Planet

29 Avril 2010 à 20:50

Toboclic sur Ubuntu via Pianopenguin

Toboclic est un magazine multimédia sur CD-ROM pour les enfants de 4 à 7 ans.

Nous l'avions déjà testé il y a quelques années et cela fonctionnait en utilisant Wine mais avec quelques problèmes de lenteur, de son et de clavier non reconnu. La version de novembre 2009 que nous avons testé fonctionne maintenant nativement sous Linux via Adobe Flash Player et Firefox.

Il faut tout d'abord avoir installé la version 10 du Flash Player puis ouvrir le contenu du CD-ROM et glisser tout simplement le fichier «Milan.swf» dans Firefox :

Toboclic2009

Vous pouvez aussi ajouter l'adresse « file:///media/cdrom0/Milan.swf » dans vos favoris pour simplifier le lancement par votre enfant.

Il s'agit d'une bonne nouvelle pour mon fils qui commençait à râler car les jeux que nous ramenions de la médiathèque ne fonctionnaient jamais.

PS : Mobiclic pour les 7/13 ans fonctionne sur le même principe et doit donc aussi être compatible avec Linux

27 Avril 2010 à 21:20

Retour au Français dans une Ubuntu… via Sbskl

Les outils de virtualisation moderne, propose des modes « Easy » pour l’installation d’un système et c’est tant mieux… Mais si le système que vous installez supporte de nombreuses langues, vous pouvez être sur que votre installation se fera en anglais…

Voici donc les manipulations à effectuer pour revenir à la langue de Molière.

Ubuntu avec interface graphique

Allez dans « System > Language Support »

Bouton « Install / Remove Languages… »

Dans la liste, cocher « Installed » sur la ligne « French » puis cliquer sur « Apply Changes ».

Une fois terminée, dans la liste, glisser « Français » pour qu’il soit en premier puis cliquer sur « Apply System-Wide… »

Déconnectez/reconnectez vous. A ce moment, Ubuntu vous propose de mettre à jour le nom de vos répertoires.

C’est terminée.

Ubuntu sans interface graphique

Dans /etc/default/locale, modifier :

LANG="fr_FR.UTF-8"

Dans /var/lib/locales/supported.d/local, ajouter :

fr_FR.UTF-8 UTF-8

Lancer un reconfiguration des paramètres régionaux :

sudo dpkg-reconfigure locales

Ainsi que la reconfiguration du clavier :

sudo dpkg-reconfigure console-setup

Pour finir, installer la traduction des différentes applications :

sudo aptitude install language-pack-fr

C’est terminée.

24 Avril 2010 à 00:04

Mon passage sur Lucid via Littlewing

Voila la nouvelle version d'UBUNTU qui arrive, je vais donc de ce pas rejoindre la horde de blogueurs/utilisateurs qui vont décrire leur installation/maj :)

warning.pngTout d'abord, petit rappel d'usage : à ce jour, la version 10.04 d'ubuntu est encore en version RELEASE CANDIDATE. Vous l'installez à vos risques et périls

Mise à jour

Lancement de la maj :

$sudo update-manager -c -d

C'est l'une des premières fois qu'une maj se passe super bien et ne m'oblige pas à faire une réinstallation :-) .

Actions menées après la mise à jour

Dépôts

Après l'installation j'ai réactivé les dépôts medibuntu et partner

Problème de la carte son M -audio audiophile

Bug sur la carte son ( encore ). Je vais tâcher de faire un patch et publier un rapport de bug sur launchpad

JDK/JRE/ Plugin java

Pour plus de stabilité, je préfère utiliser le JAVA de SUN, j'ai donc effectué les actions suivantes:

  1. Suppression d' openjdk et du plugin icedtea par la même occasion ( faites une recherche dans synaptic de icedtea et supprimez ce qui est installé)
  2. Ajout du plugin JAVA de sun et du JDK ( qui sont présents dans le dépôt partner)
23 Avril 2010 à 15:00

Quickly 0.4.1 is out! via DidRocks'blog

0.4.1 is a bug fixing release and will be the one in lucid final. Quickly 0.4.1

It contains of course all the goodness of 0.4 version plus some bug fixes that early users encountered:

