Planet

29 Mai 2012 à 00:58

Quelques actualités via BastNic's Blog

Au menu : changement de status pour l'entreuprenariat, conférences, et conférences.

J'ai récemment quitté Clever Age pour créer ma propre boutique JoliCode, avec l'ami Xavier Lacot. L'aventure est déjà bien sur les rails, et tient toutes ses promesses. Vous pouvez nous embaucher pour plein de choses, et je vous laisse consulter nos missions, et les valeurs que l'on cherche à véhiculer.

J'étais présent ce week-end au tout à fait formidable Sud Web. Je vous encourage vraiment à suivre les cycles de conférence (Sud|Paris) Web, qui sont proche l'une de l'autre sous beaucoup d'aspects, mais qui ont chacune leur identité propre. Et je les adore !

Je serai à nouveau présent au Forum PHP, pour cette édition 2012. Simon Perdrisat et moi-même y animerons une session intitulée "Drupal comme vous ne l'avez jamais vu", qui traitera principalement du bon usage de composants externes pour créer des sites mieux conçus, plus performants, et (il faut l'avouer) beaucoup plus intéressants à développer.

Il reste d'ailleurs encore quelques places pour y participer, donc go go go.

Forum PHP 2012, j'y serai !

Enfin, début juillet, je ferai mon retour aux RMLL, que j'avais malheureusement délaissé depuis que je vis sur Paris après y avoir participé de nombreuses années. J'y co-animerai une session De l’OpenGov au SmartGov.

Puisque ça ne sert à rien, c’est forcément indispensable ! Et c’est le cas de cette calculatrice intégrée au Dash d’Ubuntu.

Cette calculatrice est plus que simple d’utilisation puisqu’il suffit de taper son opération dans le champ de recherche pour voir apparaître en instantané le résultat dans le dash,

puis, lorsque l’on appuie sur [Entrée], dans la zone de notification.

Si vous souhaitez bénéficier de ce magnifique et indispensable outil, sachez qu’il n’est (malheureusement) pas disponible dans les dépôts officiels d’Ubuntu et que vous ne devez l’installer qu’en toute connaissance de cause.

Ouvrez un terminal et, afin de renseigner l’adresse des dépôts, entrez la commande:

sudo add-apt-repository ppa:scopes-packagers/ppa

Mettez vos dépôts à jour avec la commande:

sudo apt-get update

Lancez l’installation en entrant:

sudo apt-get install unity-lens-utilities unity-scope-calculator

Une fois la calculatrice installée, relancez unity en appuyant simultanément sur les touches [Alt] et [F2] et en entrant la commande:

unity --replace

Amusez-vous bien.

Billets reliés

J’avais écrit en juin 2011 un billet expliquant comment disposer d’un indicateur d’espace de travail dans le tableau de bord Unity d’Ubuntu 11.04. Avec la version 12.04 d’Ubuntu, la manipulation ne fonctionne plus et les utilisateurs qui ont pris l’habitude d’utiliser cet applet pour savoir sur quel bureau ils se trouvent et/ou pour changer d’espace de travail peuvent regretter la disparition de cet indicateur.

Il existe heureusement une possibilité pour le retrouver dans Ubuntu 12.04 LTS mais, comme précédemment, sans passer par les dépôts officiels d’Ubuntu. Vous ne devez donc l’installer qu’en toute connaissance de cause en ouvrant un terminal et en copiant la commande :

sudo apt-get install python-wnck

puis

wget -O indicator-workspaces_0.6.4_all.deb http://goo.gl/SG2dz

et enfin

sudo dpkg -i indicator-workspaces_0.6.4_all.deb

Pour lancer l’indicateur, appuyez simultanément sur les touches [Alt] & [F2] et entrez la commande

indicator-workspaces

Allez ensuite dans préférences pour choisir « Start indicator at login » afin que cet applet se lance automatiquement.

Vous pouvez également utiliser cette rubrique « Préférences » afin de paramétrer le nombre d’espaces souhaités ainsi que la disposition de ces derniers.

Amusez-vous bien.

 

Billets reliés

Mon travail m’obligeant à de fréquents déplacements professionnels, il n’est pas rare que je passe quelques soirées dans différents hôtels qui pour la plupart sont équipés en Wi-fi, ce qui me permet le soir de naviguer sur Internet. Je rencontre pourtant une exception lorsque je suis à Grenoble.

