Planet

skypeQuelques jours à peine après la sortie de la première version finale 2.0 de Skype sur Linux, on découvre aujourd'hui une nouvelle révision 2.0.0.68 qui vient d'être mise en ligne. C'est principalement la présence de deux bugs qui pouvaient occasionner le plantage de l'application qui a motivé cette sortie (lorsque certains utilisateurs ont mis à jour Skype depuis la version 1.3 et qui ont la connexion automatique activée ou bien lors de l'ajout à ses contacts d'un correspondant ayant activé l'envoi automatique de sa vidéo en conférence). A noter cependant l'ajout du support de l'uPnP au passage. Aucune autre modification significative à signaler...

Pour télécharger cette nouvelle version pour Ubuntu, cliquer ici. Pour ceux qui souhaitent consulter les "release notes", c'est par contre ici.

Réactions à propos de ce billet, questions, problèmes ? N'hésitez pas à poster un message sur le forum du blog.

Sonypi est un bout de code destiné aux portables VAIO pour contrôler certains périphériques. Il permet entre autres de contrôler la luminosité de votre écran, et de programmer les touches de fonctions, et ainsi de contrôler le son ou la luminosité comme vous le feriez sous windows.
La mauvaise nouvelle étant que les portables de la gamme VAIO FS n'ont pas un tel pilote installé par défaut sous Ubuntu, ce qui veut dire que sonypi ne marche pas avec les modèles FS.
Toutefois, le créateur de sonypi a écrit un petit driver (sous licence GPL) qui utilise les interfaces ACPI permettant de changer le niveau de luminosité. Ce petit drivers appelé sony_acpi fonctionne parfaitement, et nous donne tout le confort pour les réglages via les raccourcis claviers.

Il faut cependant faire quelques commandes avant de pouvoir utiliser ce drivers mais rien de bien compliqué.

important Attention : Les commandes décrites dans ce tutorial peuvent avoir des conséquences importantes sur le fonctionnement de votre système. Il est recommandé de faire une sauvegarde préalable de votre machine ou si vous n'êtes pas très sûre, de vous abstenir d' effectuer ces opérations. Les manipulations décrites dans ce document engagent votre responsabilité, si elles devaient endommager ou occasionner des pertes de données.

Remarques préalables :
Ces tests ont été effectués sur un portables VAIO VGN-FS215S avec Ubuntu 7.10 Gutsy Gibbon
D'autres utilisateurs montrent qu'il fonctionne avec les portables VAIO FSN-660, FS-215E, VNG-FS115B
Vérifiez que le compilateur et les librairies du noyau sont bien installés sur votre machine, sinon exécutez les commandes suivantes dans une console:

$sudo apt-get install gcc gcc-3.4 linux-headers-`uname -r`

Ensuite, telechargez le module sony_acpi ici et décompressez-le :

$ tar xzvf sony_acpi.tar.gz

Compiler le fichier sony_acpi.c et déplacez-le sous le répertoire des modules:

$ cd sony_acpi
$ make
$ sudo cp sony_acpi.ko /lib/modules/`uname -r`/kernel/drivers/acpi/

Editez le fichier /etc/modules et ajoutez sony_acpi pour que le module soit lancé à chaque démarrage de la machine.

$ sudo gedit /etc/modules

et ajoutez le mot sony_acpi à la fin du fichier.

A partir de là, vous pouvez commencer à tester le nouveau module en le chargeant:

$ sudo modprobe sony_acpi

Pour voir si la gestion de la luminosité est bien activée, faites :

$ ls /proc/acpi/sony/

Et vous devriez voir apparaître des fichiers dont l'un d'eux est nommé brightness
Effectuez ces commandes en root (à l'aide de la commande sudo -s dans une console à part) pour tester la luminosité:

# echo "1" > /proc/acpi/sony/brightness

pour avoir la luminosité au minimum

# echo "8" > /proc/acpi/sony/brightness

pour l'avoir au maximum

Cependant, il est clair qu'il n'est pas confortable d'effectuer les commandes dans une console, sachant que l'on veut utiliser les touches de raccourcis pour le faire.
D'où l'intérêt du petit programme suivant qui va se charger de mapper les touches de fonctions afin d'effectuer les commandes vues ci-dessus à votre place, et tout cela dans un processus séparé et transparent qui sera lancé au démarrage de la machine.
Telechargez, compilez et déplacez le fichier sonyfn.c vers votre repertoire /usr/sbin à l'aide des commandes suivantes.

