Planet

25 Avril 2012 à 07:00

Ubuntu 12.04 : les nouveautés via Geek de France

C’est demain que la nouvelle mouture de la désormais célèbre distribution Ubuntu est mise en ligne. Cette version , la 12.04,  Precise Pangolin de son petit nom,  est tout particulièrement attendue puisqu’il s’agit de la nouvelle LTS d’Ubuntu, ce qui signifie qu’elle sera maintenue pendant 5ans. Mais quoi de neuf avec cette version?

Support LTS de 5 ans

Jusqu’alors les versions LTS (Long Term Service) d’Ubuntu offraient un support de 2 ans. A partir de cette version 12.04, les LTS bénéficieront d’un support (mises à jour et compatibilité assurée des logiciels des dépôts officiels) de 5 ans. Cette nouvelle mouture sera donc supportée par Canonical jusqu’en avril 2017. C’est une bonne nouvelle pour les serveurs  équipés de Ubuntu mais aussi pour aussi pour les déploiement de cette distribution GNU/Linux dans les entreprises, collectivités, etc. (lesquels sont légitimement exigeantes en terme de pérennité de son installation informatique).

 

Unity : correction des bugs et amélioration

Unity, l’interface par défaut proposée par Canonical, fait pour la première fois son entrée dans une LTS. Pour l’occasion, Canonical a veillé à améliorer son interface et corriger divers bugs de fonctionnement. La société introduit aussi quelques nouveautés dont :

  • Ajout de la quicklist nautilus au dash d’Unity

  • paramétrage de Unity via le menu Apparance

  • Intégration du menu unique HUD. Ce menu propose – en plus des dash et menu classiques – de gérer ses menus, applications, options via un menu unique fonctionnant comme un moteur de recherche. Celui-ci tente d’améliorer la productivité mais aussi d’affranchir les utilisateurs des notions de formations à l’usage des applications puisque le moteur de recherche va permette de trouver ce que l’on cherche par mots clés.

En terme de visuel, on peut aussi souligner un écran d’accueil dont le visuel change selon l’utilisateur choisit. Ubuntu 12.04 LTS continuera également d’utiliser GNOME 3.2, et certains logiciels seront rétro-portés depuis GNOME 3.4.

Amélioration de Ubuntu One

Ubuntu One, service de Cloud gratuit de Canonical, connaît lui aussi son lot de nouveautés :

  • Un panneau de contrôle pour installer/gérer ses synchro via une interface

  • Support des serveurs proxy (là encore les ambition de Canonical en entreprise sont perceptibles)
  • Intégration native de Ubuntu One music store dans Rhythmbox
  • Suppression de Ubuntu One Contact

Nouveautés applicatives

En termes d’applications intégrées par défaut, Ubuntu continue sa valse des lecteurs audio. Après, Rhythmbox, puis Banshee, le logiciel de musique par défaut de Ubuntu 12.04 Precise Pangolin sera … Rhythmbox (en version 2.96)! Ce retour s’explique (et s’accompagne de) par une intégration native de Ubuntu One Music au player. De là à penser que Canonical sert ses propres intérêts…

 

A sa sortie Ubuntu 12.04 proposera notamment Firefox 11, Thunderbird 11.0.1 et LibreOffice 3.5.1. Tomboy et Gbrainy ont eux été retirés de l’installation par défaut.

Une flopée de version et un plus grand support ARM

Ubuntu, c’est surtout une grande famille de variante avec Lubuntu, Kubuntu, Xbuntu, MythBuntu, etc. Chaque version apportant son gestionnaire de fenêtre différent et ses spéficités. Mais Ubuntu 12.04 ce sera aussi un meilleur support des plateformes ARM, ce qui place la distribution en concurrence directe avec Windows 8 et lui offre des perspectives d’avenir plus qu’intéressantes sur les tablettes, nettop et TVbox.

Ubuntu 12.04 Precise Pangolin repose sur le noyau Linux 3.2. Un effort particuliers de support matériel et d’optimisation de consommations de batterie a été réalisé. Cette version apporte aussi le support de la technologie ClickPad qui permet une gestion multitouch de certains touchpad (notamment synaptics et Apple Magic Trackpads). Quant à la version serveur, elle réunit la version 64 bits au sein du noyau generic pour garantir le support long terme et améliore sa gestion d’OpenStack (la solution de Cloud soutenue par Canonical).