En effet, j’ai pris pour habitude lorsque je travaille dans cette ville de loger et dîner à l’Hôtel Lesdiguières, une école hôtelière qui offre un confort et un cadre exceptionnel au prix d’un hôtel Ibis assorti d’un menu gastronomique à 24,75 €. Comme il s’agit d’une école, ils n’ont pas le droit de faire de publicité mais si vous devez passer par Grenoble, je vous recommande ce sympathique endroit.

Cet établissement ne dispose pas d’un réseau Wi-fi mais on trouve dans chaque chambre un câble Ethernet. J’ai connecté mon ordinateur à celui de la mienne mais impossible de naviguer sur Internet. J’ai alors contacté la réception qui m’a fait porter un document m’expliquant comment modifier mes paramètres réseaux dans Internet Explorer, navigateur dont forcément je ne dispose pas, afin de passer par le proxy de leur réseau.

Dans un premier temps, j’ai modifié les connexions dans Firefox afin de pouvoir naviguer tranquillement.

Cette solution provisoire présentait un inconvénient majeur, je ne pouvais ni  écouter la radio à l’aide de Radiotray, ni utiliser la logithèque, ni même effectuer une commande apt-get-… car seul Firefox pouvait se connecter au proxy de l’hôtel.

En creusant un peu, j’ai trouvé la solution permettant à toute application qui a besoin de se connecter à Internet de fonctionner.

Il suffit en cliquant sur le bouton d’extinction d’aller dans Paramètres systèmes…

puis dans Réseau.

Une fois la fenêtre Réseau ouverte, j’ai choisi « Serveur mandataire » (qui est le nom français de proxy) afin de renseigner l’adresse du proxy de l’hôtel.

J’ai ensuite redémarré ma machine afin que les nouveaux paramètres soient pris en compte et j’ai enfin pu utiliser Radiotray.

Bien évidement, cette solution s’applique également sur le proxy d’une entreprise mais, si d’aventure vous séjournez à l’Hôtel Lesdiguières, sachez que vous utiliserez le proxy de l’école hôtelière qui est le même pour les clients que pour les élèves et que par conséquent certaines adresses internet vous renverront la page…

Amusez-vous bien

 

 

Billets reliés

Gimp

J'ai récemment fait la mise à jour de Gimp 2.8 grâce au PPA des développeurs. Je vais faire l'impasse sur les nouveautés de cette version, je ne suis pas assez bon graphiste pour voir les différences avec l'ancienne ;-)

Une des différences que j'ai par contre pu observer, c'est que j'avais perdu l'icône de Gimp dans le Launcher d'Unity quand je lançais Gimp. Le bug viendrait (semble-t-il) d'un conflit entre les deux versions (2.6 et 2.8 qui cohabitent sur mon système).

Le bug aurait été signalé au développeurs, mais voici quand même une solution pour le corriger avant la mise à jour du logiciel.

Modifiez le fichier /usr/share/applications/gimp.desktop :

gksudo gedit /usr/share/applications/gimp.desktop

et remplacez tout son contenu par :

[Desktop Entry]

Version=1.0 Type=Application Name=Gimp 2.8 Comment=Create images and edit photographs Exec=/usr/bin/gimp-2.8 %U TryExec=/usr/bin/gimp-2.8 Icon=gimp Terminal=false Categories=Graphics;2DGraphics;RasterGraphics;GTK; X-GNOME-Bugzilla-Bugzilla=GNOME X-GNOME-Bugzilla-Product=GIMP X-GNOME-Bugzilla-Component=General X-GNOME-Bugzilla-Version=2.8.0 X-GNOME-Bugzilla-OtherBinaries=gimp-2.8 MimeType=application/postscript;application/pdf;image/bmp;image/g3fax;image/gif;image/x-fits;image/pcx;image/x-portable-anymap;image/x-portable-bitmap;image/x-portable-graymap;image/x-portable-pixmap;image/x-psd;image/x-sgi;image/x-tga;image/x-xbitmap;image/x-xwindowdump;image/x-xcf;image/x-compressed-xcf;image/x-gimp-gbr;image/x-gimp-pat;image/x-gimp-gih;image/tiff;image/jpeg;image/x-psp;image/png;image/x-icon;image/x-xpixmap;image/svg+xml;application/pdf;image/x-wmf;image/jp2;image/jpeg2000;image/jpx;image/x-xcursor;

