Planet

28 Décembre 2011 à 20:44

Frescobaldi 2 via Pianopenguin

Wilbert Berendsen nous offre pour Noël la version 2 de Frescobaldi. Il s'agit d'une réécriture complète afin de ne plus dépendre de KDE4 et d'être donc installable sur tout système supportant Python et PyQt4. Elle reprend toutes les fonctionnalités de la version 1 en y ajoutant un lecteur midi intégré, un système de modèle intelligent (snippets pouvant intégrer des scripts Python), une interface plus intuitive et un lien bilatéral entre les éléments du code et ceux de l'aperçu.

J'ai déjà présenté Frescobaldi dans un précédent billet mais pour rappel il s'agit d'un éditeur pour Lilypond permettant de créer des partitions musicales de grande qualité. Frescobaldi facilite donc l'écriture du code Lilypond avec un assistant de création de partitions, un éditeur d'articulations, la complétion automatique ...

Avertissement : l'installation de Frescobaldi implique l'installation de paquets non officiels qui peuvent donc présenter un risque pour la stabilité de votre système.

Python et PyQt4 étant déjà installé sur mon Ubuntu Studio, il m'a suffit de télécharger et décompresser l'archive de Frescobaldi disponible sur GitHub

Frescobaldi est alors fonctionnel mais il faut installer un module supplémentaire pour l'affichage de l'aperçu PDF. Ce module nécessite les paquets suivants pour sa compilation :

sudo apt-get install python-qt4-dev python-sip-dev python-sip4 python-sip4-dev sip4 libqtcore4 libpoppler-qt4-3 libpoppler-dev libpoppler-qt4-dev

Il faut ensuite télécharger python-poppler-qt4 et le compiler de la façon suivante :

python setup.py build

Puis pour installer le module :

sudo python setup.py install

Le lecteur MIDI intégré nécessite 'Python-PortMidi'. Vous pouvez le télécharger et le compiler à partir des sources ou plus simplement installer le paquet 'python-pygame' qui contient cette librairie et a l'avantage d'être disponible dans les dépôts officiels.

J'ai pu convertir en 3 temps la partition du "Bon Roi Dagobert" pour violon de mon fils. Avec la facilité offerte par LiLypond d'utiliser une variable pour la partition sur la corde de LA et d'utiliser simplement le '/transpose' pour l'écriture de la partition sur les autres cordes :

Frescobaldi 2

Je travaille depuis un moment sur Zimbra. J’ai remplacé il y à peu mon serveur d’entreprise Lotus Domino par Zimbra NE. Dans sa version NE, Zimbra possède un outil de synchro mobile intégré et très performant donc pas de problème. Par contre j’utilise aussi la version Zimbra OSE pour mes potes et des associations. C’est pour cela qu’il était pour moi interessant de fournir à mes utilisateurs une solution de Push-mail performante et gratuite.

C’est pour cela que je me suis penché sur Z-push. Z-Push est une solution Open-Source de Zarafa qui permet de faire du push mail depuis des terminaux mobiles. Mais aussi la synchro des contacts et des calendriers !

Z-Push utilise le protocole Microsoft ActiveSync qui est supporté sur un grand nombre de terminaux mobiles (Iphone, Android, Windows Mobile, Maemo, Symbian…).

J’ai effectué mon install sur un DomU Xen routed à base d’un template Ubuntu 10.04 64 bits paravirtualisé

Installation des prérequis:

Installation de apache2, php5 et php-curl openssl
Activation de ssl dans apache a2enmod ssl

 

Installation de Z-push

Téléchargement de Z-push sur http://prdownload.berlios.de/z-push/z-push-1.5.1.tar.gz
Téléchargement du backend Zimbra sur http://sourceforge.net/projects/zimbrabackend/files/Release48/zimbra48.tgz/download

J’ai placé z-push à la racine de mon espace web /var/www

#tar xvfz z-push-1.5.1.tar.gz -C /var/www

J’ai extrait le backend Zimbra zimbra.php dans /var/www/z-push/backend/

#tar xvfz zimbra48.tgz -C /var/www/z-push/backend

Modifications des droits

#chown -R www-data:www-data /var/www/z-push #chmod 755 /var/www/z-push/state #chown www-data:www-data /var/www/z-push/state

