Planet

16 Septembre 2017 à 18:39

Pour la rentrée via Full Circle Mag FR

Bonjour !

Aujourd'hui, à peine deux semaines après la sortie du numéro en anglais, l'équipe française est heureuse de vous présenter ce numéro 124,du mois d'août 2017, en français. Il peut être téléchargé ou visionné sur notre page NUMÉROS ou téléchargé directement en cliquant sur la photo de couverture ci-dessous.

issue124fr.png

Bien que les numéros deviennent de plus en plus courts, vous y trouverez notamment :

  • tous les tutoriels habituels PLUS un sur des sauvegardes avec les instantanés ZFS ;
  • le début d'une courte série par Charles McColm sur sa configuration KODI (dans la rubrique Le coin KODI) ;
  • et de nouveaux bureaux à admirer !

N'hésitez pas à envoyer vos propres articles, critiques, tutoriels, opinions ou histoires, etc., en anglais, à Ronnie@fullcirclemagazine.org, car sans les articles des lecteurs, la revue ne pourra pas exister. Au besoin, et si votre prose n'est pas trop long, on se fera un plaisir de le traduire du français en anglais (webmaster@fullcirclemag.fr).

En attendant, bonne lecture !

  • Bab, scribeur et relecteur
  • d52fr, traducteur et relecteur
  • AuntieE, traductrice et relectrice
26 Août 2017 à 16:38

Prise en main rapide de PHPBrew via kmelia

PHPBrew, c’est la solution pour installer et utiliser de multiples versions de PHP sous Linux. Fini la galère à essayer d’installer plusieurs versions de PHP avec make && make install ;)

Mise en place

Voici comment je m’y suis pris, en évitant certains paquets inutiles :

curl -L -O https://github.com/phpbrew/phpbrew/raw/master/phpbrew chmod +x phpbrew sudo mv phpbrew /usr/local/bin/phpbrew sudo apt-get install php php-curl php-dev php-pear autoconf automake curl libcurl3-openssl-dev build-essential libxslt1-dev re2c libxml2 libxml2-dev php-cli bison libbz2-dev libreadline-dev libicu-dev

Ensuite, la première initialisation :

phpbrew init printf "\n\n# phpbrew\nexport EDITOR=vi\nsource ~/.phpbrew/bashrc\n" >> ~/.bash_aliases

Enfin, l’executable propose lui même une mise à jour, c’est royal :

sudo phpbrew self-update Prise en main rapide

Je vous conseille vivement de lire la documentation officielle, mais voilà les indispensables :

phpbrew known --update phpbrew install 7.1.9 +default phpbrew list phpbrew use 7.1.9

Pour ajouter l’extension ldap, c’est un peu plus délicat :

sudo apt-get install libldap2-dev phpbrew use 7.1.9 phpbrew ext install ldap -- --with-libdir=lib/x86_64-linux-gnu

Et voilà, fini les problèmes du genre « Comment installer php5.5/php5.6 sous Ubuntu 16.04 ? »

25 Août 2017 à 11:16

Pour l'été (bis)... via Full Circle Mag FR

... voici le numéro 123 en français, disponible sur notre page NUMÉROS ou, directement, en cliquant sur l'image ci-dessous.

issue123fr.png

Outre les bonnes rubriques habituelles, Actus, C&C, Python, FreeCAD, Inkscape, Kdenlive, vous y trouverez, notamment :

  • Un article vous expliquant l'utilisation de Pandoc et de Writer2LaTeX pour l'importation et la conversion de textes en LaTeX qui prennent en compte les caractères spéciaux.
  • Comment ré-utiliser un viel EeePC pour le transformer en Media Center ? Lisez vite la rubrique de « septcentquarante » qui nous explique sa démarche !
  • La suite de la nouvelle série de SJ Webb, sur son utilisation de Linux dans le cadre de son travail à l'université. Ce mois-ci, il nous présente ses logiciels de gestion de projet.
  • Veracrypt est le successeur du défunt TrueCrypt. « EriktheUnready » nous en fait une présentation.
  • Oui, quelquefois, Ubuntu ne répond pas totalement à vos attentes. Roland Hunt a été confronté à un problème de WiFi sur son HP Stream 11.
  • Il vous arrive de chercher une aide écrite pour vos applications. Dans Q. et R., Gord revient sur les différents types d'aide disponibles.
  • Et Ronnie, rédacteur en chef du FCM, fait une critique du jeu Rising World, qui fait penser à Mine...

Où que vous soyez, nous vous souhaitons un bon été avec le FCMfr.

Amusez-vous bien !

