Planet

Dans la cadre de la sécurisation des postes clients, je trouve dommageable qu’aucun pare-feu ne soit activé lors de l’installation de la distribution Ubuntu dans sa version Desktop.

L’utilisateur final n’étant pas forcement au courant de la présence ou non d’un logiciel de type pare-feu sur son poste, celui-ci ignore la plupart du temps à quoi sert celui-ci.

Il me semble donc judicieux de proposer lors de l’installation d’une distribution, l’activation d’un pare-feu avec une configuration de base relativement simple ainsi qu’une explication sur l’utilité de cet élément.

Je met ici à votre disposition un sondage afin de connaître la part d’utilisateur souhaitant la possibilité d’activation d’un pare-feu lors de l’installation.

Note: There is a poll embedded within this post, please visit the site to participate in this post's poll.

Merci de laisser vos avis sur la question en commentaire.

flattr this!

Le 2 septembre 2008 sort la première beta de Google Chrome, alors uniquement sur Windows XP SP2 et ultérieur.

Depuis le navigateur de Google a fait du chemin. Tantôt critiqué, tantôt encensé, sa part de marché ne fait qu'augmenter.

Dans la plupart des distributions Linux, Google Chrome n'est pas accessible directement dans les paquets mais c'est le projet open source Chromium qui est proposé.

Installation

Sur Ubuntu 10.04, il suffit d'installer chromium-browser et chromium-browser-l10n pour avoir le navigateur sur votre machine en version 5.x et dans la langue de votre système. C'est la dernière version stable à ce jour.

Vous avez également la possibilité d'utiliser les PPA pour avoir réellement la dernière version. Attention, l'utilisation de dépots non-officiels n'est pas supporté par Canonical. En utilisant ces dépots tiers, vous vous exposez à des risques plus ou moins graves pouvant aller de l'extermination des castor-lapons à la destruction totale de la Terre par les Vogons pour construire une voie express hyperspatiale en passant par des problèmes sur votre machin. Vous les utilisez donc en connaissance de cause.

Stable

Pour avoir la dernière version stable, ajoutez le dépot stable avec la commande suivante:
sudo apt-add-repository ppa:chromium-daily/stable

Beta

Pour avoir la dernière version beta, assez stable, ajoutez le dépot beta avec la commande suivante:
sudo apt-add-repository ppa:chromium-daily/beta

Dev

Pour avoir la dernière version de dev, non-stable et destinée aux développeurs, ajoutez le dépot dev avec la commande suivante:
sudo apt-add-repository ppa:chromium-daily/dev

Daily

Pour avoir la dernière version compilée, instable, ajoutez le dépot daily avec la commande suivante:
sudo apt-add-repository ppa:chromium-daily

Une fois le dépôt ajouté, il suffit donc d'installer les paquets chromium-browser et chromium-browser-l10n:
sudo aptitude install chromium-browser chromium-browser-l10n

Plugins

Une fois Chromium d'installé, vous pouvez également installer certains codecs grâce à 2 paquets qui les regroupent en fonction de leurs licences:

Pour flash, il suffit d'installer flashplugin-nonfree pour que cela fonctionne sans problème dans Chromium.

Extensions

Les extensions de Google Chrome fonctionne évidemment sur Chromium. Vous avez donc accès à l'intégralité du catalogue afin d'augmenter les capacités de votre nouveau navigateur.

Tout d'abord, voici comment personnaliser Chromium afin qu'il s'intègre mieux dans Ubuntu:

Avec ça, vous avez un Chromium aux couleurs de votre Ubuntu !

Pour finir, quelques extensions de bases:

  • Google Mail Checker qui permet d'afficher uni icone avec le nombre de mail non lu dans gmail ;
  • Google Reader Notifier qui permet, aussi, d'afficher une icone avec le nombre de flux RSS non lu ;
  • Facebook Notifier qui permet, encore, d'afficher une icone avec le nombre de notification non lue ;
  • AdBlock qui permet de bloquer certaines publicité envahissante.

