Planet

29 Novembre 2014 à 01:00

Ubuntu Party à Sarrebourg via Ubuntu Party

À Sarrebourg, la Journée du libre (Ubuntu Party) est le rendez-vous des amoureux du libre, qui se rencontrent chaque année au centre socio-culturel avec l’ambition de faire découvrir l’univers de GNU/Linux et des logiciels libres au plus grand nombre.

La prochaine JDL aura lieu le samedi 29 novembre 2014 au centre socio-culturel.

Cette année, vous pourrez participer à des ateliers afin de découvrir les logiciels libres par la pratique. Ainsi vous pourrez apprendre à utiliser Linux (l’atelier commencera à 10h30) et à retoucher vos photos (l’atelier commencera à 13h00) en toute confiance, guidés par des formateurs.

L’impression 3D sera aussi mise à l’honneur : des imprimantes 3D conçues selon le modèle du libre seront en démonstration, et une conférence qui débutera à 15h00 vous permettra d’en apprendre plus sur cette innovation technologique majeure.

Si vous souhaitez nous aidez à organiser cette journée, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

Consulter le programme.


Afficher une carte plus grande

15 Novembre 2014 à 01:00

19ème Ubuntu party de Paris via Ubuntu Party

L’Ubuntu party parisienne est un événement associatif organisé deux fois par an depuis huit ans par l’équipe francophone d’Ubuntu et qui propose à tous de découvrir une alternative libre et gratuite aux systèmes Mac et Windows. Ainsi, une centaine de bénévoles passionnés accueillent le public au Carrefour numérique² de la Cité des sciences et de l’industrie. Diverses animations sont au programme de ces 2 journées consacrées à l’univers du Libre en général et de Ubuntu en particulier.

Cette 19ème édition sera l’occasion de fêter les 10 ans du projet Ubuntu.

Appel à participation : Comme toujours, l’association Ubuntu-fr fait appel à de nombreux bénévoles pour organiser et animer l’événement. Et les intervenants (conférences, initiations, démos…) ont jusqu’à 15 octobre seulement pour proposer des sujets !

Découverte ! De nombreux postes seront en libre accès pour vous faire une première idée sur cette nouvelle façon d’appréhender l’informatique. Puis vous pourrez faire vos premiers pas avec Ubuntu grâce aux cours d’initiation, idéal pour découvrir son ergonomie et certains des logiciels libres couramment utilisés.

Et si vous décidez de sauter le pas, des bénévoles chevronnés vous proposeront une aide à l’installation. Changer son système d’exploitation n’aura jamais été aussi simple ! Pour information, des « install party » ont aussi lieu le 1er samedi de chaque mois au même endroit. Et Ubuntu ce n’est pas que sur PC. Découvrez le système sur téléphone et tablette à travers des démonstrations ludiques.

Aller plus loin… Suivez des sujets très variés traités en conférences, participez à une cryptoparty (atelier dédié à la protection de la vie privée), échangez avec les libristes du village associatif et n’oubliez pas de passer à la boutique de goodies, au studio de la web radio et à l’espace jeunesse/jeux vidéo.

Le programme complet des activités sera publié sur la liste de diffusion de Île-de-France. Vous pouvez aussi suivre le site ubuntu-paris.org ou @ubuntuparty sur les réseaux sociaux.

Événement grand public. Ouvert de 11h à 18h.

Entrée Libre. Enfants bienvenus.

Lieu: Carrefour numérique, 30 Avenue Corentin Cariou, Cité des sciences et de l’industrie, Paris.

Transports en commun: Ligne de métro n°7, stations Porte de la Villette ou Corentin Cariou. Tramway T3b, station Porte de la Villette.


Afficher une carte plus grande
 

13 Octobre 2014 à 18:18

WPScan Vulnerability Database via crowd42

WPScan Vulnerability Databse

Vous connaissez sûrement exploit-db.com, cette gigantesque base de données de vulnérabilités et exploits de tout genre, l’équipe qui développe WPScan s’en est “probablement” inspiré pour réaliser son nouveau projet WPScan Vulnerability Database.

WPScan Vulnerability Databse utilise la base de données de WPSscan pour vérifier si une version de WordPress, un plugin ou un thème est vulnérable ou pas. Pour ceux qui ne le savent pas, WPScan est l’outil du choix des pentestser pour auditer la sécurité des sites réalisés avec WordPress.

WPScan Vulnerability Databse fournit des détails très complets sur les failles (description, références. CVE, CWE…). Ils fournissent aussi une API dont l’usage est cependant limité à une activité non-commerciale.