Et normalement, vous retrouverez l'icône dans le dock ;-)

Source

Gimp

J'ai récemment fait la mise à jour de Gimp 2.8 grâce au PPA des développeurs. Je vais faire l'impasse sur les nouveautés de cette version, je ne suis pas assez bon graphiste pour voir les différences avec l'ancienne ;-)

Une des différences que j'ai par contre pu observer, c'est que j'avais perdu l'icône de Gimp dans le Launcher d'Unity quand je lançais Gimp. Le bug viendrait (semble-t-il) d'un conflit entre les deux versions (2.6 et 2.8 qui cohabitent sur mon système).

Le bug aurait été signalé au développeurs, mais voici quand même une solution pour le corriger avant la mise à jour du logiciel.

Modifiez le fichier /usr/share/applications/gimp.desktop :

gksudo gedit /usr/share/applications/gimp.desktop

et remplacez tout son contenu par :

[Desktop Entry]

Version=1.0 Type=Application Name=Gimp 2.8 Comment=Create images and edit photographs Exec=/usr/bin/gimp-2.8 %U TryExec=/usr/bin/gimp-2.8 Icon=gimp Terminal=false Categories=Graphics;2DGraphics;RasterGraphics;GTK; X-GNOME-Bugzilla-Bugzilla=GNOME X-GNOME-Bugzilla-Product=GIMP X-GNOME-Bugzilla-Component=General X-GNOME-Bugzilla-Version=2.8.0 X-GNOME-Bugzilla-OtherBinaries=gimp-2.8 MimeType=application/postscript;application/pdf;image/bmp;image/g3fax;image/gif;image/x-fits;image/pcx;image/x-portable-anymap;image/x-portable-bitmap;image/x-portable-graymap;image/x-portable-pixmap;image/x-psd;image/x-sgi;image/x-tga;image/x-xbitmap;image/x-xwindowdump;image/x-xcf;image/x-compressed-xcf;image/x-gimp-gbr;image/x-gimp-pat;image/x-gimp-gih;image/tiff;image/jpeg;image/x-psp;image/png;image/x-icon;image/x-xpixmap;image/svg+xml;application/pdf;image/x-wmf;image/jp2;image/jpeg2000;image/jpx;image/x-xcursor;

Et normalement, vous retrouverez l'icône dans le dock ;-)

Source

gimp2.8.pngInutile de le repréciser, mais le très attendu Gimp 2.8 est désormais disponible sous Ubuntu 12.04 via le dépôt PPA otto-kesselgulasch/gimp. Très attendu, notamment pour le nouveau mode « fenêtre unique » qui rapproche un peu plus le Gimp de Photoshop tant il est vrai que le mode multi fenêtrage peut en dérouter certains... Pour la liste des nouveautés et l'installation sous Ubuntu 12.04 c'est par là. Seulement un petit bug (#995916) très désagréable persiste sous Ubuntu 12.04 avec Unity 3D... En effet une fois le Gimp lancé, son icone n’apparaît pas dans le dock « icônes du lanceur » de Unity, l'application n’apparaît même pas lorsque on se balade dans les fenêtres ouvertes via les touches [alt]+[tab], ce qui est très très gênant...

Ce bug est dû au lanceur de Gimp qui garde quelques reliquats de l'ancienne version installée (2.6) sur le système, en attendant une petite mise à jour qui règle ce problème, il y a moyen très simple de palier cette difficulté, il suffit de modifier le lanceur du Gimp (fichier /usr/share/applications/gimp.desktop, pensez à le sauvegarder avant de le modifier...) :

gksudo gedit /usr/share/applications/gimp.desktop

Remplacez l'intégralité de son contenu par celui la :