Un peu plus loin avec Ubuntu 12.04

Si vous désirez finaliser aux petits oignons votre installation de Ubuntu 12.04, je vous conseille fortement de vous tourner vers le script de post-installation que nous a concocté Nicolargo. Celui-ci propose, je cite, d’« automatiser les tâches suivantes:

  • ajouter les dépôts de logiciels
  • installer les logiciels que vous jugez indispensables
  • supprimer les logiciels inutiles
  • télécharger et installer des thèmes pour votre interface graphique
  • configurer vos applications (BASH, prompt, Vim…)
  • faire toutes les actions en ligne de commande qui vous passe par la tête ! »

Pour installer et utiliser ce script python, il vous faudra taper ces commandes :

wget https://raw.github.com/nicolargo/ubuntupostinstall/master/ubuntu-12.04-postinstall.py
chmod a+x ubuntu-12.04-postinstall.py
sudo ./ubuntu-12.04-postinstall.py

Si, comme moi, vous n’accrochez pas avec Unity et craquez pour  Cinnamon, vous pourrez l’installer sur votre Ubuntu avec les commandes :

sudo add-apt-repository ppa:gwendal-lebihan-dev/cinnamon-stable
sudo apt-get update
sudo apt-get install cinnamon

Si Cinnamon ne vous a pas non plus convaincu et que vous restez fan de Gnome 2, Clapico vous explique ici comment revenir à Gnome classique :

sudo apt-get install gnome-session-fallback

Le choix du gestionnaire de fenêtre par défaut voulu se fait ensuite lors du login de l’utilisateur.

 

Quelques liens utiles :

Pour plus d’informations au sujet de cette nouvelle moutures de Ubuntu, vous pouvez aussi consulter ces quelques liens :

23 Avril 2012 à 23:42

Ubuntu 12.10 est Quantal Quetzal via Nizarus

Photo Wikimedia.

Alors que les membres de la communauté Ubuntu internationale commencent à chauffer les galettes pour la sortie proche de la nouvelle LTS, la version Ubuntu 12.04 alias Precise Pangolin, Mark annonce que le nom de code de la prochaine version Ubuntu 12.10 est Quantal Quetzal. En plus de la qualité, comme le suggère le titre de l’annonce de Mark, cette version sera l’occasion d’améliorer l’interface et il suffit de regarder les couleurs vifs du Quetzal pour imaginer le résultat final.

21 Avril 2012 à 13:24

Sortie du numéro 58 via Full Circle Mag FR

Bonjour, tout le monde !

Actuellement, l'équipe de traduction du magazine Full Circle est en train de travailler sur l'Édition spéciale concernant Unity - plein de nouveaux articles ! - et sur le numéro 59. Nous venons d'apprendre que le numéro 60 sortira la semaine prochaine, comme prévu. Bref : nous avons du pain sur la planche.

Nous sommes néanmoins contents de pouvoir vous proposer le numéro 58 en français. Faute de relecteurs, il reste sans doute quelques coquilles et autres, mais nous avons décidé de le mettre en ligne malgré tout. Comme d'habitude, il est disponible sur notre page Lire ou télécharger les numéros. ou en cliquant sur l'image ci-dessous.

Numero58_fr.png

  • Dans ce numéro, celui de mars 2012, outre les séries et les rubriques habituelles, vous trouverez :
  • Une critique de Linux Mint 12, qui fait réfléchir quant à son utilisation, mais, chez moi, il fonctionne très bien... À vous de voir !
  • Des tutoriels, un sur comment filmer votre bureau pour enregistrer vos manips, etc. et un autre sur un bureau zéro-papier : pourquoi et comment y arriver ;
  • Une critique de deux jeux sous Ubuntu - Anomaly: Warzone Earth et Dead Cyborg ;
  • Enfin, le sujet du Labo Linux de ce mois-ci est les outils d'investigation utiles sous Linux : où les trouver, comment les installer et comment les utiliser à bon escient.