Voilà, avec tout ça, vous avez maintenant un navigateur opérationnel et aux couleurs de votre distribution préférée !

01 Septembre 2010 à 10:21

Désactiver IPV6 sous Ubuntu 10.04 via Libre Astux

Le protocole IPv6 étant encore très peu utilisé, notamment dans les réseaux domestiques, celui-ci peut être porteur de faille de sécurité pour votre système puisque les pare-feux actifs en général ne gèrent que les connexions IPv4.

Attention, je n’ai pas dit qu’il n’existe pas d’outil pour gérer les connexions en IPv6, simplement les outils diffèrent. Par exemple Iptables et utilisé pour IPv4 alors qu’il faudra utiliser Ip6tables pour gérer les flux en IPv6.

Ainsi si vous n’utilisez pas d’IPv6, autant désactiver cette fonctionnalité, votre poste n’en sera que mieux protégé.

J’indique ici les manipulations pour le système Ubuntu puisque testé sous celui-ci, cependant, sous tout autre système Gnu/Linux, la manipulation doit s’avérer très proche de celle-ci (attention cependant aux emplacements de fichier qui peuvent varier).

Pour désactiver le support IPv6 dans Ubuntu, selon votre version, vous avez plusieurs possibilités:

Version d’Ubuntu < 9.10 (kernel < 2.6.31):

Ajoutez à la fin du fichier /etc/modprobe.d/blacklist.conf la ligne:

blacklist ipv6

Version d’Ubuntu ≥ 9.10 (kernel ≥ 2.6.31):

Il va falloir passer par une modification du Grub (le chargeur de démarrage)

La modification des paramètres de Grub peut empêcher votre système de démarrer, prenez garde à ne pas modifier n’importe quel argument dans le fichier indiqué.

sudo vim /etc/default/grub

Modifier:

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=”quiet splash”

en

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=”ipv6.disable=1 quiet splash”

Puis valider en mettant à jour grub via la commande suivante:

sudo update-grub

Il suffit ensuite de redémarrer votre système pour que cette modification soit prise en compte.

Pour vous assurer que IPv6 est désactivé, tapez dans un terminal:

ip a | grep inet6

Sans retour de cette commande, IPv6 est bien désactivé.

Quelques outils pour configurer plus facilement vos firewall:

flattr this!

Dans un récent billet intitulé Quel avenir pour Linux sur le poste de travail ?, Tristan Nitot posait la question suivante, que l’on peut aussi qualifiée de question qui tue : « Alors qu’on constate que le marché du PC est en fort déclin et que le téléphone mobile se profile comme étant le moyen d’accès à Internet premier pour une majorité de gens, Linux aura-t-il le temps de percer avant que la fenêtre d’opportunité ne se ferme ? Linux aura-t-il le temps de conquérir l’ordinateur de bureau avant que celui-ci ne devienne marginal ? »

Une chose est sûre, si l’on se fie à Google Trends, « Linux » est en spectaculaire déclin :

Google Trends - Linux

Voyez par vous-même

Pour rappel Google Trends « est un outil issu de Google Labs permettant de connaître la fréquence à laquelle un terme a été tapé dans le moteur de recherche Google, avec la possibilité de visualiser ces données par région et par langue » (source Wikipédia).

On pourrait se dire que peut-être est-ce à cause de l’irrésistible envolée d’Ubuntu. Mais non Ubuntu, quand bien même il ait rattrapé Linux, stagne aussi, jusqu’à baisser même sensiblement ces derniers temps :

Google Trends - Ubuntu

Voyez par vous-même

Les deux ensemble :

Google Trends - Linux + Ubuntu

Voyez par vous-même

Attention, cela ne signifie donc rien d’autre que le fait suivant : les internautes passant par le moteur de recherche Google tapent moins souvent les mots clés « Linux » et « Ubuntu » qu’avant. Et c’est tout.

