Planet

Un cas que j’ai du implémenter avec le même schéma que précédemment:

workflow

Prendre des fichiers CSV en entrée et les insérer facilement dans ELASTICSEARCH au fil de l’eau.  J’ai donc utilisé LOGSTASH pour réaliser cette manipulation.

Cet outil sert à la base comme agrégateur de logs. Il est désormais un mini ETL .

Configuration de LOGSTASH

input { file { codec => plain{ charset => "ISO-8859-1" } path => ["/data/input/*.csv"] sincedb_path => "/data/.sincedb_path" start_position => "beginning" } } filter { if [message] =~ /^"COL1","COL2"/ { drop { } } csv { columns => ["COL1","COL2",...] separator => "," source => message remove_field => ["message","host","path","@version","@timestamp"] } } output { elasticsearch { embedded => false host => "localhost" cluster => "elasticsearch" node_name => "localhost" index => "index" index_type => "type" } }

Explication
Dans le champ input, je spécifie ou est le fichier, ou est l’indicateur de parcours et ou est-ce que je démarre la lecture du fichier

Dans le champ filter , j’ enlève la ligne d’en-tête, puis dans l’élément csv, je spécifie les colonnes et supprime les champs techniques

Enfin, dans l’élément output, j’indique les coordonnées du serveur elasticsearch

Exécution
Il faut d’abord exécuter elasticsearch. Puis démarrer l’instance logstash comme suit :

logstash.bat agent -v -f "input-csv.conf"

21 Janvier 2015 à 09:28

Migration de blog effectuée via Littlewing

Et me voila revenu :)
Bon ça faisait longtemps que je n’avais pas écrit de billet sur mon blog. Après quelques galères avec mon ancienne installation sur dotclear, j’ai décidé de migrer sur wordpress.
J’ai pas mal galéré à migrer les anciens billets mais en bidouillant un peu le plugin d’importation de wordpress, j’ai enfin réussi à migrer tous mes billets et les images.

Pour info, j’ai suivi cette procédure et utilisé le plugin search replace pour modifier les chemins de mes images.
Parmi mes bonnes résolutions, je vais essayer de faire au moins un article par mois sur des sujets assez techniques :

  • Java
  • SOA
  • Elasticsearch
  • Logiciels libres

A bientôt :)


Bonjour chers Initiés,
Nous sommes très heureux de vous apporter nos courriers d'aperçus du téléphone qui vous fourniront des informations de premières mains sur le lancement prochain de l'Ubuntu Phone. En premier lieu, nous aimerions partager des détails sur l'Expérience Utilisateur.
L'expérience utilisateur pour les smartphones a tourné autour des applications et sa grille d'icônes depuis le tout premier iPhone. Les services mobiles clés sur iOS et Android sont livrés via des applications de manière fragmentée et contrôlés par les propriétaires de plateformes telles que Google, Apple et Microsoft, qui a mis les équipementiers et les opérateurs dans un rôle secondaire.
Les utilisateurs méritent une expérience plus riche, plus rapide et non fragmentée construit autour des choses qu'ils font le plus sur leurs appareils.
Avec le téléphone Ubuntu nous nous éloignons de la grille d applications en direction du contenu et des services intégrés. Et nous le faisons en fournissant une expérience utilisateur qui est centrée sur le port des services clés de la vie numérique mobile directement à l'écran, ce qui est au coeur de ce que nous appelons « scopes ». 
Les scopes sont un moyen d'offrir des expériences utilisateur unifiées pour les différentes catégories de services, mise en avant et centré sur l'utilisateur, sans les cacher derrière une mer d'applications et d'icônes d'applicatives. Elles sont créés par une simple boîte à outils de l'interface utilisateur avec des coûts de développement et de maintenance beaucoup plus faibles que les applications. Il existe deux types de scopes - les scopes d'agrégation et les scopes de marque.
Les scopes d'agrégation définissent l'expérience utilisateur par défaut de l'appareil et rendent les téléphones Ubuntu précieux pour les utilisateurs finaux. Ils permettent aux équipementiers et aux opérateurs de créer une expérience utilisateur qui est unique à leurs dispositifs tels que le scope « NearBy » qui regroupe les services locaux centrés sur ce que vous faites. Nous reviendrons plus en détail sur les autres les scopes agrégés dans un prochain courrier sur l'aperçu du téléphone.
Les scopes de marques sont comme des expériences applicatives livrées directement à l'écran, entièrement aux couleurs de la marque. Elles sont identifiables dans le magasin par défaut, depuis un flux dans un champ d'agrégation, ou comme écran favoris par défaut. C'est le moyen plus rapide pour les développeurs de construire une expérience de marque riche et plus facile d'accès sur un appareil.
Nous espérons que cette information vous a donné un sens à cette expérience utilisateur. Cette information est tout à vous et la manière dont vous désirez l'utiliser et la partager est à votre discrétion.
Au plaisir de vous envoyer le prochain courrier concernant l'aperçu du téléphone.
Cordialement,
L'équipe du Téléphone Ubuntu
#ubuntuphone
09 Janvier 2015 à 22:39

