Planet

R Par défaut, thunderbird n'est pas présent dans les applications disponibles via l'indicator-applet.

Pour information, j'utilise THUNDERBIRD 3 installé dans le répertoire /usr/local/thunderbird. Cette manipulation est également possible avec THUNDERBIRD 2 présent dans les dépôts Voici la manipulation à effectuer :

$cd /usr/share/indicators/messages/applications $sudo cp empathy thunderbird

Dans le fichier crée mettre la référence suivante : /usr/local/thunderbird/thunderbird.desktop La créer:

$sudo cp /usr/share/applications/empathy.desktop /usr/local/thunderbird/thunderbird.desktop

Et mettre les valeurs suivantes :

[Desktop Entry] Version=1.0 Name=Thunderbird GenericName=Thunderbird X-GNOME-FullName=Empathy IM Client X-GNOME-FullName[fr]=Gestion de messagerie THUNDERBIRD Comment=Reclaim your inbox Exec=/usr/local/thunderbird/thunderbird Icon=thunderbird StartupNotify=false Terminal=false Type=Application Categories=GNOME;GTK;Network;Messaging; X-GNOME-Bugzilla-Bugzilla=GNOME X-GNOME-Bugzilla-Product=thunderbird X-GNOME-Bugzilla-Component=General X-GNOME-Bugzilla-Version=2.28.1.1 X-Ubuntu-Gettext-Domain=thunderbird

Ça devrait être bon maintenant :)

Capture_thunderbird_indicator_applet.png

18 Décembre 2009 à 17:58

Dell Studio 1555 sous Ubuntu via Hiko Seijûrô

Logo de Dell

Je possède un ordinateur portable Dell Studio 1555 sous Ubuntu. Tout fonctionne bien sauf quelques bricoles quant même assez importantes. Les boutons pour augmenter et diminuer la luminosité de d'écran et pour éjecter un CD ne fonctionne pas. De même pour l'extinction de l'écran lorsqu'il est rabattu. Le problème vient de l'APIC (Advanced Programmable Interrupt Controller) qui résout des problèmes sur certaines cartes-mère anciennes. Il faut donc le désactiver.

Je vais vous détailler les manipulations écrites dans la documentation Ubuntu. D'après cette page ces manipulations correspondent aussi aux Studio 15 et 17.

  • Si vous êtes sous Ubuntu 9.04 (Jaunty Jackalope) ou version inférieur, éditez le fichier /boot/grub/menu.lst :

    gksudo gedit /boot/grub/menu.lst

    Entrez votre mot de passe et remplacez le bloc

    ## additional options to use with the default boot option, but not with the
    ## alternatives
    ## e.g. defoptions=vga=791 resume=/dev/hda5
    # defoptions=quiet splash

    par celui la (ajouter noapic à defoptions)

    ## additional options to use with the default boot option, but not with the
    ## alternatives
    ## e.g. defoptions=vga=791 resume=/dev/hda5
    # defoptions=quiet splash noapic
  • Si vous êtres sous Ubuntu 9.10 (Karmic Koala) ou version supérieur, éditez le fichier /etc/default/grub :

    gksudo gedit /etc/default/grub

    Saisissez votre mot de passe puis remplacez la ligne

    GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"

    par celle-ci

    GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash noapic"

Enfin, dans les deux cas, enregistrez, fermez puis tapez la commande suivante.

sudo update-grub

C'est fini. Après avoir redémarrer votre machine, tout fonctionnera correctement.

... sondage certes, mais pas n'importe quel sondage puisqu'il s'agit de la version 2009 du sondage Ubuntu sur la thématique serveurs !

Ce sondage est accessible en ligne : http://survey.ubuntu.com/index.php?lang=fr

N'hésitez donc pas à participer pour mieux permettre à l'équipe Server de Ubuntu de mieux comprendre quelles sont vos attentes en terme de support, fonctionnalités... Dernier détail, il faut compter entre 15 et 30 minutes pour le remplir, ce qui est assez peu pour obtenir une distribution encore plus proche de ses attentes...

La bonne nouvelle, et pour fêter le fin d’année 2009 c’est que au Maroc on a un LoCo Team reconnu par la communauté… C’est un rêve qui est devenu enfin réalité grâce au membre du groupe Ubuntu-Ma:)

Ce groupe donnera un nouvel air (J’espère) a l’Open Source au Maroc… et a la démocratisation de  la technologie de l’information chez les particuliers, et aussi chez les entreprises qui ont de plus en plus optent pour des solutions libre et gratuite et aussi sur en matière de sécurité.