Mais j’ai bien peur que cela soit quand même signifiant…

21 Août 2010 à 10:49

Ubuntu se lance dans la pub via YoBoY

Hier, Mark Shuttleworth a affiché sur son blog une vidéo réalisée par UbuntuAds mettant en avant Ubuntu Unity le nouvel envirronement de bureau pensé et développé principalement pour les netbooks, vidéo que vous pouvez voir ci-dessous.

À cette occasion, il en profite pour demander à toute la communauté des idées pour la création de clips pour présenter et mettre en avant une des nouveautés du prochain Ubuntu 10.10 « Maverick Meerkat ». Le but étant d'avoir une collection de 10 clips pour mettre en avant les 10 meilleures avancées présentes dans la 10.10 et mettre ainsi en valeur le ou les programmes qui offrent ces avancées.

Vous pouvez proposer sur la page du wiki dédiée les fonctionnalités qui vous semblent les plus marquantes, ainsi que des exemples de vidéos réalisées par vous pour montrer comment mettre en avant ces fonctionnalités. Les recommandations artistiques sont expliquées sur la page.

La liste se remplie vite, et les vidéos sont de qualité. Ça promet plein de vidéos sympa sur Ubuntu.

[Edit 19h16] : rectifications sur l'origine de la vidéo.

Tags: ubuntuvidéoplanet ubuntu-fr
21 Août 2010 à 10:49

Ubuntu se lance dans la pub via YoBoY

Hier, Mark Shuttleworth a affiché sur son blog une vidéo réalisée par UbuntuAds mettant en avant Ubuntu Unity le nouvel envirronement de bureau pensé et développé principalement pour les netbooks, vidéo que vous pouvez voir ci-dessous.

À cette occasion, il en profite pour demander à toute la communauté des idées pour la création de clips pour présenter et mettre en avant une des nouveautés du prochain Ubuntu 10.10 « Maverick Meerkat ». Le but étant d'avoir une collection de 10 clips pour mettre en avant les 10 meilleures avancées présentes dans la 10.10 et mettre ainsi en valeur le ou les programmes qui offrent ces avancées.

Vous pouvez proposer sur la page du wiki dédiée les fonctionnalités qui vous semblent les plus marquantes, ainsi que des exemples de vidéos réalisées par vous pour montrer comment mettre en avant ces fonctionnalités. Les recommandations artistiques sont expliquées sur la page.

La liste se remplie vite, et les vidéos sont de qualité. Ça promet plein de vidéos sympa sur Ubuntu.

[Edit 19h16] : rectifications sur l'origine de la vidéo.

21 Août 2010 à 10:49

Ubuntu se lance dans la pub via YoBoY

Hier, Mark Shuttleworth a affiché sur son blog une vidéo réalisée par UbuntuAds mettant en avant Ubuntu Unity le nouvel envirronement de bureau pensé et développé principalement pour les netbooks, vidéo que vous pouvez voir ci-dessous.

À cette occasion, il en profite pour demander à toute la communauté des idées pour la création de clips pour présenter et mettre en avant une des nouveautés du prochain Ubuntu 10.10 « Maverick Meerkat ». Le but étant d'avoir une collection de 10 clips pour mettre en avant les 10 meilleures avancées présentes dans la 10.10 et mettre ainsi en valeur le ou les programmes qui offrent ces avancées.

Vous pouvez proposer sur la page du wiki dédiée les fonctionnalités qui vous semblent les plus marquantes, ainsi que des exemples de vidéos réalisées par vous pour montrer comment mettre en avant ces fonctionnalités. Les recommandations artistiques sont expliquées sur la page.

La liste se remplie vite, et les vidéos sont de qualité. Ça promet plein de vidéos sympa sur Ubuntu.

[Edit 19h16] : rectifications sur l'origine de la vidéo.

Mark Shuttleworth vient d’annoncer sur son blog le nom de la future (future) version d’Ubuntu, la 11.04, c’est à dire celle qui sortira en avril 2011, après Maverick Merkat.