$ gcc sonyfn.c -o sonyfn
$ sudo mv sonyfn /usr/sbin

Enfin, modifiez le fichier bootmisc.sh pour que le script sonyfn soit executé à chaque démarrage :

$ sudo gedit /etc/init.d/bootmisc.sh

Ajoutez la ligne sonyfn & au début du fichier aprés la ligne : do_start () {
Ce qui devrait ressembler à celà :

...
do_start () {
#fnkey management for VAIO laptop sonyfn &
...

Maintenant rebootez et testez, l'appuie des touches de raccourcis Fn+F2, F3,... devrait vous permettre de modifier luminosité, son, etc..

Merci à Thomas et Ricardo pour leurs aides et leurs excellents "Howto" pour les portables VAIO:
http://users.skynet.be/thomasvst/linux-on-laptop/
http://web.tagus.ist.utl.pt/~ricardo.cruz/...

J’ai pris plaisir à utiliser quelques mois la version unstable de Debian, mais finalement je suis revenu au système que j’avais déjà utilisé plus de 3 ans auparavant: Ubuntu.

Pourquoi ? Simplement l’envie de plus de simplicité. Ni plus, ni moins.

Bon, avec Ubuntu la manipulation chiante, c’est qu’il faut user intensément d’aptitude une fois le système installé, mais une fois passé le cap, bien lourd tout de même étant donné la lenteur des dépôts, tout roule normalement.

J’ai installé la version bêta de Hardy Heron, vous pouvez la récupérer à cette adresse !

8 mois après, retour à Ubuntu Hardy Heron est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

J’ai pris plaisir à utiliser quelques mois la version unstable de Debian, mais finalement je suis revenu au système que j’avais déjà utilisé plus de 3 ans auparavant: Ubuntu.

Pourquoi ? Simplement l’envie de plus de simplicité. Ni plus, ni moins.

Bon, avec Ubuntu la manipulation chiante, c’est qu’il faut user intensément d’aptitude une fois le système installé, mais une fois passé le cap, bien lourd tout de même étant donné la lenteur des dépôts, tout roule normalement.

J’ai installé la version bêta de Hardy Heron, vous pouvez la récupérer à cette adresse !

8 mois après, retour à Ubuntu Hardy Heron est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

20 Mars 2008 à 18:54

Ubuntu me surprend toujours :) via erwan.me

Ubuntu me surprend toujours dans le bon sens au grè des nouvelles versions. Même après plusieurs mois sous Gutsy, je ne m'étais pas encore rendu compte qu'Ubuntu gérait de mieux en mieux ma souris sans fils "atypique" et surtout l'énergie. Peut être vous vous souvenez de ma légère galère avec cette superbe souris. A l'époque, j'avais même fait un script pour m'indiquer un niveau faible des piles. C'était il y a deux ans... Déjà... Je ne compile plus lmpcm_usb (le module de ma souris) depuis des lustres et cette fonctionnalité est certainement présente depuis Edgy ou Feisty.
Car aujourd'hui, j'ai eu une bonne surprise : pile faible

(Enfin, presque, la traduction est tronquée.[1])

Notes

[1] D'ailleurs, comment fait-on pour ajouter ce bug ? S'il n'y est pas déjà. Ou corrigé le texte dans Rosetta ? Je fouille mais ne trouve pas de mode opératoire pour ce genre de bug.

BlogORabais, le blog qui vous annonce les nouveautés 2 ans aprés :)

19271525Skype est sorti hier pour Linux dans une nouvelle version ENFIN finale estampillée 2.0.0.63.

A noter quelques petits ajouts mais c'est surtout un nombre assez impressionnant de bugs qui ont été corrigés.

Pour consulter les notes de mises à jour, cliquer ici. Pour télécharger cette nouvelle version de Skype dans sa version Ubuntu, cliquer ici.

Rappelons que la version 2.0 introduit la gestion des appels vidéo, le chat jusqu'à 100 personnes et des conférences audio jusqu'à 9 interlocuteurs.