Alors pour fêter cette très bonne nouvelle, un install party aura lieu à Eljadida le 27 Décembre 2009 dans les locaux de l’école Pigier.

Adresse : 33 Bd Mohamed V, Appt 3 & 4, El Jadida 24000

Téléphone : +212 05 23 34 29 12

Fax : 023 37 20 39

Email : contact (@) pigier-eljadida.com

Lien de l’évènement : https://wiki.ubuntu.com/MoroccanTeam/ReleasePartyKarmic

Depuis Karmic et l’apparition de Firefox 3.5, les icônes du menu « moteurs de recherche » (en haut à droite de Firefox) ont disparu. C’est alors assez pénible quand on s’en sert souvent de trouver le bon moteur de recherche rapidement dans la liste.sans_icones

A priori, le problème viendrait de la standardisation dans Gnome 2.28 de la gestion des icônes dans les menus, comme l’indique cette extrait du patch note :

Les menus et les boutons GNOME ont été standardisés dans toutes les applications pour ne pas afficher les icônes par défaut. Les éléments de menu avec des objets dynamiques, comme les applications, les fichiers ou les signets et les périphériques, sont une exception et peuvent afficher une icône. Ce changement harmonise l’apparence des menus et présente une interface plus propre à l’utilisateur.

Cette modification affecterait donc également ce menu de firefox, alors que cela me paraît absurde d’enlever les icônes de ce menu. Certainement un oubli des développeurs de Firefox pour s’adapter à cette modification de Gnome. Enfin, la correction de ce problème est des plus simple!

Il suffit d’aller dans Système>Préférences>Apparence et dans l’onglet Interface, cocher Afficher les icônes dans les menus.

apparence

Après redémarrage de Firefox, les icônes sont réapparues. Bonne navigation!

avec_icones

Voici aujourd'hui une petite astuce que j'utilise très régulièrement et que je souhaitais partager avec vous : avoir, en une seconde, un calendrier entier dans votre terminal.

C'est un truc tout bête mais je sais que moi je ne peux plus m'en passer ! Vous voulez en savoir plus ? Dans ce cas, lisez la suite !

I. La commande

La commande pour faire apparaitre un calendrier dans votre termanal est toute simple :

cal

Si vous la tapez comme ça, sans option, vous verrez apparaitre le mois courant (avec le dimanche comme premier jour de la semaine) et la date d'aujourd'hui surlignée.

II. Les options intéressantes

Voici les option intéressantes de cette commande :

  • cal -3 : affiche les 3 mois "en cours", c'est à dire le mois précédent, le mois ne cours et le mois suivant

  • cal -y : affiche toute l'année en cours

  • cal -m : affiche le calendrier avec les semaines commençant par le lundi

Vous pouvez bien entendu coupler ces paramètres. Par exemple, cal -ym :




III. Astuce

L'astuce que j'utilise sur mes machines : je créé un alias (voir cet article) caly qui est en fait la commande ci-dessus : cal -ym.

Voila, un petit article rapide mais, je pense, qui peut être très utile :)

À bientôt !

12 Décembre 2009 à 19:29

Ubuntu 10.04 en mode alpha 1 via Capof

Nom de code « Lucid Lynx » est déjà disponible en mode alpha. Cette version vient avec des changements biensur qui sont au niveau du démarrage avec le retrait de la HAL (Hardware Abstraction Layer), pour obtenir un démarrage plus rapide du système ainsi qu’un temps de retour plus cours après la sortie d’une mise en veille (J’ai toujours eu de problème de retour après une mise en vielle).

Cette Alpha 1 se repose sur un Kernel 2.6.32, avec un LTS « Long Term Suppor » ce qui veut dire que Lucid Lynx sera supportée pendant trois ans, et pour le serveur aura un support de cinq ans.
Pour le changement de la procédure du développement, on peut noter les changement suivant :

  • La synchronisation des paquets avec Debian est plus conservatrice et utilise la branche « testing » à la place de la branche « unstable »
  • La stabilisation commence très tôt en limitant volontairement le nombre de nouvelles fonctionnalités
  • Les changements structurels sont limités autant que possible

Alors si vous voulez tester cette alpha, vous pouvez la télécharger ICI.