Si vous aimez le FCM en français, et cela paraît être le cas, car, à ce jour le dernier numéro a été téléchargé 3257 fois et visionné 161 fois, n'hésitez pas à vous joindre à nous.

NOUS AVONS VRAIMENT BESOIN DE RELECTEURS. Il faut savoir lire et connaître le français - c'est tout !

Bonne lecture et à bientôt sur le wiki - S'IL VOUS PLAÎT !

Toute l'équipe du FCM-fr, notamment Bab, le scribeur de ce numéro, Frangi, unique traducteur, ou presque, cette fois-ci, FredPhil91, Shinichi, Azenor, Wees et moi-même, AuntieE.

P.S. Une liste de sept pseudos peut vous laisser croire qu'il y a assez de monde, alors que ce n'est pas le cas. Nous ne sommes que trois à pouvoir travailler de façon régulière sur le FCM-fr. Après tout, le magazine fait partie du monde du Libre, ce qui fait que chaque membre de l'équipe est effectivement libre d'aller et de venir comme il l'entend... Toute aide, ponctuelle ou à long terme, serait appréciée !

Pour les réfractaires à Unity, il est toujours possible d’utiliser la prochaine version d’Ubuntu en mode Gnome Classic avec les tableaux de bords et les menus traditionnels d’applications et accès aux dossiers, comme le montre la capture d’écran ci-dessous.

Pour ce faire, il suffit simplement d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande :

sudo apt-get install gnome-session-fallback

Redémarrez ensuite votre machine et cliquez sur l’icône Gnome se trouvant à côté du nom d’utilisateur afin de choisir sous quelle version vous souhaitez démarrer votre session.

Choisissez GNOME Classic (pour revenir à Unity, il faudra simplement choisir UBUNTU)

Amusez-vous bien

Billets reliés

21 Avril 2012 à 08:46

C'est le moment de faire la fête via YoBoY

photo release party octobre 2009

Plus que quelques jours avant la sortie de la tant attendue Ubuntu 12.04 LTS portant le nom de code Precise Pangolin, et qui à première vue semble vraiment très soignée et gommer beaucoup des « défauts » de l'interface Unity. Personnellement, je l'ai à peine testée il y a 2 semaine et tout fonctionnait à merveille. Aucuns bugs n'est venu troubler mes 20 minutes de découverte. Mais passons, après tout des dizaines d'autres blogs parlent/parleront de cette version beaucoup mieux que moi.

Ce qui me plait le plus c'est la communauté, faire vivre ce groupe de passionnés avec qui on partage de bons moments que ce soit sur le net ou autour d'un verre. Nombreux sont les groupes d'utilisateurs qui ont déjà pensé à organiser un petit événement à l'occasion de cette sortie, et pour encourager tout le monde à y aller, il faut en parler. C'est pourquoi, ubuntu-fr a de nouveau ouvert son mini-site de lancement, recensant tous les événements en France organisés à l'occasion de la sortie d'Ubuntu 12.04 LTS. Pour les événements dans le monde, le LoCo Team Portal recense également l'ensemble des événements.

Je serai pour ma part aux deux rendez-vous parisiens. Tout d'abord au Flam's St Lazare le 27 avril à l'occasion d'une soirée qui est toujours très conviviale et où on s'amuse bien, et ensuite à l'Ubuntu Party des 12 et 13 mai 2012, au Carrefour Numérique de la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

Si vous organisez ou connaissez un événement que nous ne mentionnons pas, vous pouvez le signaler à ubuntu-fr grâce au formulaire en ligne. Et si vous avez besoin de conseils, d'aide, d'un formulaire d'inscription, ou autre pour organisez vous même un événement, vous pouvez en obtenir directement sur le sallon de discussion #ubuntu-fr-party ou sur la liste de discussion animation.

Bonne release à tous.

image cc-by-sa didrocks

Tags: événementubuntu-frubuntuplanet ubuntu-fr
21 Avril 2012 à 08:46

C'est le moment de faire la fête via YoBoY

photo release party octobre 2009

Plus que quelques jours avant la sortie de la tant attendue Ubuntu 12.04 LTS portant le nom de code Precise Pangolin, et qui à première vue semble vraiment très soignée et gommer beaucoup des « défauts » de l'interface Unity. Personnellement, je l'ai à peine testée il y a 2 semaine et tout fonctionnait à merveille. Aucuns bugs n'est venu troubler mes 20 minutes de découverte. Mais passons, après tout des dizaines d'autres blogs parlent/parleront de cette version beaucoup mieux que moi.