 

 

configuration de Z-push et Apache:

Mon serveur est un DomU Xen dédié nommé push.info16.fr. Il sera accessible en http et https. Pensez à activer l’écoute sur les ports 80 et 443 dans /etc/apache/ports.conf

  •           Virtualhost en http ( non ssl): etc/apache2/sites-enabled/default
<VirtualHost *:80> ServerName push.info16.fr DocumentRoot /var/www/z-push/ <Directory /> Options FollowSymLinks AllowOverride None </Directory> <Directory /var/www/z-push/> Options Indexes FollowSymLinks MultiViews AllowOverride None Order allow,deny allow from all </Directory> ErrorLog /var/log/apache2/error.log LogLevel warn CustomLog /var/log/apache2/ssl_access.log combined Alias /doc/ "/usr/share/doc/" <Directory "/usr/share/doc/"> Options Indexes MultiViews FollowSymLinks AllowOverride None Order deny,allow Deny from all Allow from 127.0.0.0/255.0.0.0 ::1/128 </Directory> Alias /Microsoft-Server-ActiveSync /var/www/z-push/index.php php_flag short_open_tag on php_flag magic_quotes_runtime off php_flag register_globals off php_flag magic_quotes_gpc off </VirtualHost>
  •           Virtualhost en https ( ssl) : /etc/apache2/sites-enabled/ssl

 

<VirtualHost *:443> ServerName push.info16.fr DocumentRoot /var/www/z-push/ <Directory /> Options FollowSymLinks AllowOverride None </Directory> <Directory /var/www/z-push/> Options Indexes FollowSymLinks MultiViews AllowOverride None Order allow,deny allow from all </Directory> ErrorLog /var/log/apache2/error.log LogLevel warn CustomLog /var/log/apache2/ssl_access.log combined Alias /doc/ "/usr/share/doc/" <Directory "/usr/share/doc/"> Options Indexes MultiViews FollowSymLinks AllowOverride None Order deny,allow Deny from all Allow from 127.0.0.0/255.0.0.0 ::1/128 </Directory> Alias /Microsoft-Server-ActiveSync /var/www/z-push/index.php php_flag short_open_tag on php_flag magic_quotes_runtime off php_flag register_globals off php_flag magic_quotes_gpc off SSLEngine on SSLCipherSuite ALL:!ADH:!EXPORT56:RC4+RSA:+HIGH:+MEDIUM:+LOW:+SSLv2:+EXP:+eNULL SSLCertificateFile /etc/apache2/ssl/push.crt SSLCertificateKeyFile /etc/apache2/ssl/push.key SSLProxyCACertificateFile /etc/apache2/ssl/push.crt <FilesMatch "\.(cgi|shtml|phtml|php)$"> SSLOptions +StdEnvVars </FilesMatch> BrowserMatch ".*MSIE.*" \ nokeepalive ssl-unclean-shutdown \ downgrade-1.0 force-response-1.0 </VirtualHost>

 

Creation des certificats 2048 bits

#cd /etc/apache2/ssl #openssl genrsa -out push.key 2048#openssl req -new -key push.key -out push.csr#openssl x509 -req -days 365 -in push.csr -signkey push.key -out push.crt

 

Pensez bien sur à activer les vhosts:

#a2ensite default; a2ensite ssl

 