  • remove ~/.selected_editor detection. Introduced confusion for users who doesn't understand why (nano, most of the time), was triggered instead of gedit (LP: #565586). It's still possible to override the choosen editor with EDITOR or SELECTED_EDITOR environment variables.
  • fix gpg key creation with no email address. Fortunately, new Quickly user won't have to bother that much with gpg key anymore (see 0.4 blog post to see what's still needed to be done)
  • fix again some tutorial issues which had been lost during html -> docbook transition
  • better message and user help when ppa not found
  • add more debugging info in --verbose mode for gpg keys
  • updated translations

0.4.1 should be building soon on the ubuntu builders, keep it hot! ;) Release tarballs are available as usual on Launchpad

Kudos to Lutin for the photo :)

Faute de temps, il arrive qu’on se retrouve avec un serveur qui date un peu… Malgré ça, vous avez besoin d’installer LE paquet qui va bien pour résoudre LE problème existentiel que vous rencontrez…

Et paf ! Aptitude/Synaptics vous réponds « 404 Not found » et plus vite qu’il n’y parait si vous n’avez pas choisi une version LTS de votre Ubuntu préférée.

Deux solutions s’offrent à vous:

  • La première, consiste à faire migrer ou réinstaller votre serveur mais comme il est dit plus haut, vous n’avez pas le temps :cry:
  • La seconde, consiste à remettre la main sur les dépôts des anciennes versions d’Ubuntu 8-)

Donc, même s’ils ne sont plus mis à jour, vous trouverez les dépôts des anciennes versions d’Ubuntu sur ici.

Modifiez votre fichier /etc/apt/source.list ainsi:

deb http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu feisty main restricted multiverse universe deb http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu feisty-security main restricted multiverse universe deb http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu feisty-updates main restricted multiverse universe deb http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu feisty-backports main restricted multiverse universe deb http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu feisty-proposed main restricted multiverse universe

N’oubliez pas de remplacez feisty par le nom correspondant à votre version.

Petit rappel des versions d’Ubuntu:

Version Nom Date de sortie Fin de suivie Bureau Serveur 1 4.10 Warty Warthog 20 octobre 2004 30 avril 2006 2 5.04 Hoary Hedgehog 8 avril 2005 31 octobre 2006 3 5.10 Breezy Badger 13 octobre 2005 13 avril 2007 4 6.06 LTS Dapper Drake 1 juin 2006 juin 2009 juin 2011 5 6.10 Edgy Eft 26 octobre 2006 25 avril 2008 6 7.04 Feisty Fawn 19 avril 2007 19 octobre 2008 7 7.10 Gutsy Gibbon 18 octobre 2007 18 avril 2009 8 8.04 LTS Hardy Heron 24 avril 2008 avril 2011 avril 2013 9 8.10 Intrepid Ibex 30 octobre 2008 avril 2010 10 9.04 Jaunty Jackalope 23 avril 2009 octobre 2010 11 9.10 Karmic Koala 29 octobre 2009 avril 2011 12 10.04 LTS Lucid Lynx 29 avril 2010 avril 2013 avril 2015 13 10.10 Maverick Meerkat 29 octobre 2010 avril 2012

Seules les versions qui ne sont plus suivies sont présentes sur http://old-releases.ubuntu.com.

15 Avril 2010 à 16:25

Que faire quand Ubuntu plante ? via Hiko Seijûrô

Aucun système d'exploitation n'est parfait donc il arrive qu'Ubuntu plante. Mais heureusement, contrairement aux produits de Microsoft, on peut s'en sortir dans la plupart des cas avec Ubuntu (ou autres distributions Linux).

Tout est figé

Votre interface graphique est figé ? Seul la souris peut bouger ? N'éteignez pas brutalement votre ordinateur car il suffit de relancer l'environnement graphique. Pour cela il y a plusieurs solutions à essayer dans l'ordre suivant.

  1. On essaye un raccourci clavier bien utile : Alt + Impr écran + K [1]
    Cette combinaison de touches redémarre l'environnement graphique. Si vous avez une version d'Ubuntu inférieure à 9.04 (Jaunty Jackalope) il faut utiliser la combinaison Crtl + Alt + Backspace[2] devenue obsolète.

  2. Là on a pas le choix il faut quitter cette interface graphique et se rendre dans un terminal. Pour cela il faut faire Ctrl + Alt + F1. On se retrouve alors dans le premier terminal[3] (tty1). On doit s'identifier donc tapez votre login et votre mot de passe. Puis entrez la commande suivante : sudo /etc/init.d/gdm restart

    Donnez votre mot de passe et patientez quelques secondes votre environnement graphique redémarre.