L'équipe du FCMfr :

  • Le scribeur, Bab ;
  • Les traducteurs, AE et d52fr ;
  • Les relecteurs, AuntieE (AE), Bab et d52fr

Avec un grand merci à d52fr pour le texte de ce billet !

Bonjour à tous,

Après 7 ans de bons et loyaux services, j'ai enfin décidé de réinstaller mon serveur perso. Oui, vous avez bien lu, je n'avais jamais changé de version de Debian (Lenny) depuis 2010, date d'installation de mon serveur à la maison (c'est pas bien). Bref, ça m'a donné l'occasion de remettre le nez dans pas mal de choses, en particulier remettre en place un nouveau fichier texte chiffré avec Vim. C'est une astuce peu connue que je voulais partager avec vous.

Vimlogo.svg.resized.png

J'utilise les fichiers vim chiffrés depuis 2010. À l'époque, le mode de compression était le format zip, peu fiable. Aujourd'hui, il est possible (et fortement recommandé) de chiffrer avec la méthode blowfish2. Cette méthode est supportée depuis la version 7.4 de vim, ça fait déjà un petit bout de temps.

Bon, fini le bla bla, voici comment on chiffre un fichier rapidement et simplement.

1. Mise en place

On commence par ouvrir un nouveau fichier normalement avec vim

Ensuite on va choisir la méthode de chiffrement avec la commande :setlocal cm=blowfish2


Enfin, on chiffre avec la commande :X, suivi de la clé de chiffrement

Une fois fait, on peut sortir du fichier normalement avec un :wq.

2. Lecture

Et là où c'est super, c'est que pour relire le fichier, il suffit juste de l'appeler normalement avec la commande vim (exemple : vim /tmp/secret). Vim vous indiquera alors la méthode de chiffrement utilisée :

Vous pouvez modifier votre fichier et l'enregistrer normalement avec :wq, plus besoin de passer par du :X, vim chiffrera systématiquement votre fichier à l'enregistrement.

3. Avertissement

Attention, si vous vous trompez de mot de passe pour ouvrir le fichier, vous aurez un écran de ce type :

N'enregistrez surtout pas ce fichier en l'état, sinon vous perdrez vos données. Sortez en prenant soin de faire :q! et retournez-y en tapant le bon mot de passe.

Vous voyez, c'est tout simple !

25 Juillet 2017 à 15:27

Pour l'été... via Full Circle Mag FR

... voici le numéro 122 en français, disponible sur notre page NUMÉROS ou, directement, en cliquant sur l'image ci-dessous.

issue122fr.png

Outre les bonnes rubriques habituelles, vous y trouverez, notamment :

  • Un article de Ronnie, l'éditeur en chef du FCM en anglais, vous détaillant comment installer UBTouch, le remplacement d'Ubuntu Touch. Ne soyez donc pas inquiets : tous ceux qui sont propriétaires d'un téléphone Ubuntu, pourront le flasher pour mettre UBports Touch à la place d'Ubuntu. Et votre téléphone (ou tablette, d'ailleurs !) reprendra vie !
  • Le début d'une nouvelle série de SJ Webb, expliquant comment il fait des recherches dans le domaine de l'ostéopathie, avec Linux ; ce qui peut paraître surprenant est que sa distrib. de choix pour les recherches est Fedora et pas Ubuntu ...
  • Et deux critiques : l'une du programme Etcher, qui rend la mise sur USB d'une image ISO sûre et facile, et l'autre du jeu Siltbreaker Act 1 qui fait partie, en quelque sorte, de Dota 2 The International Battle Pass 2017.

Où que vous soyez, nous vous souhaitons un bon été avec le FCMfr.

Amusez-vous bien !

L'équipe du FCMfr :

  • Le scribeur, Bab ;
  • Les traducteurs, AE et d52fr ;
  • Les relecteurs, Bab, d52fr et moi-même, AuntieE
16 Juillet 2017 à 16:58

Tout va bien (J+3) via Webcafé Ubuntu

Salut les copains !

Sur le stand voisin, on y lance des patates et crache dans le micro pour y distribuer des chips. Mais chez nous tout va bien : les tattoos sont appliqués par centaines sur la peau des festivalières et festivaliers qui repartent en chantant « UBUNTUU », « OUÉÉÉÉ TROIS PERSONNES QUI SE DONNENT LA MAIN », « PINGUIINS », « MANCHOOOT », « APEROO ».