Réordonner les indicateurs via erwan.me

Pour commencer, on a besoin de connaitre le nom des indicateurs :

dbus-send --type=method_call --print-reply \ --dest=com.canonical.indicator.application \ /com/canonical/indicator/application/service \ com.canonical.indicator.application.service.GetApplications | grep "object path"

Vous devriez obtenir des lignes qui ressemble à ça :

object path "/org/kde/statusnotifieritem/2/menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/indicator_git/Menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/dropbox_client_17549/Menu" object path "/org/kde/statusnotifieritem/1/Menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/Diodon/Menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/Shutter/Menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/multiload/Menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/indicator_cpufreq/Menu" object path "/org/ayatana/NotificationItem/nm_applet/Menu"

Le nom de l'indicateur est en général avant /Menu. Il faut remplacer les "soulignés du 8" avec des "tirets du 6".
Ensuite, éditez le fichier ~/.local/share/indicators/application/ordering-override.keyfile. Si le fichier n'existe pas, il faudra le créer.

Voici un exemple :

[Ordering Index Overrides] gnome-power-manager=1 nm-applet=2 indicator-cpufreq=3 multiload=4 Shutter=5 Diodon=6 cloud-ui=7 dropbox-client=8

Pour visualiser le changement sans redémarrer ni se déconnecter :

restart unity-panel-service

Remarques :

  • Il faut numéroter dans l'ordre, impossible de coller l'infini à celui que vous vouliez à gauche, c'eût été trop facile !
  • Dropbox à la superbe idée de coller son PID à son nom, ce qui lui permet d'être en général bien visible à gauche (intelligent et énervant) !

Source:
http://www.webupd8.org/2011/06/how-to-change-application-indicators.html

Bonjour à toutes et à tous,

Les membres de l'équipe du magazine Full Circle en français vous présentent leurs meilleurs vœux pour une excellente année 2015 ! En plaisantant, mais qu'à moitié, nous avons pris ensemble la résolution de sortir deux numéros par mois, jusqu'à ce que nous soyons à jour.

Voici, donc, le premier de l'année et le premier du mois de janvier : le numéro 86, celui de juin 2014. Comme d'habitude, vous pouvez le télécharger sur notre page Lire ou télécharger les numéros ou en cliquant directement sur l'image ci-dessous.

issue86.png

Outre les bonnes rubriques habituelles (les tutoriels, les courriers, etc.) les articles qui nous ont enthousiasmé sont notamment ceux sur les bugs Heartbleed et TrueCrypt, ainsi que la critique d'un disque dur hybride (DD normal plus SSD), et, dans la rubrique Ubuntu Jeux, des instructions minutieuses pour pouvoir déménager tout votre dossier - et vos jeux - Steam d'un ancien ordinateur vers celui que vous avez (peut-être) reçu pour Noël !

Je n'en dis pas davantage, car d'autres articles à traduire, puis à relire, m'appellent avec insistance. Surtout si on veut pouvoir sortir le numéro 87 d'ici deux ou trois semaines.

En attendant, nous vous souhaitons bonne lecture du 86,

Toute l'équipe du FCM-fr dont, pour ce numéro, notre scribeur, Bab, les traducteurs, d52fr, frangi, fredphil91 et moi, et les relecteurs, Bab, d52fr et moi-même, AuntieE.