[Desktop Entry]
Version=1.0
Type=Application
Name=Gimp 2.8
Comment=Create images and edit photographs
Exec=/usr/bin/gimp-2.8 %U
TryExec=/usr/bin/gimp-2.8
Icon=gimp
Terminal=false
Categories=Graphics;2DGraphics;RasterGraphics;GTK;
X-GNOME-Bugzilla-Bugzilla=GNOME
X-GNOME-Bugzilla-Product=GIMP
X-GNOME-Bugzilla-Component=General
X-GNOME-Bugzilla-Version=2.8.0
X-GNOME-Bugzilla-OtherBinaries=gimp-2.8
MimeType=application/postscript;application/pdf;image/bmp;image/g3fax;image/gif;image/x-fits;image/pcx;image/x-portable-anymap;image/x-portable-bitmap;image/x-portable-graymap;image/x-portable-pixmap;image/x-psd;image/x-sgi;image/x-tga;image/x-xbitmap;image/x-xwindowdump;image/x-xcf;image/x-compressed-xcf;image/x-gimp-gbr;image/x-gimp-pat;image/x-gimp-gih;image/tiff;image/jpeg;image/x-psp;image/png;image/x-icon;image/x-xpixmap;image/svg+xml;application/pdf;image/x-wmf;image/jp2;image/jpeg2000;image/jpx;image/x-xcursor;

Et voila le résultat lorsque on utilise le BFB (touche [super]) le lanceur Gimp ressemble désormais à cela (et il apparaît dans la barre latéral des lanceurs lorsque que Gimp est utilisé) :

gimp2.8-1.png

18 Mai 2012 à 13:37

Moi, j’aime le X via Geek de France

Depuis la sortie « forcée » d’unity il y a un an et le démarrage de gnome3, j’ai énormément pesté, vociféré, éructé toute ma haine. J’en faisais même des cauchemars dans lesquels je me voyais étrangler Mark Shuttleworth pour cette trahison tant redoutée, et frapper les développeurs de gnome3 atteints comme l’a si bien dit Linus Torvalds de « problèmes mentaux ». Maintenant je vais tenter de faire preuve de bonne volonté et comme disent certains de voir le bon côté des choses de façon constructive.

Donc la solution, à mon sens, c’est XFCE. Pour ceux qui aimaient la sobriété et l’efficacité de gnome2, et pensent qu’un système Linux doit pouvoir tourner sans accélération graphique et en utilisant peu de ressources. Je l’utilise sur Debian Squeeze et sur Ubuntu 11.10.

La dernière version d’XFCE, la 4.8, me paraît stable et me donne une impression globale de maturité que je n’avais pas avec les versions précédentes.

Retrouver avec XFCE ce qu’on avait avec GNOME2

Faisons le point sur les éléments rencontrés dans ma tentative de faire ressembler XFCE à gnome2 (oui, je le reconnais, je n’ai pas envie ni besoin d’un changement « révolutionnaire » dans mon environnement de bureau).

(cliquez sur l’image pour la voir correctement)

Ce que j’ai pu retrouver sans problèmes :

  • les tableaux de bords, appelés panneaux, sont très similaires
  •  la liste des fenêtres ouvertes (élément à mon sens indispensable qui a disparu dans unity et gnome3)
  • les bureaux virtuels

 

Ce que j’ai pu récupérer après quelques manips

  • les applets de gnome2 sont utilisables via un plugin, et de nombreux applets XFCE présentent les mêmes fonctions (moniteur système, calendrier…)
  • le dual-screen ne pouvait pas être géré par l’utilitaire de base : utilisation de arandr et génération d’un script lancé au démarrage
  • le gestionnaire de fichiers Thunar est un peu « bof », malgré l’ajout du support des protocoles sftp(ssh) et smb. J’ai installé nautilus en le lançant avec l’option –no-desktop pour ne pas qu’il essaye de gérer le bureau

 

Ce que j’ai gagné

  • une gestion par défaut plus « carrée » des icônes, sur le bureau et dans les panneaux (alignement et espacement fixes)
  • la gestion des panneaux est également plus structurée que la gestion des tableaux de bord de gnome2
  • le menu global xfce par défaut est très pratique et libère de la place dans mon panneau supérieur (on pouvait aussi faire ça avec gnome2)

 

Ce qui ne fonctionne pas très bien

  • objectivement, l’utilisation sur pc portable pose quelques problèmes. Sur mon Samsung N150+, j’ai dû ajouter acpi_backlight=vendor dans grub pour pouvoir gérer la luminosité, et l’activation/désactivation du wifi ne fonctionne pas encore. De plus l’autonomie semble légèrement diminuée, peut-être du fait d’une gestion incomplète de l’acpi.
  •  dans la version 4.6 d’XFCE, il faut faire pas mal de manips pour créer des raccourcis dans les panneaux. Avec la version 4.8, le glisser-déplacer simplifie la tâche

 

Conclusion

À mon sens, l’environnement de bureau doit se faire oublier pour permettre de travailler. J’entends par là occuper le moins de place possible sur l’écran tout en affichant les fonctions utiles : icônes de lancement de programmes, liste des fenêtres ouvertes, notifications, etc. XFCE réussit à 99% cet objectif, et j’invite ceux qui sont déçus des récents changements dans les « grosses » distributions à opter pour une installation en mode serveur puis à installer XFCE par-dessus.