Cet article WPScan Vulnerability Database est apparu en premier sur crowd42.

09 Octobre 2014 à 16:58

Ubuntu 14.10 attendue le 23 octobre via Ubuntu Party

Actuellement en « Béta finale » la sortie officielle de la vingt-et-unième version d’Ubuntu est attendue ce 23 octobre 2014.
Nom de code « Utopic Unicorn », Ubuntu 14.10 n’est pas une révolution, mais promet d’être particulièrement soignée et intégrera les dernières versions des logiciels libres proposés dans sa logithèque, comme LibreOffice 4.3.1, Mozilla Firefox 32 et Mozilla Thunderbird 31.

Attention toutefois : Contrairement à Ubuntu 14.04 dont les mises à jours sont assurées pendant 5 ans, Ubuntu 14.10 ne sera supportée que 9 petits mois.

Cela fait dix ans qu’Ubuntu existe et dynamise l’univers du système d’exploitation libre. La communauté francophone, qui anime ubuntu-fr.org, a elle aussi 10 ans ! Anniversaire qu’elle ne manquera pas de fêter à l’occasion de sa dix-neuvième Ubuntu Party parisienne, ainsi qu’à celle de Sarrebourg (et si on en oublie, signalez-le nous).

À Paris, dès le 25 octobre un festin s’auto-organisera avec les petits plats préparés par les ubunteros eux-mêmes, dans un lieu magnifique (mais encore secret). Inscrivez-vous vite :)
Nous attendons des nouvelles des autres villes pour relayer l’information.

svn étant quand même moins user-friendly que git1, petite note en passant pour lui demander d'ignorer certains fichiers du répertoire de travail.

$ svn propset svn:ignore "*.pyc" .

Attention au point à la fin de la commande.

Via

  1. Où ça un troll ? 

svn étant quand même moins user-friendly que git1, petite note en passant pour lui demander d'ignorer certains fichiers du répertoire de travail.

$ svn propset svn:ignore "*.pyc" .

Attention au point à la fin de la commande.

Via

  1. Où ça un troll ? 

Depuis la version 14.04, XUbuntu utilise un nouvel outil de verrouillage d'écran : LightLocker.

LightLocker marche plutôt bien mais a un défaut assez gênant. Quand l'écran est verrouillé, le son qui tournait en fond est stoppé. L'équipe d'XUbuntu a une — bonne ? — raison à cela :

Currently, when locking, it is assumed you are either:

in a public space of sorts (the desktop at home hardly needs locking) and have walked away from the machine using a system with more than one user

En gros, si votre session se verrouille, c'est qu'il y a de fortes chances que vous soyez dans un endroit public et donc il est préférable de couper le son. L'idée n'est pas trop con mais moi, je bosse pas toujours sur mon PC. Par contre, j'écoute quasiment toujours de la musique dessus. Donc couper la musique dès que l'écran se verrouille c'est un peu chiant.

Heureusement, une solution « officielle » est fournie sur le blog d'XUbuntu !

On peut, au choix :

  • Demander à lightlocker de ne verrouiller la session que lorsque « l'écran de veille est désactivé » ;
  • Désactiver lightlicker pour repasser sur xscreensaver ;
  • Ajouter son utilisateur au groupe audio.

« Paramètres de Lightlocker » puis « Automatically lock the session when... »

J'ai utilisé les deux premières solutions. Je ne sais pas trop les retombées de la première niveau sécurité (de ce que je comprend, l'écran est simplement noir mais pas verrouillé, et ne se verrouille que lorsque l'écran de veille s'arrête..), mais pour le moment ça fait le job :)

Depuis la version 14.04, XUbuntu utilise un nouvel outil de verrouillage d'écran : LightLocker.

LightLocker marche plutôt bien mais a un défaut assez gênant. Quand l'écran est verrouillé, le son qui tournait en fond est stoppé. L'équipe d'XUbuntu a une — bonne ? — raison à cela :

Currently, when locking, it is assumed you are either:

in a public space of sorts (the desktop at home hardly needs locking) and have walked away from the machine using a system with more than one user

En gros, si votre session se verrouille, c'est qu'il y a de fortes chances que vous soyez dans un endroit public et donc il est préférable de couper le son. L'idée n'est pas trop con mais moi, je bosse pas toujours sur mon PC. Par contre, j'écoute quasiment toujours de la musique dessus. Donc couper la musique dès que l'écran se verrouille c'est un peu chiant.

Heureusement, une solution « officielle » est fournie sur le blog d'XUbuntu !