    GDM veut dire GNOME Display Manager et il est installé par défaut avec Ubuntu. Si vous utilisez un autre environnement graphique que GNOME remplacez gdm dans cette commande. Par exemple avec Kubuntu (environnement KDE) il faut remplacer par kdm.

  3. Si la commande précédente ne marche pas, ce qui m'est jamais arrivé, il faut redémarrer :

    sudo reboot

On doit sûrement pouvoir savoir pourquoi il y a eu un blocage en lisant les fichiers journaux (log) du système qui se situent dans le répertoire /var/log/. Mais je ne sais pas vraiment où trouver la bonne information. Je ne me suis pas vraiment penché sur le sujet.

Une application ne répond plus

En général, Ubutnu propose de forcer à quitter une application qui plante quand on essaye de la fermer. Mais il peut arrivé que cela n'arrive pas. Dans ce cas on peut utiliser le Moniteur système disponible dans le menu Système > Administration. Dans l'onglet processus, sélectionnez votre application et cliquez sur le bouton Terminer le processus. C'est l'équivalant du gestionnaire des tâches de Windows (Ctrl + Alt + Suppr).

Mais il y a beaucoup plus simple. On peut faire cette action en deux clics. Pour cela il faut d'abords ajouter un raccourci dans votre tableau de bord :

  • clic droit sur votre tableau de bord (barre en haut de votre écran) ;
  • Ajouter au tableau de bord... ;
  • ajouter Forcer à quitter.

Maintenant pour forcer une application à quitter il suffit de cliquer sur ce raccourci nouvellement ajouté puis sur la fenêtre de l'application qui ne répond pas.

Notes :

[1] Impr écran peut aussi s'appeler Print screen ou SysRq, cela dépend des claviers.

[2] Backspace est la touche pour effacer la lettre précédente dans un texte (flèche vers la gauche au-dessus de la touche "Entrée").

[3] Il y a d'autres terminaux et pour y accéder il faut juste changer F1 par F2 (tty2) ou F3 (tty3), etc. Avec Ctrl + Alt + F7 on revient dans l'environnement graphique.

Mise à jour :

  • Suppression de la phrase négative à propos de Windows. Désolé c'était sorti tout seul.
  • Remplacement de Ctrl + Alt + Backspace par Atl + Impr écran + K.
15 Avril 2010 à 13:42

Un thème Ubuntu pour BlackBerry via nolifeclub

Bonne nouvelle pour les ubunteros utilisateurs de Blackberry, je suis tombé sur un thème Ubuntu tout simplement excellent.

A priori développé par ECruz pour le BlackBerry Bold, je ne sais pas ce que ça donne sur les autres séries.

Si le thème Ubuntu fonctionne sur d’autres modèles, n’hésitez pas à nous le signaler dans les commentaires !

En tout cas sur mon smartphone, le rendu est super et c’est très réactif. Les icônes sont bien choisies et de très belle réalisation. Ne vous fiez pas aux captures d’écran, leur qualité est déplorable.

Ce thème est distribué gratuitement, je ne connais pas sous quelle licence.

Il a été produit en 2008, ce qui correspond à la sortie d’Ubuntu 8.04 Hardy Heron, vous l’aurez évidemment deviné ;-)

L’installation OTA est possible à cette adresse.

Le thème testé est disponible ici.



Un thème Ubuntu pour BlackBerry est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

15 Avril 2010 à 13:42

Un thème Ubuntu pour BlackBerry via Frenchbigdog

Bonne nouvelle pour les ubunteros utilisateurs de Blackberry, je suis tombé sur un thème Ubuntu tout simplement excellent.

A priori développé par ECruz pour le BlackBerry Bold, je ne sais pas ce que ça donne sur les autres séries.

Si le thème Ubuntu fonctionne sur d’autres modèles, n’hésitez pas à nous le signaler dans les commentaires !

En tout cas sur mon smartphone, le rendu est super et c’est très réactif. Les icônes sont bien choisies et de très belle réalisation. Ne vous fiez pas aux captures d’écran, leur qualité est déplorable.

Ce thème est distribué gratuitement, je ne connais pas sous quelle licence.

Il a été produit en 2008, ce qui correspond à la sortie d’Ubuntu 8.04 Hardy Heron, vous l’aurez évidemment deviné ;-)

L’installation OTA est possible à cette adresse.