Ce qui me plait le plus c'est la communauté, faire vivre ce groupe de passionnés avec qui on partage de bons moments que ce soit sur le net ou autour d'un verre. Nombreux sont les groupes d'utilisateurs qui ont déjà pensé à organiser un petit événement à l'occasion de cette sortie, et pour encourager tout le monde à y aller, il faut en parler. C'est pourquoi, ubuntu-fr à de nouveau ouvert son mini-site de lancement, recensant tous les événements en France organisés à l'occasion de la sortie d'Ubuntu 12.04 LTS. Pour les événements dans le monde, le LoCo Team Portal recense également l'ensemble des événements.

Je serai pour ma part aux deux rendez-vous parisiens. Tout d'abord au Flam's St Lazare le 27 avril à l'occasion d'une soirée qui est toujours très convivial et où on s'amuse bien, et ensuite à l'Ubuntu Party des 12 et 13 mai 2012, au Carrefour Numérique de la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

Si vous organisez ou connaissez un événement que nous ne mentionnons pas, vous pouvez le signaler à ubuntu-fr grâce au formulaire en ligne. Et si vous avez besoin de conseils, d'aide, d'un formulaire d'inscription, ou autre pour organisez vous même un événement, vous pouvez en obtenir directement sur le sallon de discussion #ubuntu-fr-party ou sur la liste de discussion animation.

Bonne release à tous.

image cc-by-sa didrocks

Tags: événementubuntu-frubuntuplanet ubuntu-fr

Si vous avez l’habitude de travailler en console ou si vous souhaitez un autre style de lecture de vos sites internet favoris, w3m est fait pour vous.

Il s’agit en effet d’un navigateur internet permettant de visiter les sites et de suivre les liens au travers du terminal. Vous pouvez même si vous le souhaitez visualiser les images en vous rendant à l’aide des flèches du clavier  ou avec la souris sur le nom de l’image et en appuyant sur la touche [Entrée] pour les faire apparaître dans votre éditeur d’image( vous pouvez également installer le paquet w3m-img).

Le clic droit permet d’effectuer quelques actions plus que pratiques, notamment l’affichage des options.

Vous pouvez dans cette rubrique option paramétrer votre navigation.

w3m est disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu, vous pouvez donc l’installer soit en passant par la logithèque, soit en ouvrant un terminal et en entrant la commande

sudo apt-get install w3m

Une fois installé, il ne vous reste plus pour l’utiliser qu’à ouvrir un terminal et à entrer

w3m url_du_site_à_visiter

ou

w3m option_choisie url_du_site_à_visiter

La liste des commandes et options est disponible en anglais en entrant dans le terminal la commande

man w3m

Bonne navigation et amusez-vous bien

Source : Ubuntu Sharing

Billets reliés

J'avais remarqué depuis que j'avais Unity que je n'avais plus les petites icônes dans les menus du clic-droit. Je n'avais jamais vraiment cherché comment les retrouver, jusqu'à aujourd'hui où j'ai décidé de chercher un peu. Et j'ai trouvé la solution sur askubuntu.com !

En fait, Unity semble désactiver par défaut l'affichage de ces icônes. Pour les réactiver, on va utiliser l'utilitaire Ubuntu Tweak.

On va sur l'onglet Tweaks, puis Miscellaneous, et enfin, on coche la case Menus have icons. J'ai aussi coché Buttons have icons, comme ça on les rajoute partout ;-)

Source

J'avais remarqué depuis que j'avais Unity que je n'avais plus les petites icônes dans les menus du clic-droit. Je n'avais jamais vraiment cherché comment les retrouver, jusqu'à aujourd'hui où j'ai décidé de chercher un peu. Et j'ai trouvé la solution sur askubuntu.com !

En fait, Unity semble désactiver par défaut l'affichage de ces icônes. Pour les réactiver, on va utiliser l'utilitaire Ubuntu Tweak.

