionne donc sous windows/osX/freebsd/linux et embedded linux.

Profitant de sa disponibilité dans les dépôts ubuntu, je me suis décidé à un petit test.

Installation

Comme évoqué plus haut, pour l'installation, rien de plus simple,.... juste un petit :

sudo aptitude install arora

et c'est parti!

Premières impressions

arora.png

Le navigateur se lance plutôt rapidement... L'interface est plutôt épurée et simple...on remarque directement l'absence de bouton renvoyant vers la page d'accueil.... Après quelques configurations mineures dans les préférences, (Édition>Préférence) me voici à la conquête de la toile....

Le navigateur parait INCROYABLEMENT rapide... à côté, firefox 3.0 ou konqueror sont des escargots sans nom!

J'ai noté quelques soucis avec flash ainsi qu'avec quelques sites plus ou moins important genre gmail, hotmail, ...

L'inspecteur

arora2.png

Arora intègre par défaut un inspecteur, sorte de firebug permettant de débugger une page web.

Pour l'activer, cochez la case dans Outils (tool) , "Activé l'inspecteur web".

Un design plutôt léché pour des fonctionnalités proches de firebug... (il n'est pas possible d'éditer à la volée les valeurs ou les propriétés css du document)

arora3.png

Fonctionnalités

Les fonctionnalités offertes par le navigateur sont pour l'instant plutôt maigre (pas de support des plugins netscape,...) .... bien que plusieurs évolutions soient planifiées pour les versions à venir comme les extensions,...

Arora se veut être un navigateur simple et rapide et on peut dire que le pari est plutôt réussi! je suis encore bluffé de la rapidité d'affichage....

Je resterai quand même sur mon firefox pour toutes ses fonctionnalités/extensions/raccourcis mais je garderai certainement un oeil sur le développement de ce projet!

Bonne continuation à eux et encore bravo!

numpty_physics

Numpty Physics est un logiciel libre inspiré du jeu Crayon Physics disponible sur Windows.

Le principe: face à un décor composé d’obstacles simples, vous devrez faire preuve d’imagination pour dessiner la solution qui permettra à la petite balle d’atteindre l’étoile jaune. Un principe toujours simple mais très efficace.

Voici comment l’installer sur Ubuntu.

Avertissement: l’installation de ce jeu nécessite l’activation d’un dépôt tiers et d’un paquet non supporté officiellement par Ubuntu. De plus, les manipulations à effectuer décrites ci-après nécessitent des droits super-utilisateur (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système.

On ne peut pas mieux faire, un package a été créé pour Ubuntu. L’installation se fait en un clic.

Tout d’abord, il va falloir rajouter à votre fihier  /etc/apt/sources.list un nouveau dépôt. Ouvrons Gedit et ajoutons le dépôt qui nous intéresse suivant notre distribution.

$ sudo gedit /etc/apt/sources.list

Le dépôt pour Ubuntu Hardy

deb http://ppa.launchpad.net/sonofjon/ubuntu hardy main

Le dépôt pour Ubuntu Intrepid Ibex

deb http://ppa.launchpad.net/phobie/ubuntu intrepid main

Le dépôt pour UbuntuJaunty Jackalope

deb http://ppa.launchpad.net/phobie/ubuntu jaunty main

Le dépôt pour Ubuntu Karmic Koala

deb http://ppa.launchpad.net/phobie/ubuntu karmic main

Une fois les dépôts rafraîchis par le gestionnaire de paquets, il ne reste plus qu’à installer le logiciel.

$ sudo aptitude update
$ sudo aptitude install numptyphysics

Numpty Physics est dorénavant disponible dans la catégorie Jeux de vos applications !

Si vous avez terminé les 11 niveaux fournis avec le jeu, pouquoi ne pas en télécharger des nouveaux et continuer de vous amuser ?

Les niveaux, sous forme de fichiers .nph, sont à placer dans le dossier /usr/share/numptyphysics.



Installer et jouer à Numpty Physics sur Ubuntu est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

numpty_physics

Numpty Physics est un logiciel libre inspiré du jeu Crayon Physics disponible sur Windows.