Le thème testé est disponible ici.



Un thème Ubuntu pour BlackBerry est un article publié sur Another Pinky Punky. Si vous l'avez aimé, n'hésitez pas et rejoignez-nous sur notre page Facebook ou sur Twitter

15 Avril 2010 à 12:40

Quickly 0.4 available in lucid! via DidRocks'blog

I'm proud to announce the availability of Quickly 0.4 in lucid. This new release brings shiny new features (more than 6 months of heavy development), lowering again the barrier for opportunistic developers. Development should just be easy and fun! Quickly Logo

Thanks to all awesome contributors making this release happened: Philip Peitsch, Petar Vasić, Jens Persson, Łukasz Jernaś Brian, Jonathan Lange and Shane Fagan. Special kudos to Rick Spencer for his continue devotion to opportunistic development and making quickly-widgets.

What's new in 0.4?

Well, a lot of stuff, but more precisely, let's me highlight some special features from the NEWS file content, containing the full story.

The core

  • One of the main matter for a lot of user was to use space and dashes as their name project. This wasn't available due to a lot of technical and packaging issues. This is part of past now! You can create your awesome "FoO bAr" project and enjoy it!
  • What's new in the core is template inheritance. You can now create a template picking commands from other templates. That made possible releasing the ubuntu-cli template with 0 line of code! Just shipping a new boiler plate. We hope that would help people in their template creation. Of course, it's still possible to override some commands locally.
  • We also check and recreate your credential if you deleted it in Launchpad inadvertently. Less thing to care about for you! Let's focus on your app!
  • Did you remember how sweet is Quickly regarding shell completion? Now the same has been extended to Quickly option itself.
  • An apport hook for Quickly itself. To report bugs on Quickly, do not hesitate 'ubuntu-bug quickly' on Ubuntu to fetch all needed information on our side.
  • The core now support -- arguments for subcommands like quickly run -- -help won't run help from Quickly itself but from your app.
  • A Quickly API is available, for people wanting to communicate or integrate Quickly to an IDE, it's fully possible to embed Quickly in your app, spread the Quickly love!

The ubuntu-application template and derivatives:

ubuntu-project renamed

One of the main feature of 0.2.x was the ubuntu-project template. This one has been renamed to ubuntu-application. Your app will be transitioned automatically to this new template thanks to the core supporting upgrade in templates and projects now[1]

Consequently, no more quickly create ubuntu-project fooby, but quickly create ubuntu-application fooby!

GPG key setup

What seemed to have given a lot of trouble to Quickly users in 0.2.x was the gpg key setup. For those who don't know, this key is needed when you upload your package to launchpad. Now, Quickly is more clever about this and doesn't bring random bits to create your email address. This happens in two steps:

  1. collecting all available email addresses that Quickly can find and order them in the best possible order (DEBEMAIL, EMAIL, the AUTHOR file, setup.py your Launchpad emails account…). The thing is that some of those addresses may not be yours if more than one person works on the project, that's where step 2 occurs.
  2. compare with all available local GPG key and those uploaded to launchpad.[2]. This enables us to know who YOU are and what key you should use to sign your package. This part involved patching Launchpad and fun hack evening with jml ;)

Another patch for ssh key has been approved in Launchpad too, bit we will integrate the client side in 0.6. Easy and fun, didn't I say that already?

Choosing and sharing to multiple ppa and bzr branches.

You can now choose to which ppa you want to share/release your code. You can use Use --ppa ppaname or --ppa team/ppaname (shell completion even work with that! I must admit if it's very slow (more than 10s) due to a lot of requests to Launchpad). You can setting that up definitively by quickly configure ppa <ppa_name>.

The same with bzr branch is also possible (quickly configure bzr <bzr_branch>).

Easier licensing

Previously, license command asked you to fill a Copyright file which can contain tweaked copyright and author names. Now, this file has been removed and we keep only one AUTHORS file where you put your name and those participating in the project. You can create your own COPYING file[3] for your own licence, otherwise, it will license with command line supplied license (MIT has been added). At first share/release, the license is now automagic if you didn't licensed previously, and it will take your name/email and license your proect under GPLV3. Each share/release command still update the license to all your files as in 0.2.x.

Again, all your project created with 0.2 will be migrated automatically to this scheme. Don't bother about about licensing if it doesn't interest you. Quickly is doing the right thing (at least, we try) for you.