Dernier jour de ce festival 2017 et les animations ont étés variées durant tout ce festival :

  • L’expo libre de l’April, pour les plus curieuses-x
  • Tattoos manchot (Tux) et Ubuntu (logo CoF: Circle of friend)
  • Stickers Ubuntu-fr, pour coller sur son PC ou partout où tu veux
  • Un webcafé : des PC sur Ubuntu, avec des webcam pour se prendre en photo (avec les tattoos!), et des casque pour écouter les artistes (et choisir sur quelle scène aller!). Y’a même un PC qui parle breton ! Il y a internet (pratique pour trouver son covoit, consulter les résultats des exams, etc), et il y a même quelques jeux installés (Teewords, SuperTuxKart, etc)
  • Flyers « j’ les Vieilles Charrues », qui résume au dos le projet Ubuntu, et comment retrouver ses photos
  • Et surtout des supers bénévoles pour animer tout ça !

Beaucoup de discussions passionnées ont pu se dérouler autour d’Ubuntu, de la philosophie des logiciels libre, les notions de partage, d’entre-aide, de vie privée, de neutralité du net. Cependant, vivement la pause/fermeture du stand ce soir, histoire de venir profiter un peu des concerts avec les festivalières et festivaliers !

 

 

 

Aller, gros bisous !

15 Juillet 2017 à 13:00

Salut les copains ! (J+1 & J+2) via Webcafé Ubuntu

Salut homard* et les copains !

Les mamans, les papas et tous les parents sont venus pour se rassurer des résultats post-bac depuis les postes en accès libre du webcafé Ubuntu.

D’autres s’assurent que leur équipe favorite passe les qualifs; et encore d’autres « s’amusent » à auditer la sécurité de nos sessions Ubuntu « invités ».

On notera la présence de l’expo libre de l’April ❤️

On a croisé un débianneux entre 2 concerts, qui nous a dit que « Debien c’est mieux »; on a donc du lui expliquer que l’on ne dit pas « Dé-bi-han », mais « Dé-bi-anne » en référence à Debra, la femme du créateur du projet, et Ian, le créateur lui-même.

Y’avait aussi un groupe d’utilisateur de Linux Mint qui est venue passer le bonjour, mais on n’a pas compris pourquoi ils ont voulu dévier le sujet de la discution sur la sécurité informatique.

Rudy dit: Petite dédicasse aux potosses et potos de la fosse des Dropkick Murphy’s qui m’ont aidé à perdre 5Kg tout en goûtant leur sueur de pogo 😋

L’équipe Webcafé Ubuntu

 

[*] Le homard (Homarus) est un crustacé décapode, vivant dans la mer. Le genre Homarus comprend deux espèces :

  • le homard européen (appelé en France, homard breton) — Homarus gammarus (Linnaeus, 1758) ;
  • le homard américain (appelé aussi homard canadien) — Homarus americanus (H. Milne Edwards, 1837).

Le homard se distingue facilement de la langouste par la présence de pinces imposantes et par une carapace moins épineuse. Les écrevisses, vivant dans les eaux douces, sont les espèces qui lui ressemblent le plus, mais plus petites (bien qu’il existe en zone tropicale des écrevisses assez grandes pouvant évoquer la couleur et la forme d’un jeune homard).

En Europe, c’est une espèce qui est en raréfaction, probablement à la fois en raison d’une surexploitation des stocks et de la pollution marine. En Amérique du Nord, les populations n’ont cessé de croître pendant les 20 dernières années.

Si vous continuez d’apprécier cette lecture très instructive à propos du homard, je vous invite à lire cet article très complet dont est tiré cet extrait ci-dessus: https://fr.wikipedia.org/wiki/Homard

Et à demain pour de nouvelles aventures !

14 Juillet 2017 à 09:49

J-0,5 / J+0,5 The show is on! via Webcafé Ubuntu

Jour -0,5 !

Embouteillages vaincus, pizzas froides englouties, camp installé le plus proche possible des toilettes, nous voilà parés pour faire affronter les festivaliers! 🙂

J+0,5 ! Ubuntu is in the place!

☑ Backstage exploré

☑ Brieff du discours intégré

☑ Web-café installé

☑ Rations de survie récupérées

☑ Formations tattoos validées

☑ Dress-code ubuntu respecté

UBUNTU est OPÉ !

12 Juillet 2017 à 13:46

Jamais deux sans trois... via Full Circle Mag FR

... Ou, plutôt, jamais le 10 et le 11 sans le 12.

Voici, donc, le Numéro spécial 12 de la série Python, disponible sur notre page NUMÉROS ou directement, en cliquant sur l'image ci-dessous.

NSpython12fr.png

Amusez-vous bien !

05 Juillet 2017 à 09:40

On remet ça ! via Full Circle Mag FR

Voici pour vous le Numéro spécial Python, volume 11 en français, disponible sur notre page NUMÉROS. Vous pouvez aussi le télécharger directement en cliquant sur l'image de couverture ci-dessous.

Python11.png

Bonne lecture et amusez-vous bien !

Pages