Le principe: face à un décor composé d’obstacles simples, vous devrez faire preuve d’imagination pour dessiner la solution qui permettra à la petite balle d’atteindre l’étoile jaune. Un principe toujours simple mais très efficace.

Voici comment l’installer sur Ubuntu.

Avertissement: l’installation de ce jeu nécessite l’activation d’un dépôt tiers et d’un paquet non supporté officiellement par Ubuntu. De plus, les manipulations à effectuer décrites ci-après nécessitent des droits super-utilisateur (root) dont le mauvais usage peut engendrer des effets néfastes pour votre système.

On ne peut pas mieux faire, un package a été créé pour Ubuntu. L’installation se fait en un clic.

Tout d’abord, il va falloir rajouter à votre fihier  /etc/apt/sources.list un nouveau dépôt. Ouvrons Gedit et ajoutons le dépôt qui nous intéresse suivant notre distribution.

$ sudo gedit /etc/apt/sources.list

Le dépôt pour Ubuntu Hardy

deb http://ppa.launchpad.net/sonofjon/ubuntu hardy main

Le dépôt pour Ubuntu Intrepid Ibex

deb http://ppa.launchpad.net/phobie/ubuntu intrepid main

Le dépôt pour UbuntuJaunty Jackalope

deb http://ppa.launchpad.net/phobie/ubuntu jaunty main

Le dépôt pour Ubuntu Karmic Koala

deb http://ppa.launchpad.net/phobie/ubuntu karmic main

Une fois les dépôts rafraîchis par le gestionnaire de paquets, il ne reste plus qu’à installer le logiciel.

$ sudo aptitude update
$ sudo aptitude install numptyphysics

Numpty Physics est dorénavant disponible dans la catégorie Jeux de vos applications !

Si vous avez terminé les 11 niveaux fournis avec le jeu, pouquoi ne pas en télécharger des nouveaux et continuer de vous amuser ?

Les niveaux, sous forme de fichiers .nph, sont à placer dans le dossier /usr/share/numptyphysics.



Installer et jouer à Numpty Physics sur Ubuntu est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

Après avoir remplacé Katapult par Gnome-DoKopete par Pidgin et Klipper par Parcellite depuis mon passage à Gnome, il me restait à trouver des remplaçants GTK à Amarok, Krename et Yakuake.

J'ai enfin trouver mon bonheur audio avec Exaile grâce à Frédéric Remy qui me l'a conseillé dans mon précédent billet.

Présentation

ExaileExaile est un lecteur audio qui s'inspire d'Amarok dans sa façon de gérer la musique (contrairement à des lecteurs de type xmms, par exemple) à commencer par la gestion de la collection. Tout comme Amarok, on peut définir un ou plusieurs répertoires qu'Exaile ira scanner à interval régulier (paramétrable dans les préférences) pour mettre à jour automatiquement la collection. Durant ce scan, les images des pochettes seront bien évidemment importées en fonction des noms de fichier que vous pouvez paramétrer dans les préférences. Pour les albums sans pochettes, une recherche automatique (et un peu longue) sur amazon sera fait. Vous pouvez également choisir de ne pas faire cette récupération automatique sur amazon ou bien changer la langue du site amazon où seront faites les recherches, tout ca encore une fois dans les préférences.

Exaile propose la gestion de plusieurs liste de lecture simultanée, chacune dans un onglet.

Les listes de lectures dynamiques sont égalements supportées. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est et bien cela permet d'avoir une liste de lecture (aléatoire) qui se remplit en fonction de ce que vous avez déjà écouter grâce à la récupération des artistes similaires sur last.fm (ce qui implique donc d'avoir préalablement saisi ses paramètres de connexions dans les préférences d'Exaile). En d'autres terme, si vous commencez une liste de lecture avec un seul titre, disons "Justice - Planisphère", le logiciel va interroger last.fm pour récupérer les artistes similaires à ce titre et piocher dans votre collection, ce qui me rajoute automatiquement, par exemple:

  • Cut Copy - Lights And Music [Boys Noize Remix]
  • Hot Chip - Ready For The Floor [Soulwax Remix]
  • The Bloody Beetroots - Butter
  • Digitalism - Echoes [Siriusmo Remix]
  • Chromeo - Bonafied Lovin' [Yuksek Remix]

On peut également éditer les tags ID3, avoir des infos depuis Wikipedia sur l'artiste d'un titre et même récupérer les paroles d'une chanson.