On peut, au choix :

  • Demander à lightlocker de ne verrouiller la session que lorsque « l'écran de veille est désactivé » ;
  • Désactiver lightlicker pour repasser sur xscreensaver ;
  • Ajouter son utilisateur au groupe audio.

« Paramètres de Lightlocker » puis « Automatically lock the session when... »

J'ai utilisé les deux premières solutions. Je ne sais pas trop les retombées de la première niveau sécurité (de ce que je comprend, l'écran est simplement noir mais pas verrouillé, et ne se verrouille que lorsque l'écran de veille s'arrête..), mais pour le moment ça fait le job :)

05 Août 2014 à 15:26

Sortie du numéro 82 via Full Circle Mag FR

Bonjour à toutes et à tous !

L'équipe du FCM en français est très heureuse de pouvoir vous présenter le numéro 82, celui de février 2014. Il est, bien entendu, disponible sur notre page Lire ou télécharger les numéros ou en cliquant directement sur l'image ci-dessous.

issue82fr.png

Vous trouverez notamment au sommaire de ce numéro, "Monnaie virtuelle", en plus des rubriques habituelles (Python, LibreOffice, Blender, Inkscape) :

Le premier article d'une série sur la monnaie virtuelle ; Une nouvelle rubrique Sécurité Q&R dédiée aux questions sur la sécurité de votre système ; Dans le même ordre d'idées, l'antivirus ESET NOD32 est passé au crible ; Le LaboLinux vous propose de mieux encore surveiller l'état de vos disques durs ; Vous apprendrez également comment connecter un périphérique iOS à votre *buntu ; Les jeux Runner 2, Serious SAM 3 BFE et Proteus sont également présentés.

Nous vous en souhaitons très bonne lecture.

Toute l'équipe du FCMfr dont, notamment, notre Scribeur, Bab, les traducteurs AuntieE, frangi, fredphil91 et LeCastillan, et les relecteurs AuntieE, Bab, LeCastillan, et moi-même.

Ekel

Personnellement je ne me sers jamais du Caps Lock et, étant sur awesome WM, j’ai rarement besoin de la souris (d’autant plus qu’il m’arrive de la bouger alors que je tape, ce qui me rend fou!). J’ai bien cherché sur internet mais j’ai trouvé aucune solution qui me permettrait d’activer ou de désactiver le pavé tactile rapidement, en me donnant un retour visuel qui plus est. Alors je sais pas si je suis le seul dans mon cas de figure, mais je me suis dis que je pourrais partager ma solution ici quand même, au cas où. Attention il vous faudra un accès root.

Le script

Sauvegardez ce script quelque part.

#!/bin/bash getLEDStatus() { if su -c 'setleds -L < /dev/console' | grep "CapsLock off" then return 1 fi return 0 } if getLEDStatus then # LED was on, now off (because of `setleds -L`) synclient touchpadoff=1 # Turn touchpad off else # LED was off (and still is) su -c 'setleds -L +caps < /dev/console' # Turn LED on synclient touchpadoff=0 # Turn touchpad back on fi

Puis exécutez ces commandes:

chmod +x <nom_du_fichier> # Le rendre executable sudo chattr -i <nom_du_fichier> # Le rendre immutable

En effet comme ce fichier va être exécuté avec les droits root plusieurs fois par session, il est impératif d’empêcher n’importe qui de le modifier.

Seulement on ne peut pas devoir rentrer son mot de passe à chaque fois que l’on veut se servir de ce fichier. C’est pourquoi il va falloir modifier son fichier sudoers.

sudo -E visudo # grâce au -E on peut utiliser son $EDITOR 

Et ajoutez cette ligne, en modifiant les deux champs entre “<>”.

<login> ALL=(ALL) NOPASSWD: <chemin_complet_du_script>

Pour finir

Maintenant il va falloir executer deux commandes au démarrage de votre session:

setxkbmap -option caps:none sudo <le_chemin_complet_du_script>

La première désactive la fonction par défaut du verr Maj, la deuxième éxecute le script afin de tout de suite synchroniser la LED avec le touchpad.

Ensuite il faut que le raccourci clavier vienne executer le script en tant que root. Pour ceux qui utilisent awesome vous pouvez ajouter cette ligne à votre rc.lua:

awful.key({}, "#66", function () awful.util.spawn("sudo <chemin_complet_du_script>", false) end),

La touche Caps Lock possède le numéro 66 pour ceux qui en ont besoin (mais vous pouvez confirmer avec la commande xev).

 

Redémarrez votre session et tout devrait fonctionner! N’hésitez pas à vous plaindre dans les commentaires si c’est pas le cas, on fera de notre mieux pour vous aider.

Pages