Automatic about dialog

The about dialog is now fiddled automatically with up-to-date information at each "release" command. It will add your logo, the current version of the program, home page, the copyright, the authors, license… No more need to care about having this updated manually ! (the Credits show the authors, the licence… the licence :))

A Propos de... Quickly 0.4

hum, it seems that Rick is already enjoying using spaces in his project name ;)

New versionning scheme

The ubuntu-application template brings a new version scheme to avoid errors on failed share or release package (the critical section has been narrowed). So, if you release this month (April 2010), your applications would be 10.04. If you release a new version again in the same month, it will be 10.04.1 and so on… When you share, it just takse the last version and adds -publicX like 10.04.1-public1, then 10.04.1-public2 and so on. Of course, it's still possible to provide your own version as a parameter of quickly release or quickly share, but you won't have the full sweet safety field of Quickly for avoiding rejected package :)

Enhanced release command.

Making a release is quite tedious. In addition to push your code in your branch and the package (well, that's the goal of the ubuntu-application template after all), you should also release an upstream tarball, signing it, pushing those, create a milestone, attaching them and also provide a list of what's NEW for the release note. Seems a long task, no? Well, good news is that quickly release does all of this for you! for completing and releasing the changelog as a release note, it takes relevant message from quickly save "your message" or manual bzr commit to create a changelog with all those information. Next step in 0.6 will be to make a Launchpad announce the new release automatically, but this requires again extending the API, so, some Launchpad hacking[4].

You can have a look here for a dummy example (see "Series and milestones").

Adding dependencies

python-distutils-extra rocks at detecting with a lot of magic your python dependencies. Unfortunately, it can't detect the dependencies for non python stuff and manually launched commands. It's now possible to provide a manual list of dependencies for your app. For this, quickly configure dependencies is your new sweet friend.

Silent create/package/share/release commands

All those command now will show some dots about the progress (--verbose for full log), but filter annoying output to only focus on what matters. If some warnings and errors are encounters, it will print them in a summary asking you if you wish to continue

$ quickly release

Récupération de la configuration Launchpad

Connexion à Launchpad réussie

......................

--

Command returned some ERRORS:

--

ERROR: Python module slip_coverconfig not found

--

Command returned some WARNINGS:

--

WARNING: the following files are not recognized by DistUtilsExtra.auto:

bin/slip-coverc

--

Do you want to continue (this is not safe!)? y/n: y

Paquet Ubuntu créé dans le répertoire debian/

......

This is to avoid the whole bunch of information that can lost people in focusing on the important ones.

Apport and Launchpad Integration

Now, all projects will contain an apport hook and a launchpad integration in the menu. Of course, they only appears if you have the current package integrated. So, the project will still work on other distros, just not showing the integration.

Currently this only works for installed package (so, you can't run that for trunk). Existing project are updated as well to get this goodness. Some more work are waiting approval to get it work from trunk too (liblaunchpad waiting merges) Launchpad Integration

New debug command

Just run quickly debug for some sweetness in the debug world with winpdb!

Misc

  • Some commands have been renamed, to avoid cluttering you with multiple commands and being more descriptive:
  • quickly glade is now quickly design
  • quickly lp-project-change is now quickly configure lp-project (configure is used for bzr, dependencies, lp-project, ppa)
  • quickly dialog is now quickly add dialog to enable later boilerplate addition.
  • The tutorial is now in docbook format and ready for translation
  • The boiler plate is now fully i18n compliant

ubuntu-cli template

So, with the importing tempate feature, here is a new template resulting from some requests about building command line only application. Again, there is 0 line of code, just importing commands from ubuntu-application template!

after running quickly create ubuntu-cli "my CLI app", I got a new fresh my-cli-app program showing: quickly run foo

I'm launched and my args are: foo

You also have a full of default binded option like:

$ quickly run help

Usage: my-cli-app options

Options:

--version show program's version number and exit

-h, --help show this help message and exit

-d, --debug Print the maximum debugging info (implies -vv)

-v, --verbose set error_level output to warning, info, and then debug

-f FOO, --foo=FOO foo should be assigned to bar@@

those are good examples to see how to handle debugging level and random command line options (with eventually, parameters, counting occurrences of a parameter, …).