ATTENTION : cette version Alpha n’est en aucun cas une version stable que vous pouvez la mettre sur des machines en production, je vous conseille de la tester sur une virtual-machine pour ne pas regretter le jour ou vous avez visiter mon blog.

Source de l’article : PCInpact.

python-logo

Il suffit d’aller dans le répertoire à partager et d’exécuter :

$ python -m SimpleHTTPServer Serving HTTP on 0.0.0.0 port 8000 ...

Le répertoire sera chrooté et accessible sur http://localhost:8000.

Par défaut, le port 8000 est utilisé, mais on peut le changer :

$ python -m SimpleHTTPServer 1234 Serving HTTP on 0.0.0.0 port 1234 ...

Pour les ports inférieurs à 1024, il faut être root :

$ sudo python -m SimpleHTTPServer 80 Serving HTTP on 0.0.0.0 port 80 ...

Si le port correspondant est ouvert sur le routeur, il sera également accessible de l’extérieur. Pratique pour partager rapidement du contenu…

05 Décembre 2009 à 17:57

Il est arrivé mon Koala ! via Gontcho

Une pochette d'Ubuntu - Karmic Koala

C’était hier qu’un facteur est venu me déposer à domicile mon paquet contenant des cds d’Ubuntu.

Grande joie et deux petites déceptions : je n’ai pas reçu très exactement ce que j’avais demandé. Au lieu de deux versions desktop (32 bits + 64 bits) et deux versions server (32 bits + 64 bits), j’ai reçu quatre versions desktop. Bon, ça fera la joie des autres. Ensuite, le facteur n’était pas censé rapporter le courrier chez moi. Il devait le déposer à l’adresse postale indiquée sur le colis. Mais, il a préféré le livrer à domicile pour me rançonner 1,90$. Bon, l’important ce que cette fois le courrier a pris moins d’un mois pour me parvenir, contrairement aux autres fois.

Le temps que je le teste, grand courage à l’équipe Ubuntu.


04 Décembre 2009 à 23:27

Regnum Online via Pianopenguin

Mon nouvel ordinateur me permettant de faire fonctionner des jeux 3D et voulant m'initier aux MMORPG j'ai découvert avec un certain bonheur Regnum Online.

Regnum online est une jeu en ligne massivement multijoueurs orienté «Joueurs contre Joueurs» et développé par la société argentine NGD. Fait relativement rare pour être signalé Regnum Online est disponible nativement pour Linux. Il est de plus gratuit avec la possibilité d'acheter certains objets spécifiques, NGD s'efforçant néanmoins de garder un certain équilibre entre joueurs payants et joueurs gratuits.

Autant pour soutenir le développement du jeu que pour accélérer l'évolution de mon personnage, j'ai dépensé 30 euros (le prix d'achat d'un jeu en magasin) pour acheter un cheval et quelques parchemins de multiplication de gain d'expérience :

Regnum1

Pour installer Regnum Online sur Ubuntu il vous suffit de vous rendre sur la page de téléchargement, de télécharger l'installeur pour Linux, de le rendre exécutable puis de le lancer.

Pour les plus téméraires une nouvelle version expérimentale est disponible. Elle fonctionne parfaitement sur mon Asrock Ion avec des graphismes nettement améliorés (ombres, profondeur de vue ...) et moins de problème de ralentissement pendant les combats.

Regnum-Fort

Les débuts dans Regnum sont assez ingrats : la progression du personnage est lente, les quêtes ennuyeuses mais une fois que votre personnage à atteint un niveau correct (autour du level 30) le jeu prend toute son ampleur dans la zone de guerre entre les différents royaumes (prises de forts, invasions ...).

Certaines phase de jeux, notamment pendant l'évènement d'halloween étaient vraiment épiques et ce malgré les nombreux ralentissement du serveur. Il manque finalement peu de chose pour que Regnum Online soit un très grand jeu : quêtes dans la zone de guerre, amélioration du système d'invasion ... et un serveur plus puissant :-).

Les développeurs de jeux se préoccupant des utilisateurs Linux sont rares, encourageons les en testant leurs jeux, et si l'on s'est amusé, en dépensant quelques Ximerin.

Pages