Modification de /var/www/z-push/config.php

<?php /*********************************************** * File : config.php * Project : Z-Push * Descr : Main configuration file * * Created : 01.10.2007 * * Copyright 2007 - 2010 Zarafa Deutschland GmbH * * This program is free software: you can redistribute it and/or modify * it under the terms of the GNU Affero General Public License, version 3, * as published by the Free Software Foundation with the following additional * term according to sec. 7: * * According to sec. 7 of the GNU Affero General Public License, version 3, * the terms of the AGPL are supplemented with the following terms: * * "Zarafa" is a registered trademark of Zarafa B.V. * "Z-Push" is a registered trademark of Zarafa Deutschland GmbH * The licensing of the Program under the AGPL does not imply a trademark license. * Therefore any rights, title and interest in our trademarks remain entirely with us. * * However, if you propagate an unmodified version of the Program you are * allowed to use the term "Z-Push" to indicate that you distribute the Program. * Furthermore you may use our trademarks where it is necessary to indicate * the intended purpose of a product or service provided you use it in accordance * with honest practices in industrial or commercial matters. * If you want to propagate modified versions of the Program under the name "Z-Push", * you may only do so if you have a written permission by Zarafa Deutschland GmbH * (to acquire a permission please contact Zarafa at trademark@zarafa.com). * * This program is distributed in the hope that it will be useful, * but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of * MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. See the * GNU Affero General Public License for more details. * * You should have received a copy of the GNU Affero General Public License * along with this program. If not, see <http://www.gnu.org/licenses/>. * * Consult LICENSE file for details ************************************************/ // Defines the default time zone if (function_exists("date_default_timezone_set")){ date_default_timezone_set("Europe/Paris"); } // Defines the base path on the server, terminated by a slash define('BASE_PATH', dirname($_SERVER['SCRIPT_FILENAME']) . "/"); // Define the include paths ini_set('include_path', BASE_PATH. "include/" . PATH_SEPARATOR . BASE_PATH. PATH_SEPARATOR . ini_get('include_path') . PATH_SEPARATOR . "/usr/share/php/" . PATH_SEPARATOR . "/usr/share/php5/" . PATH_SEPARATOR . "/usr/share/pear/"); define('STATE_DIR', BASE_PATH.'/state'); // Try to set unlimited timeout define('SCRIPT_TIMEOUT', 0); //Max size of attachments to display inline. Default is 1MB define('MAX_EMBEDDED_SIZE', 1048576); // Device Provisioning define('PROVISIONING', false); // This option allows the 'loose enforcement' of the provisioning policies for older // devices which don't support provisioning (like WM 5 and HTC Android Mail) - dw2412 contribution // false (default) - Enforce provisioning for all devices // true - allow older devices, but enforce policies on devices which support it define('LOOSE_PROVISIONING', false); // Default conflict preference // Some devices allow to set if the server or PIM (mobile) // should win in case of a synchronization conflict // SYNC_CONFLICT_OVERWRITE_SERVER - Server is overwritten, PIM wins // SYNC_CONFLICT_OVERWRITE_PIM - PIM is overwritten, Server wins (default) define('SYNC_CONFLICT_DEFAULT', SYNC_CONFLICT_OVERWRITE_PIM); // The data providers that we are using (see configuration below) $BACKEND_PROVIDER = "BackendZimbra"; // ************************ // BackendICS settings // ************************ // Defines the server to which we want to connect define('MAPI_SERVER', 'file:///var/run/zarafa'); define('ZIMBRA_URL','https://webmail.info16.fr'); define('ZIMBRA_USER_DIR','zimbra'); define('ZIMBRA_SYNC_CONTACT_PICTURES', true); define('ZIMBRA_VIRTUAL_CONTACTS',true); define('ZIMBRA_VIRTUAL_APPOINTMENTS',true); define('ZIMBRA_VIRTUAL_TASKS',true); define('ZIMBRA_IGNORE_EMAILED_CONTACTS',true); define('ZIMBRA_HTML',false); define('IMAP_DEFAULTFROM', ''); define('IMAP_SENTFOLDER', ''); // ************************ // BackendIMAP settings // ************************ // Defines the server to which we want to connect // recommended to use local servers only define('IMAP_SERVER', 'localhost'); // connecting to default port (143) define('IMAP_PORT', 143); // best cross-platform compatibility (see http://php.net/imap_open for options) define('IMAP_OPTIONS', '/notls/norsh'); // overwrite the "from" header if it isn't set when sending emails // options: 'username' - the username will be set (usefull if your login is equal to your emailaddress) // 'domain' - the value of the "domain" field is used // '@mydomain.com' - the username is used and the given string will be appended define('IMAP_DEFAULTFROM', ''); // copy outgoing mail to this folder. If not set z-push will try the default folders define('IMAP_SENTFOLDER', ''); // forward messages inline (default off - as attachment) define('IMAP_INLINE_FORWARD', false); // use imap_mail() to send emails (default) - off uses mail() define('IMAP_USE_IMAPMAIL', true); // ************************ // BackendMaildir settings // ************************ define('MAILDIR_BASE', '/tmp'); define('MAILDIR_SUBDIR', 'Maildir'); // ********************** // BackendVCDir settings // ********************** define('VCARDDIR_DIR', '/home/%u/.kde/share/apps/kabc/stdvcf'); // Alternative backend to perform SEARCH requests (GAL search) // if an empty value is used, the default search functionality of the main backend is used // use 'SearchLDAP' to search in a LDAP directory (see backend/searchldap/config.php) define('SEARCH_PROVIDER', ''); ?>

Il ne reste plus qu’a paramétrer un mobile compatible activesync for Exchange à notre serveur Z-push.