Comme à son habitude, la version se dote d’un nom d’animal et d’un adjectif, commençant tous deux par la lettre suivant celle de la version précédente, c’est à dire le N. Cette fois, le choix c’est donc arrêté sur Natty Narwhal, que l’on pourrait traduire par le Narval chic ou le Narval coquet.

Ce cétacé des océans arctiques n’étant pas ce qui se fait de plus glamour,  Mark Shuttleworth, par une jolie comparaison, appuie le fait que la gigantesque défense que porte l’animal fait indubitablement penser à la corne de la fabuleuse licorne. Il y voit le signe que cette future version d’Ubuntu sera celle qui nous transportera dans un monde féérique où tous nos rêves deviendront réalité.

Alors légendaire cette 11.04 ? Possible… Il met en tout cas les priorités de cette version sur le design, plus abouti que jamais. Plus beau, plus travaillé mais sans laisser de côté l’ergonomie et le contenu. L’accent sera également mis sur le hardware, notamment une meilleure utilisation de la puissance des cartes graphiques actuelles et des nouvelles architectures de processeurs (ARM).

Des promesses alléchante, espérons que le rêve de la licorne ne se termine pas par une douche froide au fond des mers polaires, embroché sur une dent de Narval… Souhaitons leur bonne chance !

10 Août 2010 à 12:58

Ubuntu Global Jam via YoBoY

La prochaine Ubuntu Global Jam est pour bientôt, vu que c'est à la fin du mois du 27 au 29 août, que le projet Ubuntu invite toute la communauté à participer à cet évènement mondial. À cette occasion, partout dans le monde, les différentes communautés d'utilisateurs s'organisent pour faire une nouvelle fois de cet évènement un succès. Vous pouvez suivre ce qu'il se prépare dans le monde sur le Loco Directory.

Pour ceux qui se demandent ce qu'est une Ubuntu Global Jam et bien c'est simple, c'est une session de contribution au projet Ubuntu, et toutes les contributions sont les bienvenues. Voici une liste de ce que vous pouvez par exemple organiser :

  • Bug Jams : Participer au débuggage en aidant à trier les bugs, identifier les vrais problèmes, demander les informations utiles, vérifier et confirmer les erreurs, et bien d'autres actions simples accessibles au plus grand nombre.
  • Doc Jams : Participer à la documentation francophone en rédigeant de nouvelles pages, en mettant à jour des pages existantes, en corrigeant des fautes d'orthographe, en améliorant la mise en page, tout un tas d'actions ouvertes à tous.
  • Traduc Jam : Participer à la traduction du projet Ubuntu et de la prochaine version, proposer de nouvelles traductions, traduire la documentation d'aide à la communauté.
  • Test Jam : Tester la version Alpha d'Ubuntu qui sera disponible pour rapporter les bugs présents, les incohérences, les soucis d'installation, activité un peu plus technique qui nécessite une machine virtuelle ou un ordinateur qui ne craint pas la perte de données.
  • Upgrade Jam : Tester la procédure de mise à niveau de Lucid vers Maverick pour vérifier que tout se passe sans encombre.
  • autres : Tout ce que vous jugerez bon pour aider le projet Ubuntu, toutes les idées sont les bienvenues.

Bien entendu vous n'êtes pas obligé de tout faire, vous pouvez choisir un ou plusieurs champs d'actions et vous lancer. C'est aussi une occasion idéale pour faire des ateliers d'apprentissage pour offrir l'opportunité aux utilisateurs de découvrir ces aspects permettant de contribuer au projet sans qu'ils aient nécessairement besoin de connaissances techniques particulières.