Of course, only a subset of ubuntu-application commands are available in this template (no quickly add dialog, neither quickly design, for instance ;)). Hope that will bring fun for making CLI application too!

ubuntu-pygame template

Who said developers don't have fun? Rick provided a new template for developing games:

ubuntu pygame template

Like ubuntu-cli, ubuntu-pygame shares a large part of ubuntu-application commands and is just a new boilerplate (no command written, again). You should check out the full and complete tutorial available at quickly tutorial

What's next?

Well, that was only a subpart of what was backed out in Quickly 0.4. We have tons of fixes and small enhancements that would have deserve to be put there. This post is already quite long so, I won't continue on. Check out the NEWS file if you want the full story!

Now, let's see what will be in 0.6. We will discuss the new features at next UDS, hope you can join either in person or by IRC. One of the next features will be nautilus integration thanks to the API. Some prototypes are already available as you can see them below. Launching a dedicated gedit session with some plugin enabled is also on track.

Nautilus outside any project nautilus inside an ubuntu-application project

Let's keep it hot and don't hesitate to comment on the new features. Also, what do you think should be added to 0.6 (maybe renamed to Quickly 10.10)?

We have already a good bunch of documentation for Quickly, even if some like my blog posts should be refreshed for 0.4, the wiki page is still a good starting point, and I heard that there will be soon some new videos available…

Hope you will enjoy 0.4 and we always welcome your feedback on #quickly on freenode!

Notes

[1] so, you will understand that once running 0.4, you won't be able to switch back to 0.2.x due to this transition (a lot of things will happen the first time you will either launch a command or use shell completion in your existing project. The good news is that, you don't have even to care about this ;)

[2] it'll create one for you if you don't have any. However, it won't still upload it to Launchpad as it raises some security concerns by the launchpad guys. We will try to tackle those issues at Maverick UDS with them to have clearly nothing to do for 0.6.

[3] no more LICENCE one

[4] should be easier than the gpg/ssh stuff though

Dell - UbuntuIl y a plus de trois ans déjà le célèbre constructeur d’ordinateurs Dell avait ouvert le site IdeaStorm qui invitait les internautes à soumettre des idées à la société.

Et quelle est la demande qui arriva loin devant ?

Je vous le donne en mille : pouvoir également acheter des machines avec GNU/Linux pré-installé dedans.

Dell, qui se veut à l’écoute de ses clients, a bien été obligé de s’exécuter et s’est donc mis à vendre en ligne des ordinateurs avec la distribution Ubuntu dedans.

Nous nous en étions fait l’écho dans ses deux articles : De la difficulté du Linux inside chez Dell et ailleurs par Mark Shuttleworth d’Ubuntu et Dell + GNU/Linux Ubuntu : Un mariage assumé et médiatisé qui m’émeut.

Le problème c’est que Dell n’a jamais véritablement assumé ce choix en enfouissant l’offre dans les tréfonds de son site et ne la proposant que sur un nombre restreints et peu puissants de modèles. C’est ce que vient nous rappeler ce blogueur américain ci-dessous qui demande à Dell de cesser l’hypocrisie.

Espérons que la prochaine imminente sortie de la version 10.4 Lucid Lynx LTS d’Ubuntu sera l’occasion d’être entendu. Parce que si l’on se restreint à la rubrique actuelle Ubuntu du site francophone de Dell, c’est vrai que c’est plus que décevant.

On est d’abord accueilli par un bandeau au slogan étrange : « Ubuntu, restez le meilleur ! ». Je n’avais déjà pas envie d’être le meilleur en utilisant des logiciels libres alors je ne vois pourquoi je voudrais le rester ! (en fait, je crois surtout qu’il s’agit d’une horrible traduction de « Ubuntu, keeps getting better! »)

Et puis tout de suite cette première phrase très anxiogène : « Ubuntu est-il fait pour vous ? ». S’ensuit alors une explication assez peu convaincante ma foi avec ce lien Windows ou Ubuntu ? où il est conseillé noir sur blanc de « choisir Windows si vous êtes novice dans le domaine informatique ».

Vous me direz que Dell ne fait sans doute que répondre à la perplexité de ses clients (qui pourraient effectivement se tromper). Vous me direz peut-être également qu’il ne faut pas faire la fine bouche et que personne n’oblige Dell à s’intéresser à GNU/Linux sachant que d’autres constructeurs continuent de l’ignorer royalement. Vous me direz enfin qu’il existe certainement des accord commerciaux confidentiels entre Dell et Microsoft qui nous échappent. Certes mais je reste tout de même d’accord avec notre blogueur : soit on décide de proposer enfin une réelle offre GNU/Linux, soit on laisse tomber.