On va sur l'onglet Tweaks, puis Miscellaneous, et enfin, on coche la case Menus have icons. J'ai aussi coché Buttons have icons, comme ça on les rajoute partout ;-)

Source


Saviez-vous qu’il était possible de lire des images et des vidéos dans un TTY, sans serveur X ? Je ne parle pas de les afficher en ASCII-art, mais bien de les afficher « graphiquement ».

Je ne le savais pas jusqu’à aujourd’hui. En fait, c’est possible grâce à des programmes qui écrivent directement dans le framebuffer.

Pour tester les outils suivants, lancez un TTY grâce aux raccourcis Ctrl+Alt+F[1-6]. Pour revenir à votre session graphique, faites Ctrl+Alt+F7 (sur certaines distributions, par défaut la session graphique est plutôt accessible avec Ctrl+Alt+F1, Ctrl+Alt+F8 ou Ctrl+Alt+F9, essayez…).

Images

Pour afficher des images, il faut installer le paquet fbi (framebuffer imageviewer) :

sudo apt-get install fbi

Puis simplement exécuter :

fbi monimage.jpg

ou même

fbi *.jpg

(PgUp et PgDown permettent de naviguer entre les images)

Cet outil est vraiment très rapide (sauf pour le zoom). C’est un peu l’équivalent de feh qui, lui, fonctionne en mode graphique.

Vidéos

Pour les vidéos, nous avons besoin de MPlayer :

sudo apt-get install mplayer

En lançant dans un TTY :

mplayer mavidéo.avi

MPlayer choisit le pilote fbdev. Nous pouvons aussi le choisir explicitement :

mplayer -vo fbdev mavidéo.avi

Par contre, la vidéo s’affiche à sa taille originale, alors que nous la voulons en plein écran. Il faut donc la mettre à l’échelle, grâce aux paramètres de mplayer. Sur un écran 1680×1050 par exemple :

mplayer -fs -vf scale=1680:-3 mavidéo.avi

-3 permet de calculer la seconde composante à partir de la première et de l’aspect-ratio. C’est dans le man :

0: largeur/hauteur dimmensionnées à d_width/d_height -1: largeur/hauteur originales -2: Calcule l/h en utilisant l'autre dimension et le rapport hauteur/largeur redimensionné. -3: Calcule l/h en utilisant l'autre dimension et le rapport hauteur/largeur original. -(n+8): Comme -n ci-dessus, mais en arrondissant les dimensions au plus proche multiple de 16.

Sur mon pc portable, j’arrive sans problème à lire dans un TTY une vidéo 1080p (j’ai testé avec Big Buck Bunny en MP4, redimensionnée lors de la lecture à la taille de mon écran, 1680×1050).

Par contre, sur une machine moins puissante (une EeeBox, qui hébergeait ce blog par le passé), MPlayer saccade, même sur des vidéos basse définition, que VLC lit sans problèmes.
Pour améliorer les performances de lecture de MPlayer, il est possible de changer l’algorithme de zoom logiciel, grâce à l’option -sws. Par exemple, pour utiliser bilinéaire rapide au lieu de bicubique :

mplayer -fs -vf scale=1680:-3 -sws 0 mavidéo.avi

Avec ce paramètre, ça ne saccade plus.

Cependant, sur la EeeBox, dans ce cas les couleurs sont incorrectes apparemment à cause d’un bug de pilote vidéo Intel. J’ai donc quand même installé un serveur X avec un gestionnaire de fenêtres minimaliste, awesome. Mais c’est une autre histoire…

ASCII-art


Je vous parlais d’ASCII-art au début du billet, il est également possible de lire les images ou les vidéos en ASCII (c’est juste moins joli), grâce à des commandes d’une élégance toute particulière.

Pour les images, nous pouvons installer le paquet caca-utils 

sudo apt-get install caca-utils

Puis utiliser cacaview :

cacaview monimage.jpg

Pour les vidéos :

mplayer -vo caca mavidéo.avi

Conclusion

Je n’en revenais pas qu’il soit possible de lire des vidéos sans serveur X.
Sur une machine destinée à une utilisation multimédia (branchée sur la TV par exemple), il n’y a donc nullement besoin d’un serveur X (paradoxalement).

Pages