Pour ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas faire ça, on peut choisir Xubuntu, Dreamlinux ou d’autres distribution livrées avec XFCE pour simplifier l’installation.

ambiance00.png Dans la version 12.04 d'Ubuntu, le pangolin précis, le thème par défaut est le thème Ambiance, comme dans la version précédente, l'ocelot onirique. Seulement il a y a eu quelques petites modifications, pour la plupart bénéfiques, mais une en particulier me dérange un peu... Dans la 12.04 les menus contextuels sont avec un fond clair, alors que dans la 11.10 ils étaient sur fond noir, déroutant pour le non initié, mais une fois que l'on s'est habitué, on ne peut plus s'en passer ! Lors de la sortie du pangolin, certain ont même cru qu'il s'agissait d'un bug (#925895), c'est pour dire...

Heureusement, il y deux options simples pour récupérer l'Ambiance dark pour Ubuntu 12.04

Thème Ambiance (par défaut)

Il ressemble à ça : Ambiance.png

Thème Ambiance dark

Sources : http://solancer.blogspot.fr/2012/04/dark-ambiance-theme-for-ubuntu-1204.html

Pour l'installer, il suffit de télécharger l'archive solancer-com-Ambiance et décompresser son contenu dans le dossier ~/.themes. Pour activer le thème, le plus simple est d'utiliser l'excellent Ubuntu Tweak, menu Ajustement/thème Ubuntu_Tweak_010.png Résultat : Ambiance_dark.png

Thème Ambiance Oneiric

Sources : http://www.omgubuntu.co.uk/2012/04/how-to-revert-to-dark-menus-for-ambiance-theme-in-ubuntu-12-04

Pour l'installer, il suffit de télécharger l'archive AmbianceOneiric et décompresser son contenu dans le dossier ~/.themes. Pour activer le thème, rebelote, l'excellent Ubuntu Tweak, menu Ajustement/thème Ubuntu_Tweak_011.png Résultat : Ambiance_Oneiric.png À vos tweak !

Bon ce sujet a déjà été évoqué ici ou

Capture_du_2012-05-16_22_28_45.png

Voici ma modeste contribution à l'édifice en proposant une solution simple pour Ubuntu 12.04. En effet, la solution la plus simple est de désactiver l'accélération matérielle via les paramètres du plugin. C'est tout bonnement impossible via le menu "paramètres" du plugin. Bon vous me direz que d'autres solutions tout aussi radicales seraient de passer à WEBM dans youtube ou tout bonnement de supprimer flash ,mais bon il y a encore des vidéos sur youtube nécessitant le plugin propriétaire d'adobe et je n'ai pas trop envie de me passer de mes heures de découverte de vidéos sur le net.

warning.pngPetit rappel d'usage : ce billet propose des actions qui peuvent rendre instable votre système... mais bon vu que la fin du monde est pour bientôt, on a moins peur :D

Si vous voulez installer le plugin provenant d'Adobe , il suffit d'installer le plugin firefox flash-aid. Notez que ça n'est pas obligatoire pour ce problème. Seule la création du fichier /etc/adobe/mms.cfg est nécessaire, mais bon le plugin peut s'avérer utile pour celui qui ne veut pas trop se prendre la tête.

Et voici la marche à suivre pour le plugin venant de chez adobe:

Selection_001.png Selection_002.png Selection_003.png Selection_005.png

Il ne reste plus qu'à redémarrer firefox , vérifier que le fichier /etc/adobe/mms.cfg est correctement configuré :

OverrideGPUValidation=true EnableLinuxHWVideoDecode=1

et hop la, la vidéo est normale : Selection_039.png

Notez que pour regarder une vidéo sur l'île du soleil, ca rend schtroupfement mieux :)

Pages