  • username = adresse_mail
  • password= votre_mot_de_passe
  • domaine= adresse_mail
  • serveur= push.info16.fr

 

Cet article a été publié par bartounet sur le blog info16. Si vous désirez comme bartounet publier en guest-blogging sur Geek de France, vous pouvez me contacter.

22 Décembre 2011 à 06:47

En vracbuntu via Taltan.Blog.Bkp

En vrac et dans le désordre, quelques news autour de Ubuntu qui valent le coup d'être lues :

21 Décembre 2011 à 13:46

Soirée sucre et détente à Paris via Ubuntu Party

Ah! L’hiver, le froid, la pluie.
Pleines de sucre et de mets délectables, les annuelles retrouvailles familiales et amicales fleurissent avec crocus et pensées.
Ubuntu est une grande famille, qui n’a besoin d’aucun prétexte pour se réunir, mais qui n’a rien contre les sucreries et autres plaisirs des fêtes de fins d’années !

Les parisiens de la communauté Ubuntu sont ainsi invités à se délecter et se retrouver dans une ambiance libre : festive ou studieuse, selon les envies de chacun, ce vendredi 23 décembre 2011 au centre de Paris :

La Clairière, 60 rue Grénéta, 2ème arrondissement de Paris.
Entrée libre, de 18h30 à 23h30.
Métro Les Halles ou Sentier.

L’entrée est libre, la bouffe et la boisson également. Participez à votre convenance, en apportant un bon gâteau, un paquet de chips, des idées, vos pensées…

Nous avons une grande salle à notre disposition, venez nombreux !

19 Décembre 2011 à 06:00

CuBox : un micro-PC ARM à 99€ via Geek de France

CuBox! En voila un petit PC qui me plaît pas mal et dont j’espère on entendra beaucoup parler. A l’image du Raspberry PC ou des plug PC, le CuBox est un micro PC intégrant  un cœur ARM.

Proposé par la société Solid-Run, le CuBox est à la base un projet de développement open source comme l’est la plateforme Ardino et est tout à fait idéal pour un usage Media Center. On peut y faire tourner des système d’exploitation Linux – comme Debian ou Debian – voir Android pour monter son système Android TV.

La plateforme CuBox est basée sur un SoC ARM Marvell Armada 510 – cadencé à 800Mhz, qui sait gérer la vidéo en 1080p sans sourciller – et intègre :

  • 1Go de mémoire DDR3-800MHz
  • 1 port Ethernet Gigabit
  • 1 port audio optique SPDIF
  • 1 récepteur IR pour une télécommande ou un clavier IR
  • 1 port eSATA 3Gbps
  • 1 port micro-SD
  • 2 ports USB et 1 port micro-USB (console)

Le CuBox gère donc sans problème la HD est a donc sa place toute trouvée en tant que plate forme Media Center branchée en HDMI sur sa TV. D’ailleurs, une vidéo de la bête faisant tourner XBMC est disponible sur la toile. On y vois le CuBoc, via la solution Media Center open source, visionner sans sourciller différentes vidéo HD en streaming LAN. Mieux : le tout pour moins de 3W de consommation!

Appuyée par un bon NAS, je vois bien ce genre de machine remplacer ma solution Media Center actuelle.

D’ailleurs, si l’idée vous plaît, le CuBox est d’ors et déjà disponible à la vente pour 99€ (ou 135$, ça fait plaisir de voir que pour une fois la conversion euro/dollar soit fait honnêtement, plus les frais de port de 30€ pour la France), dans un kit comprenant le Cubox et son boîtier, un bloc d’alimentation 5V et une carte micro-SD de 2Go avec Ubuntu de pré-installé dessus.