Parce qu’en l’état actuel des choses, on en vient même à se demander si cette opération ne fait pas plus de tort que de bien à GNU/Linux, Ubuntu et Dell réunis.

Lettre ouverte à Dell concernant Ubuntu, ou « faites-le en grand ou bien lâchez l’affaire »

An open letter to Dell regarding Ubuntu, or “go big or go home”

Trent - 2 mars 2010 - The Linux Critic
(Traduction Framalang : Simon Descarpentries, Étienne et Mathieu Adoutte)

Cher Dell,

Jusqu’à présent vous n’avez offert qu’une poignée dérisoire d’options Ubuntu, et je confesse que je ne comprends pas bien pourquoi vous vous êtes donné cette peine.

À l’exception des deux ultra-portables qui vous proposez, je n’ai pas encore vu quoi que ce soit d’autre qui puisse indiquer que vous ayez l’intention de faire d’Ubuntu une véritable option pour vos clients.

Oh je sais… pendant un temps vous proposiez Ubuntu sur vos portables Inspirons 15n, et même sur vos XPS M1330 pendant un courte période, sur votre site web.

Mais ils étaient tous deux très limités en terme d’options de configuration matérielle (CPU, RAM). De même, le poste de travail que vous proposiez pendant un temps était un veau impotent comparé à ce qui est disponible ailleurs sur Dell.com

Et maintenant ? Eh bien maintenant il n’y a presque plus rien à commenter concernant Ubuntu sur Dell.com.

Pour citer ce que je vois sur votre page Ubuntu : « Une sélection de modèles peut désormais être livrée avec Ubuntu 9.10 ».

Par « Une sélection » vous entendez la liste suivante, basée sur ce qui est trouvable sur le site :

  • Nos deux ultra-portables cités précédemment ;
  • Le Vostro V13, un impuissant demi-portable qui, franchement, est une blague ;
  • Le Latitude 2100, qui est également un ultra-portable.

C’est tout ? Vraiment ?

« Mais il n’y a pas tant de demande que ça pour Ubuntu », vous entends-je presque répliquer.

Voyons cela. Vous enterrez ça sur votre site. Vous ne proposez que des épaves disponibles sous Ubuntu (comparé aux machines disponibles sous Windows).

Pas étonnant que vos ventes de machines sous Ubuntu soient faibles. En fait, je serais même surpris que vous vendiez quoi que ce soit vu comment vous vous y prenez.

Voici ce que je vous conseille. Cela risque de paraître un peu élitiste, mais j’ai acheté des ordinateurs récemment et ça m’a mis d’humeur taquine.

Comme je vois les choses, vous avez deux options :

1. Lâchez l’affaire

Sérieusement. Vous n’impressionnez personne avec ces offres Linux minables. Ceux qui s’intéressent suffisamment à Linux pour chercher (et trouver) les produits Ubuntu enterrés dans votre site se sentent insultés par ce qu’ils y trouvent, et vont simplement voir ailleurs, là où on ne leur proposera pas avec force langue de bois des ordures que la plupart des utilisateurs de Windows ne s’embêteraient pas à regarder de plus près (du point de vue du matériel).

2. Proposez Ubuntu sur des ordinateurs comparables à vos machines sous Windows 7

Faites-le en grand, ou bien lâchez l’affaire les gars. Votre micro-marketing pour une niche d’utilisateurs bernés niveau matériel est un échec, mais si vous joignez vraiment le geste à la parole, vous gagnerez les coeurs et les esprits, et vous éviterez la plupart des critiques venant de la communauté Open Source, pour ce que ça vaut.

De plus, en l’absence de la Taxe Windows, un ordinateur sous Ubuntu devrait permettre aux acheteurs de constater qu’un ordinateur, à matériel égal, vendu sans Windows, coûte quelque centaines d’euro MOINS cher, ce qui signifie qu’ils seront plus enclin à acheter des accessoires parmi ceux sur lesquels vous insistez lourdement, sur votre site.

Sérieusement, ce qu’il y a jusqu’ici sur votre site est tout simplement insultant. Abandonnez Ubuntu complètement ou bien passez aux choses sérieuses.

Désolés les gars, mais quelqu’un se devait de vous le dire. Vous ne vous rendez pas service, ici.

En vous remerciant,

Trent

Pages