Il y a également une gestion des plugins qui permettent de rajouter des fonctionnalités. Parmi ces plugins, il y en a un qui permet de gérer des raccourcis globaux dan Metacity (le gestionnaire de fenêtre par défaut de Gnome). Par défaut les raccourcis clavier principaux d'Amarok fonctionne donc avec Exaile: Meta-C pour Play/Pause, Meta-B pour suivant et Meta-Z pour précédent, Meta-P pour montrer/cacher la fenêtre d'Exaile et quelques autres encore.

Le logiciel est assez jeune et souffre donc de quelques bugs. On relance et tout remarche.

Installation

Version courrante des dépôts Ubuntu (v0.2.13)

Pour installer exaile depuis les dépôts officiels :

sudo apt-get install exaile

Version courante des dépôts launchpad Exaile (v0.2.14)

Vous pouvez installer la dernière version courrante depuis le dépot launchpad. Pour cela, ajoutez le dépot suivant :

Vous allez procéder à l’installation d’un paquet non officiel. Vous devez être averti qu’il n’y a aucune garantie du bon fonctionnement de ce logiciel. Vous l’installez donc en toute connaissance de cause.

deb http://ppa.launchpad.net/exaile-devel/ubuntu intrepid main

Puis rafraichissez la liste des paquets et installez exaile :

sudo apt-get update sudo apt-get install exaile

Version de développement des dépôts launchpad Exaile (v0.3.0a)

Enfin vous pouvez installer la version de développement (pas forcement très stable, mais à priori avec des nouveautés). Ajoutez le dépot suivant :

Vous allez procéder à l’installation d’un paquet non officiel. Vous devez être averti qu’il n’y a aucune garantie du bon fonctionnement de ce logiciel. Vous l’installez donc en toute connaissance de cause.

deb http://ppa.launchpad.net/exaile-bzr/ubuntu intrepid main

Puis rafraichissez la liste des paquets et installez exaile-bzr (supprimez le paquet exaile si vous l'avez déjà installé) :

sudo apt-get update sudo apt-get remove --purge exaile sudo apt-get install exaile-bzr  

linux_pratique_ubuntu_intrepid_ibex

Sous le sapin cette année, un Linux Pratique Essentiel consacré à la dernière version de Ubuntu (8.10). Au menu: une cinquantaine de pages sur Ubuntu Intrepid Ibex.

Ubuntu est pour moi une distribution historique: utilisateur assez précoce de cette distribution, j’ai débuté avec Ubuntu Hoary à l’été 2005. J’ai ainsi enchaîné les distributions jusqu’à Gutsy ou j’ai un peu levé le pied pour m’intéresser à Debian.

Linux Pratique propose ce mois-ci un dossier particulier intéressant. Après avoir présenter la distribution depuis ses origines, le magazine consacre à Ubuntu-fr une belle et longue interview.

Une présentation des nouveautés incluses dans Intrepid Ibex met notamment en avant le renouvellement de KDE, la nouvelle version de Gimp et Openoffice.org 3.0.

Un CD d’installation d’Ubuntu étant fourni avec le magazine, un retour sur l’installation, la configuration et la personnalisation de votre nouveau système libre permettra à tout nouvel utilisateur, aussi novice soit-il, de s’en sortir honorablement et de profiter pleinement d’une distribution Ubuntu fonctionnelle.

Bref, bien content que Madame ait eu cette idée. Pour la petite histoire,  pour se décider sur l’achat de la revue, son oeil à été attiré par Tux et non le logo d’Ubuntu..

Le comble de l’Ubuntero !



Noël open-source: Ubuntu Intrepid Ibex sous le sapin est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

Pages