Plus d’info ICI ou sur le Wiki et le forum du projet.

Pour ajouter ou enlever une application au démarrage d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot, il faut passer par le dash pour chercher  « Applications au démarrage ».

Le seul problème est que les applications qui se lancent lorsque vous ouvrez votre session n’apparaissent pas toutes dans cette fameuse liste. Il en reste donc certaines que ne pouvez  désactiver.

Pour remédier à ce que je ne nommerai pas un défaut puisque le fait de ne pas pouvoir désactiver des applications indispensables au démarrage pour un bon fonctionnement de votre distribution me semble plutôt devoir être considéré comme un avantage, il existe une méthode permettant d’accéder à la liste complète mais une fois cette dernière ouverte, attention alors à ne pas faire n’importe quoi.

Ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

cd /etc/xdg/autostart/
sudo sed --in-place 's/NoDisplay=true/NoDisplay=false/g' *.desktop

Lancez « Applications au démarrage »

Comme on peut le constater sur la capture ci-dessus, la liste est beaucoup plus importante.

Une vois vos modifications effectuées, je vous invite afin d’éviter toute suppression malencontreuse de retrouver l’affichage simplifié d’origine en entrant dans votre terminal la commande :

cd /etc/xdg/autostart/
sudo sed --in-place 's/NoDisplay=false/NoDisplay=true/g' *.desktop

Amusez-vous bien.

Source : iloveubuntu

Billets reliés

13 Décembre 2011 à 13:07

Et voici.. le numéro 53 ! via Full Circle Mag FR

Bonjour à toutes et à tous !

L'équipê du FCM en français est ravie de pouvoir vous présenter le numéro 53, celui de septembre 2011. Ses 51 pages sont pleines de bonne choses ! Il est disponible sur notre page Numéros ou en cliquant directement sur l'image ci-dessous.

issue53-fr.png

  • Tout d'abord, vous y trouverez la première partie d'une nouvelle série sur les sauvegardes qui devrait vous convaincre que celles-ci sont plus que nécessaires et à faire avec beaucoup de sérieux.
  • Il y a aussi la partie 27 de Comment programmer en Python, dédiée, cette fois-ci, aux files d'attente.
  • Un long article est consacré aux logiciels nécessaires - ou pas -pour « Ubuntu dans l'entreprise et dans l'éducation » : c'est la deuxième partie de cette série-là.
  • Vous pourrez lire la partie 8 de la série sur LibreOffice, qui continue en nous faisant une première présentation du module tableur ou feuille de calcul. En revanche, celle sur Gramps, le logiciel de généalogie, se termine dans ce numéro.
  • Quant aux critiques et aux opinions : Un professeur de musicologie nous présente sa façon d'utiliser des logiciels Open Source pour ses travaux musicaux.
  • Nous apprendrons pourquoi une petite majorité d'utilisateurs pensent qu'un client mail est toujours souhaitable, malgré l'essor des Webmails.
  • Linux Mint 11 nous est présenté de façon alléchante : conservateur, mais solide et fiable.
  • Il y a enfin la critique d'un nouveau jeux, VVVVVV, dont le format ressemble à celui d'un jeu sur un vieux Commodore 64, Les nostalgiques seront servis !

Vous trouverez aussi les rubriques habituelles,notamment les Q&R, les Courriels, Femmes d'Ubuntu ou Mon bureau...

Nous avons le bonheur d'accueillir de plus en plus de monde, mais il nous manque toujours des scribeurs. Par ailleurs, la relecture semble parfois délaissée au profit de la traduction, mais elle est tout autant nécessaire à une revue de bonne qualité. Il suffit de savoir lire ! Alors, n'hésitez pas à vous joindre à nous : plus on est de fous, plus on rit, surtout maintenant qu'il y a une extension tchat sur le Forum !!

Bonne lecture et à très bientôt !

Toute l'équipe du FCMfr

Si vous souhaitez accéder à un dossier ou un fichier en « Root » sous Ubuntu, vous devez ouvrir un terminal et entrer une commande du type

gksudo nautilus /usr/mon_fichier_à_ouvrir_en_root

Bien entendu, s’il s’agit d’un dossier ou fichier possédant uniquement les permissions « root », votre mot de passe vous est alors demandé par sécurité afin que n’importe qui ne puisse pas y apporter de modification ou pour que vous ne puissiez le supprimer par inadvertance.