Réactions à propos de ce billet, questions, problèmes ? N'hésitez pas à poster un message sur le forum du blog.

rarLes archives téléchargées dans les newsgroups binaires ou provenant du monde Windows sont très souvent au format RAR. Ce dernier n'étant pas libre, il n'est pas reconnu d'origine par Ubuntu. Pour permettre au gestionnaire d'archives (File Roller) de décompresser les archives RAR, voici comment procéder :

1. Dans le menu "Système", choisir "Administration" puis "Sources de logiciels"

2. A la rubrique correspondant à l'onglet "Logiciels Ubuntu", cocher "Logiciel soumis au droit d'auteur ou à des restrictions légales (multiverse)"

3. Dans le menu déroulant "Télécharger depuis :" changer "Serveur principal" en "Serveur pour France" puis valider

4. Cliquer sur le bouton "Actualiser" lors de l'apparition du message "Les informations sur les logiciels disponibles sont obsolètes"

5. Dans le menu "Système", choisir "Administration" puis "Gestionnaire de paquets Synaptic"

6. Cliquer sur le bouton "Rechercher" , taper "unrar" (sans les guillemets) puis valider

7. Dans le résultat de recherche, cocher la case à gauche de "unrar" puis cliquer sur le bouton "Appliquer" en haut

Faire de même (étapes 6 et 7) avec "rar" (sans les guillemets) pour ajouter la fonction de compression au format RAR si nécessaire

8. Retourner dans "Sources de logiciels" pour rétablir "Serveur principal" (voir étapes 1, 3 et 4). En effet ce serveur par défaut ne semble pas héberger les paquets "rar" et "unrar" car ces derniers sont originaires de RARlab et donc non libres.

Désormais il suffit de double-cliquer sur une archive RAR pour l'ouvrir avec le gestionnaire d'archives par défaut ou bien de cliquer avec le bouton droit de la souris dessus puis "Extraire ici" pour la décompresser à l'endroit courant ! Bien plus pratique que d'utiliser les autres applications de décompression alternatives en ligne de commandes !

Réactions à propos de ce billet, questions, problèmes ? N'hésitez pas à poster un message sur le forum du blog.

05 Mars 2008 à 21:26

u-classroom : suite du cours vim via U Classroom

La suite du cours Vim donné il y a 10 jours par yannick_lm aura lieu ce vendredi 07 mars à 20H00 (heure française métropolitaine), toujours sur le canal #u-classroom du réseau irc freenode.

Si vous n'avez pas pu suivre la première session, le cours est en ligne.

A vendredi !

Geany est un superbe éditeur de texte, léger et complet, avec coloration syntaxique et à onglet. Je ne me sert pas beaucoup de ses autres multiples fonctions mais je n'ai jamais trouvé un éditeur de code aussi rapide et léger avec la coloration syntaxique.

Depuis que j'ai mon eeePC, je ne pouvais l'utiliser qu'en plein écran étant donner que la fenêtre avait une hauteur minimale, ce qui est assez gênant. Ce bug est a présent résolu mais sur le SVN, donc on va compiler tout ça :

  • la première étape est la compilation d'une libstg_cur 2.7.1 car elle n'est pas disponible dans les dépots de Ubuntu.

nan, je rigolais, je vous ai fait un paquet :) :

Je décline toute responsabilité, c'est un paquet fait avec checkinstall sans les règles de l'art, les dépendances doivent être correct mais rien n'est officiel. Vous voilà prévenu. Ne l'installez que si vous avez réellement besoin d'une fenêtre de geany toute petite sur un tout petit (eee)PC :)

geany svn

Et je suis sûr que la question va venir dans les commentaires : oui, on peut très bien coder un peu sur l'eeePC, le clavier est petit mais on s'habitue très vite. Et pour plus de place, il y a aussi pyroom que j'utilise presque tous les jours maintenant :)

21 Février 2008 à 18:30

Splash Compiz xUbuntu via erwan.me

Voila, je viens de séparer la souris Xfce et le cercle humain bleu de xUbuntu pour en faire deux images utilisables pour le démarrage de Compiz. (oui, c'est pas bien compliqué et j'ai fais ça rapidement)

Pour les utiliser (ou les tester), dans CompizConfig Configuration Manager (ccsm pour les intimes) c'est le plugin "écran d'accueil" dans la catégorie "extra", onglet "image" :

Image de fond (celle qui ondule joliment) : le cercle bleu.
Fichier logo : La souris.

Control + F11 pour admirer la beauté de Compiz :) xubuntu_noMouse xfceMouse

À propos de la licence :

Pages