19 Décembre 2014 à 13:45

Juste à temps pour les Fêtes ! via Full Circle Mag FR

Bonjour à toutes et à tous !

L'équipe française du magazine Full Circle est heureuse de pouvoir vous présenter le numéro 85 (celui de MAI dernier - sans commentaire) juste à temps pour les fêtes de fin d'année. Vous pouvez le télécharger sur notre page Numéros ou directement en cliquant sur l'image ci-dessous.

issue85fr.png

Outre les bonnes rubriques habituelles - les séries, courriers, Q&R, etc. - vous y trouverez, notamment :

Une critique plus ou moins sévère d'Ubuntu 14.04 par Robin Catling et une très bonne de Kubuntu 14.04 par Charles McColm dans Labo Linux ; Une présentation de quelques monnaies virtuelles alternatives ; Une petite mise à jour dans mon histoire sans fin avec les clés wifi et, en particulier, avec la RTL81 88eu ; Et, chez le Petit nouveau, tout ce que vous avez toujours voulu savoir, mais jamais osé demander sur la compilation à partir des sources.

Puisque notre équipe est réduite à son stricte minimum depuis au moins une semaine, nous avons réduit le nombre de relectures du PDF à deux (plus vérifications - oui, c'est bien au pluriel) - c'est d52f et moi qui les avons faites. Il faut dire que Bab, notre scribeur a fait preuve de beaucoup de patience ! Bref, si on était plus nombreux, plus régulièrement, ce serait nettement plus facile !

Nous vous souhaitons bonne lecture de ce dernier numéro en français, mais surtout d'excellentes fêtes de fin d'année !

Bab, d52f (traducteur et relecteur), FredPhil81 (notre expert es Python), Ekel, frangi (qui a fait pas mal des traductions), et moi-même, AuntieE (traductrice et relectrice)

Tous ce qui utilise VirtualBox comme solution de virtualisation ont déjà rencontrer ce message d’erreur en virtualisant des systèmes d’exploitation Linux:

piix4_smbus 0000.00.07.0: SMBus base address uninitialized - upgrade bios or use force_addr=0xaddr

Cette erreur est du au fait que les machines virtuelles VirtualBox ne possèdent pas de bus SMB mais le systèmes d’exploitation essaye tout de même de charger le module.
Ce qui n’aura aucun impact sur le système mais c’est juste ennuyant. Voici la solution pour corriger ce problème:

Dans un premier temps il faut vérifier que le module n’est pas déjà charger par le noyaux.

lsmod | grep i2c_piix4

Il ne reste plus qu’a blacklister le module. Pour cela éditez le fichier /etc/modprobe.d/blacklist.conf et ajouter la ligne suivante à la fin du fichier.

blacklist i2c_piix4

Il faut maintenant mettre a jour l’archive initramfs pour que cela soit pris en compte au prochain démarrage.

update-initramfs -u -k all

 Normalement après ces petites manipulations le message d’erreur n’apparaîtra plus.

Une nouvelle version de Cinnamon est sortie. Depuis que je l’ai essayé, je ne peux plus me passer de cet environnement de bureau (DE : Desktop environment en anglais). Je le trouve plus agréable et confortable à utiliser au quotidien, quelques améliorations bienvenues corrigent les problèmes des versions précédentes.

Pour l’ajouter dans les versions actuellement supportées d’Ubuntu, vous devez ajouter un dépot PPA, qui permettra d’installer la dernière version stable de Cinnamon et Nemo. Ouvrez un terminal et copiez / collez les commandes suivantes.

Pour Ubuntu 14.04 LTS Trusty Tahr (installe Cinnamon version 2.4.5) :

sudo add-apt-repository ppa:lestcape/cinnamon sudo apt-get update sudo apt-get install cinnamon

 Pour Ubuntu 12.04 LTS Precise Pangolin (installe Cinnamon version 2.0) :

sudo add-apt-repository ppa:tsvetko.tsvetkov/cinnamon sudo apt-get update sudo apt-get install cinnamon cinnamon-control-center cinnamon-themes mint-themes

Fermer ensuite votre session Unity et sélectionnez Cinnamon dans LightDM avant de taper votre mot de passe. Il faut cliquer sur le logo Ubuntu pour sélectionner votre nouvel environnement.

Amusez-vous bien !

flattr this!

Pages