Planet

Court rappel : n'oubliez pas de venir assister à notre session sur l'installation de logiciels depuis leurs sources demain Mardi 17 février à 19H.

Si vous aviez raté l'info, tout est là!

L'équipe U-Classroom

14 Février 2009 à 18:08

Linux Mint via Pianopenguin

Depuis quelques temps, je connaissais quelques difficultés avec mon PC ayant pas mal bidouillé pour faire fonctionner le scanner de mon imprimante PSC500. j'ai donc décidé d'en profiter pour installer et tester Linux Mint 6 - Felicia dont j'avais beaucoup entendu parler.

Linux Mint est basée sur Ubuntu avec la particularité qu'elle inclut par défaut de nombreux éléments propriétaires et/ou non-libres. