Planet

Nous allons voir dans cet article comment utiliser graphiquement un bureau linux distant à partir d'une machine windows ne disposant que de l'outil de connexion à distance fournit par Microsoft.

Introduction

NCD ThinSTAR Imaginez que vous ayez une machine Linux[1] et que vous vouliez en prendre le contrôle à partir d'une machine Windows. Facile, on installe VNC ou un serveur X sur le client et hop ça roule !

Mais si vous ne pouvez rien installer sur le Windows ? C'est assez fréquent en entreprise. Il ne vous reste que le client de connexion à distance de Microsoft. Hors celui-çi utilise un protocole propriétaire non nativement supporté sous Linux : RDP. Flûte voici une impasse.

Ne vous désolez pas si vite, il existe une solution ! J'ai nommé xrdp. Il s'agit d'une sorte de proxy qui sera serveur RDP pour le client windows et client VNC pour un serveur sous Linux.

Mais quelle drôle d'idée ! En fait non, j'ai acquis il y a peu de temps un client léger ThinSTAR 400. Malheureusement, celui-ci n'est prévu pour fonctionner qu'avec des serveurs sous Windows[2]. Voila donc pourquoi je me suis intéressé à cette solution[3]

Shema

Installation

Note : Je viens de voir qu'une nouvelle version est sortie (0.4 le 2 juin) Je n'ai pas trouvé de ChangeLog, mais un diff des répertoires indique que le code n'a pas changé, seulement quelques fichiers textes. Donc fonctionnellement elle est identique à celle que je vous propose.

Ce soft n'est pas disponible dans les dépots il va donc falloir mettre un peu les mains dans le cambouis. La deux solutions :

  • compiler à partir des sources, je vous renvoi alors vers les liens en fin d'article. Mais regardez quand même la section patches, car certaines modifications sont nécessaires pour qu'il fonctionne correctement ;
  • utiliser la version déjà compilée et patchée que je vous fournit gracieusement, c'est ce que je vais détailler ci-dessous.

Vous trouverez donc la : xrdp-0.3.2-fr-feisty.tar.bz2 une version fonctionnelle pour Ubuntu Feisty qu'il vous suffit de décompresser dans /opt. Attention le répertoire est important car pleins de chemins sont compilés en dur dans le code :( Cela vous créera un répertoire xrdp avec tout ce qu'il faut[4].

Il vous faut aussi le paquet vnc4server. Par exemple, vous pouvez l'installer avec :

sudo aptitude install vnc4server

Modifiez ensuite le fichier /opt/xrdp/bin/startwm.sh pour lancer le windows manager qui vous convient. Par défaut il s'agit de KDE, les commentaires dans le fichier sont assez clairs.

Bien entendu, cette version est fournie sans autre garantie que chez moi ça marche. Si vous ne me faites pas confiance, vous trouverez ci-dessous les modifications que j'ai apportés pour pouvoir recompiler votre propre version.

Utilisation

Voyons maintenant comment utiliser xrdp pour se connecter à partir de Windows. C'est assez simple :

Lançons d'abord xrdp. L'option nodaemon peut être enlevée à terme.

cd /opt/xrdp/bin ./xrdp -nodaemon

Ensuite sesman qui est le gestionnaire de session et qui gère l'authentification. Il doit être lancé en tant que root.

sudo ./sesman --nodaemon

Vous pouvez tester le login avec la commande suivante. <user> et <password> doivent bien entendu être remplacés par les bonnes valeurs. Les chiffres correspondent à la résolution de l'écran.

./sesrun localhost <user> <password> 1024 768 24

Enfin, il vous suffit de vous connecter à partir du client Windows.
Attention lors du login, le clavier est en qwerty !

Fenêtre de Login

Et voila une nouvelle session X est ouverte ! Screenshot C'est une kubuntu ouverte à partir d'un windows virtualisé sous la même kubuntu. Vous suivez ?

La même session, mais à partir de mon NCD ThinSTAR sous Windows CE : Screenshot

Patches

Plusieurs bugs posent problème pour utiliser la version vanilla de xrdp sous Ubuntu en français.

Tout d'abord xrdp ne sait gérer qu'un clavier Américain. Mais on trouve sur le site sourceforge un hack pour le clavier Allemand. Je l'ai adapté pour le clavier Français. Il reste quand même quelques limitations :

  • la touche AltGr est remplacée par la touche Alt gauche. Pensez-y pour les caractères comme @ # ...
  • les touches accentuées semblent ne pas fonctionner dans tous les cas :(
  • seul le clavier de base est géré, vous n'aurez pas accès à toute la keymap fr-latin9, adieu € Æ « et autres spécificités.

Ensuite, la paquet Xvnc fournit par Ubuntu est buggé et nécessite des options spécifiques pour fonctionner correctement. J'ai ajouté celle-ci aux paramètres de lancement qui sont eux aussi codés en dur dans xrdp.

En cas d'échec de l'authentification, sesman affiche aussi le user/password en clair, ça m'a été bien utile pour voir que le login se faisait en qwerty :)

Pour plus de détails, vous pouvez jeter un oeil aux modifications que j'ai apporté au code. Vous trouverez la xrdp-0.3.2-fr-feisty.diff les différences complètes entre la version vanilla et celle que je vous propose.

Quelques liens

Notes

[1] vous devez être beaucoup parmi mes lecteurs :)

[2] On peux lui installer un serveur X, mais je n'ai pas les softs pour

[3] Oui, c'est mon blog, je raconte ma vie si je veux !

[4] Je n'ai pas eu le courage de me lancer dans la création d'un paquet, si cela dit à quelqu'un ...

01 Juin 2007 à 16:47

Franciser phpLDAPadmin via BastNic's Blog

phpLDAPadmin est une interface web d'administration d'annuaires LDAP. Vous pouvez l'installer par la commande

sudo aptitude install phpldapadmin

Et la documentation sur les annuaires OpenLDAP se trouve sur le wiki ubuntu-fr. Néanmoins je ne parlerais ici que de sa traduction et non de son utilisation.

46 /* The language setting. If you set this to 'auto', phpLDAPadmin will attempt 47 to determine your language automatically. Otherwise, available lanaguages 48 are: 'ct', 'de', 'en', 'es', 'fr', 'it', 'nl', and 'ru' 49 Localization is not complete yet, but most strings have been translated. 50 Please help by writing language files. See lang/en.php for an example. */ 51 //$config->custom->appearance['language'] = 'auto';

D'après l'aide, pour passer l'interface en français il faut décommenter la ligne et mettre fr. Mais tel quel, ça ne marche pas !

Analysons le problème : Sur Ubuntu, le paquet installe par défaut les fichiers dans /etc/phpldapadmin/ pour les fichiers de conf et templates et dasn /usr/share/phpldapadmin/ pour les fichiers systèmes. Le passage que j'ai cité ci-dessus se trouve dans /etc/phpldapadmin/config.php.

Fichier /usr/share/phpldapadmin/lib/common.php, ligne 121 :

121 # Grab the language file configured in config.php 122 if ($language != null) { 123 if (strcmp($language,'english') == 0) 124 $language = 'en_GB'; 125 $language_file = LANGDIR.$language ; 126 127 # Set language 128 putenv('LANG='.$language); # e.g. LANG=de_DE 129 setlocale(LC_ALL,$language.".UTF-8"); # set LC_ALL to de_DE 130 bindtextdomain('messages',LANGDIR); 131 bind_textdomain_codeset('messages','UTF-8'); 132 textdomain('messages'); 133 header('Content-type: text/html; charset=UTF-8', true); 134 }

On constate dans ce bout de code que les instructions sur la langue doit-être du type 'fr_FR' plutôt que 'fr'.

Fichier /etc/phpldapadmin/config.php, ligne 51

51 $config->custom->appearance['language'] = 'fr_FR';

Update du 3/06 : En fait il existe une méthode auto_lang justement pour passer la langue de "fr" à "fr_FR". Du coup la modification devient.

Fichier /usr/share/phpldapadmin/lib/common.php, ligne 125 :

125 $language = auto_lang($language);

Malgrès cette correction, phpLDAPadmin n'est toujours pas en français.
Heureusement, bien que ce soit assez peu documenté sur Internet, on trouve assez facilement qu'il manque ligne 129 une précision sur le codage du texte. phpLDAPadmin est tout en UTF-8, on en conclut donc qu'il faut ajouter :

Fichier /usr/share/phpldapadmin/lib/common.php, ligne 129 :

129 setlocale(LC_ALL,$language.".UTF-8"); # set LC_ALL to de_DE

On recharge la page, et tout est maintenant en français.

Rapport de bug : Bug 118322 signalé sur le launchpad.

Logo DELL Ce que l'on annonçait depuis l'enquête de DELL auprés des utilisateurs GNU/Linux est arrivé : Dell va vendre des machines sous Ubuntu Feisty Fawn 7.04! cette offre n'étant pour l'instant réservée qu'au marché américain, on espère tous qu'elle se déploie le plus vite possible à d'autres pays, entre autre, l'Europe.

Trois modèles devraient être disponible dans un premier temps sous Ubuntu 7.04 :
- le DELL Dimension E520n : un PC bureautique bien équipé
- le DELL Inspiron E1505 : un portable
- et enfin le XPS410n : bécane de course pour le jeu, et il y en a beaucoup sous Linux, et des bons

L'avantage d'avoir un système gratuit préinstallé et que les prix de ces PC vont être "relativement" bon marché, les prix annocés sont entre 600$ et 900$ : l'économie d'un OS étant bon à prendre mais surtout un "choix" supplémentaire pour le consommateur.

Dell annonce aussi qu'il fera des efforts dans le developpement de ses pilotes pour l'environnement GNU/Linux, partie qui pêche en général pour une majorité des constructeurs. Il fournira aussi, via Canonical, un support technique le cas échéant, celui-ci étant payant mais qui a pour le moins le mérite d'exister.

Pour plus de détails sur cette offre, rendez-vous sur le forum Ubuntu:
http://www.ubuntu.com/dell

Liens sources:
http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39369597,00.htm
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-31014315@7-37,0.html
http://direct2dell.com/one2one/archive/category/1021.aspx

Bonjour à tous! Mise en contexte Ubuntero féru d’internet, vous avez votre propre blog…Cool! Vous décidez d’en modifier le look, et c’est là que la misère commence: de quoi à l’air votre blog, pour les surfeurs utilisant d’autre navigateurs? Comment déceler et corriger les éventuelles erreurs qui pourraient apparaître à partir d’un autre navigateur, et [...]
Bonjour à tous! Après une brève discussion avec un ami, il est apparu qu’un des défauts d’Ubuntu était le manque de choix dans la sélection des paquets à télécharger et installer, lors d’une installation toute fraîche. Je m’explique: pour openSUSE, par exemple, il existe un « mini-cd » qui permet une netinstall. Après avoir gravé ce cd [...]

Affiche feisty-partyJ’étais samedi aux feistyvités parisiennes, à la cité des sciences et de l’industrie.

A mon avis, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela a été un succès! Prés de 1000 visiteurs, une salle de conférences pleine à craquer d’un bout à l’autre de la journée, on ne pouvait espérer mieux.
L’atelier a vu passer énormément de monde, et pas seulement des geeks, loin de là! M. et Mme Michu, accompagnés de leurs enfants, sont venus eux aussi, et ils ont assistés aux conférences, qui pour la plupart leur été destinées.

Bon, tréve de plaisanteries. J’ai eu également le plaisir d’y croiser quelques participants réguliers de la Classroom, et j’ai pris quelques photos, profitez en, c’est ici.

Non, je ne donne pas de nom :)

13 Mai 2007 à 16:56

Les titres de OuiFM en OSD via ~tigrou/pwet.fr

J'aime beaucoup écouter la radio parisienne OuiFM. Pour les provinciaux, il est possible de l'écouter directement sur le site via une animation flash qui affiche le titre en cours ou avec son lecteur préféré viale flux MP3 qui est probablement capable d'en faire de même, mais il n'est pas très pratique devoir remettre au premier plan le lecteur (et/ou de changer de bureau virtuel). Je trouve aussi pénible que le lecteur affiche systématiquement le titre comme le font certains, je préfère avoir le titre à la demande. J'ai donc écrit un petit script shell qui va récupèrer le titre sur le site de OuiFM comme le fait l'animation flash et l'affiche en OSD. Pour l'utiliser sous Ubuntu (et probablement Debian), il faut installer le paquet xosd-bin et php (4 ou 5) en mode ligne de commande avec la commande suivante :

$ sudo apt-get install xosd-bin php5-cli

Le paquet xosd-bin fournit le programme osd_cat qui permet de lire un fichier à la manière de cat en affichant le résultat en OSD selon différents paramètres (couleur, police, position, ...). J'ai associé l'exécution de ce script à la touche F9 dans Openbox, ainsi si un titre passe et je ne connais pas l'artiste, je peux connaître rapidement le titre en pressant cette touche.

#! /bin/sh   URL_DATA="http://www.ouirock.com/data1.php"   TMP_FILE="/tmp/ouifm_data"$$".txt" DATA_OSD=""   OSD_FONT='-bitstream-dejavu sans-bold-r-*-*-17-*-*-*-*-*-*-*' OSD_VER_POS="bottom" OSD_HOR_POS="right" OSD_COLOR="#95b9c8" OSD_DELAY=30 OSD_LINE_FROM_BOTTOM=2   get_infos () { DATA_SHELL=`wget "$1" -q -O - | sed 's/&/ /g'` eval $DATA_SHELL DATA_OSD=`echo '<?php echo utf8_decode(urldecode("'$artiste' - '$titre'"))."\n"; ?>' | php` }   display_infos () { get_infos $URL_DATA echo "$DATA_OSD" > $TMP_FILE osd_cat -l $OSD_LINE_FROM_BOTTOM -f "$OSD_FONT" -p "$OSD_VER_POS" -A "$OSD_HOR_POS" -c "$OSD_COLOR" -d "$OSD_DELAY" $TMP_FILE }   touch $TMP_FILE display_infos $URL_DATA rm -f $TMP_FILE

Le seul point particulier concerne la fonction get_infos qui récupère les données sur le site de OuiFM puis crée les variables avec eval et les décode avec un tout petit morceau de PHP passé directement à l'interprèteur.

Billet rédigé en écoutant entre autres "Hey Gravity - Risen (She Said)", "Rinocerose - Cubicle", "Green Day - Basket Case", ... :-)

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du projet école pour ubunter@s.

Initié il y a presque un an, par un
utilisateur francophone, également développeur d’(x)ubuntu, pour apprendre
à la communauté francophone à faire des paquets, et les inciter à
contribuer à ubuntu ainsi, le projet s’est élargi à d’autres thématiques,
et j’espère qu’il va continuer à prendre de l’ampleur.

Chaque cours est annoncé à l’avance, et se déroule sur le canal
#ubuntu-fr-classroom, sur le réseau IRC irc.freenode.net.

Jusqu’a présent, des sessions ont eu lieu à propos :

  •  du packaging,
  •  du shell,
  •  des expression régulières,
  • du SMTP, en particulier Postfix,
  • du HTML,
  • de Ruby,
  • de l’utilisation de Launchpad.

L’idée générale est de proposer régulièrement des cours de niveaux
variés
, du débutant au développeur, sur des sujets variés, mais liés
d’une façon ou d’une autre à Ubuntu, GNU/linux, et l’informatique.

Les logs de chacun des cours sont conservés, et théoriquement mis au
propre, sur le wiki d’ubuntu-fr.

Si l’engouement qui est né autour de ce projet est certain, aujourd’hui,
sans doute par manque de contributeurs et de visibilité, le projet ne
parvient pas à franchir l’étape suivante : régularisation des sessions,
diversification des sujets, et massification de l’enseignement
(tout un programme!).

Pour vivifier ce projet, formidable vecteur de connaissances, de contributions et de savoir-faire, nous avons besoin de
contributeurs, et en particulier :

  • de professeurs (dans tous les domaines, de tous les niveaux! soyez
    créatifs),
  •  d’une équipe de contributeurs administratifs, qui se chargeraient de
    tenir à jour les pages wiki concernant le projet: annonces des prochains
    cours, organisation des pages, mise au propre des logs…
  • et bien sûr, plus d’élèves il y aura, plus ce projet sera intéressant!

Si vous souhaitez contribuer, passez donc nous rendre visite sur
#ubuntu-fr-classroom, ou envoyez un mail à ubuntu-fr-classroom@lists.dunnewind.net , afin de
proposer des cours ou pour participer à l’équipe administrative.

Bienvenue à tous!

Bonjour à tous!Quiconque s’est déjà essayé à la création d’un site s’est trouvé devant un dilemme intense (tout est relatif ): quel client ftp utiliser? Le client ftp est ce logiciel qui permet de se connecter à son espace-web, de manière à y transférer les fichiers du blog/cms/digg-like/… en question. Cet article a pour but [...]

Voici un court complément à mon billet du 23 janvier concernant l'installation d'AWStats en mode CGI sous Ubuntu . Avec la méthode que j'exposais tout fonctionne très bien, la seule chose ennuyeuse concerne les mots clés tapés dans les moteurs de recherche. En effet, de plus en plus de moteurs utilise UTF-8 ce qui fait que l'URL référente envoyée par le navigateur est elle aussi en UTF-8. Or par défaut AWStats semble traiter les URL en ISO-8859-1 ainsi dans les statistiques au chapitre Phrases clés on voit apparaître "fond d écran" au lieu de "fond d'écran" ou bien "parc de la tête d or" au lieu de "parc de la tête d or". Avec un peu d'entraînement on arrive rapidement à lire l'UTF-8 mais ce n'est pas très pratique et puis j'aime bien sélectionner certaines phrases clés et les rechercher dans Google avec juste un clic droit dans Firefox et là forcément cela fonctionne moins bien.

Il existe une méthode pour contourner ce problème, pour cela, il suffit d'activer le plugin decodeutfkeys dans le fichier de configuration d'AWStats en décommentant (enlever le # en début de ligne) la ligne suivante dans le fichier /etc/awstats.votresite.fr.conf

LoadPlugin="decodeutfkeys"

Comme l'indique le commentaire dans le fichier de configuration, il faut aussi installer les modules PerlEncode et URI::Escape pour cela, il suffit de taper :

sudo apt-get install liburi-perl

Il n'est pas nécessaire de regénérer les statistiques, les mots clés présentés par AWStats devraient maintenant être affichés correctement.

Pages