Les dates, cette Ubuntu Global Jam se déroulera les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 août, à vous de choisir le ou les jours qui vous plaisent le plus, de trouver un lieu pour vous réunir avec vos amis ou avec d'autres utilisateurs, de choisir un ou plusieurs domaines, de préparer tout ce qu'il faut pour que tout le monde puisse participer dans de bonnes conditions comme des tables, des chaises, des prises électriques, un accès à internet, et d'annoncer vos dates. Nous relaierons cette information sur le Loco Directory et sur le site Ubuntu-party.org.

Un dernier point, nous pouvons aussi faire des cours sur IRC et contribuer pendant ces trois jours chacun de chez soi, si vous êtes partant pour faire une ou plusieurs sessions de cours sur IRC, nous organiserons ça de façon à tout coordonner, un petit commentaire sur ce billet ou écrivez moi sur mon adresse yoboy chez ubuntu-fr point org.

Tags: événementplanet ubuntu-fr
10 Août 2010 à 12:58

Ubuntu Global Jam via YoBoY

La prochaine Ubuntu Global Jam est pour bientôt, vu que c'est à la fin du mois du 27 au 29 août, que le projet Ubuntu invite toute la communauté à participer à cet évènement mondial. À cette occasion, partout dans le monde, les différentes communautés d'utilisateurs s'organisent pour faire une nouvelle fois de cet évènement un succès. Vous pouvez suivre ce qu'il se prépare dans le monde sur le Loco Directory.

Pour ceux qui se demandent ce qu'est une Ubuntu Global Jam et bien c'est simple, c'est une session de contribution au projet Ubuntu, et toutes les contributions sont les bienvenues. Voici une liste de ce que vous pouvez par exemple organiser :

  • Bug Jams : Participer au débuggage en aidant à trier les bugs, identifier les vrais problèmes, demander les informations utiles, vérifier et confirmer les erreurs, et bien d'autres actions simples accessibles au plus grand nombre.
  • Doc Jams : Participer à la documentation francophone en rédigeant de nouvelles pages, en mettant à jour des pages existantes, en corrigeant des fautes d'orthographe, en améliorant la mise en page, tout un tas d'actions ouvertes à tous.
  • Traduc Jam : Participer à la traduction du projet Ubuntu et de la prochaine version, proposer de nouvelles traductions, traduire la documentation d'aide à la communauté.
  • Test Jam : Tester la version Alpha d'Ubuntu qui sera disponible pour rapporter les bugs présents, les incohérences, les soucis d'installation, activité un peu plus technique qui nécessite une machine virtuelle ou un ordinateur qui ne craint pas la perte de données.
  • Upgrade Jam : Tester la procédure de mise à niveau de Lucid vers Maverick pour vérifier que tout se passe sans encombre.
  • autres : Tout ce que vous jugerez bon pour aider le projet Ubuntu, toutes les idées sont les bienvenues.

Bien entendu vous n'êtes pas obligé de tout faire, vous pouvez choisir un ou plusieurs champs d'actions et vous lancer. C'est aussi une occasion idéale pour faire des ateliers d'apprentissage pour offrir l'opportunité aux utilisateurs de découvrir ces aspects permettant de contribuer au projet sans qu'ils aient nécessairement besoin de connaissances techniques particulières.

Les dates, cette Ubuntu Global Jam se déroulera les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 août, à vous de choisir le ou les jours qui vous plaisent le plus, de trouver un lieu pour vous réunir avec vos amis ou avec d'autres utilisateurs, de choisir un ou plusieurs domaines, de préparer tout ce qu'il faut pour que tout le monde puisse participer dans de bonnes conditions comme des tables, des chaises, des prises électriques, un accès à internet, et d'annoncer vos dates. Nous relaierons cette information sur le Loco Directory et sur le site Ubuntu-party.org.

Un dernier point, nous pouvons aussi faire des cours sur IRC et contribuer pendant ces trois jours chacun de chez soi, si vous êtes partant pour faire une ou plusieurs sessions de cours sur IRC, nous organiserons ça de façon à tout coordonner, un petit commentaire sur ce billet ou écrivez moi sur mon adresse yoboy chez ubuntu-fr point org.

Pages