Voici une astuce permettant d’effectuer la même action avec le même niveau de sécurité sans passer par le terminal mais en utilisant uniquement le clic droit de la souris.

Il suffit d’installer nautilus-gksu qui est présent dans les dépôts officiels d’Ubuntu en ouvrant un terminal en en entrant la commande

sudo apt-get install nautilus-gksu

Entrez ensuite la commande suivante

sudo cp /usr/lib/nautilus/extensions-2.0/libnautilus-gksu.so /usr/lib/nautilus/extensions-3.0/

Redémarrez enfin Nautilus à l’aide de la commande

nautilus -q

Amusez-vous bien

Source : Up Ubuntu

Billets reliés

12 Décembre 2011 à 06:33

Personnalisation d'Unity via Quack1

J'ai fait une découverte intéressante ce matin en lisant ma timeline. Un tweet d'@UbuntuFeed.

Un petit utilitaire permettant de personnaliser Unity, la nouvelle interface d'Ubuntu (nouvelle, pas tellement, puisqu'Unity est là depuis 2 versions déjà :-/ ). L'appli s'appelle myunity, et avait l'air sympa.

Donc j'ai voulu installer ça vite fait, mais en fait elle n'est pas encore présente dans les repositories officiels d'Ubuntu, donc il faut rajouter le ppa.

Somme toute, ça a pas été super long.

$ sudo add-apt-repository ppa:myunity/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install myunity

Quand on rajoute le repository, j'ai eu un message me disant que l'application était déjà présente dans les sources officielles d'Ubuntu, en fait pas du tout. Il faut bien rajouter le ppa et mettre à jour l'index apt-get. Ensuite vous pouvez l'utiliser en lançant directement l'appli dans le terminal

$ myunity

Au final, après utilisation, je m'attendais quand même à mieux. MyUnity permet de régler la taille des icônes du dock, la transparence des icônes, la brillance de celles-ci.... J'espère que ce n'est qu'un début et qu'on pourra personnaliser Unity plus que ça dans les prochaines versions.

Normalement, myUnity sera officiellement présente dans les dépôts d'Ubuntu à partir de la 12.04. Espérons que le lancement d'une version LTS chez Ubuntu nous offrira un nouvel Unity :)

Si quelqu'un lit ce blog, et qu'en plus il a des solutions pour personnaliser Unity, je suis preneur ;)

12 Décembre 2011 à 06:33

Personnalisation d'Unity via Quack1

J'ai fait une découverte intéressante ce matin en lisant ma timeline. Un tweet d'@UbuntuFeed.

Un petit utilitaire permettant de personnaliser Unity, la nouvelle interface d'Ubuntu (nouvelle, pas tellement, puisqu'Unity est là depuis 2 versions déjà :-/ ). L'appli s'appelle myunity, et avait l'air sympa.

Donc j'ai voulu installer ça vite fait, mais en fait elle n'est pas encore présente dans les repositories officiels d'Ubuntu, donc il faut rajouter le ppa.

Somme toute, ça a pas été super long.

$ sudo add-apt-repository ppa:myunity/ppa && sudo apt-get update && sudo apt-get install myunity

Quand on rajoute le repository, j'ai eu un message me disant que l'application était déjà présente dans les sources officielles d'Ubuntu, en fait pas du tout. Il faut bien rajouter le ppa et mettre à jour l'index apt-get. Ensuite vous pouvez l'utiliser en lançant directement l'appli dans le terminal

$ myunity

Au final, après utilisation, je m'attendais quand même à mieux. MyUnity permet de régler la taille des icônes du dock, la transparence des icônes, la brillance de celles-ci.... J'espère que ce n'est qu'un début et qu'on pourra personnaliser Unity plus que ça dans les prochaines versions.

Normalement, myUnity sera officiellement présente dans les dépôts d'Ubuntu à partir de la 12.04. Espérons que le lancement d'une version LTS chez Ubuntu nous offrira un nouvel Unity :)

Si quelqu'un lit ce blog, et qu'en plus il a des solutions pour personnaliser Unity, je suis preneur ;)

Pages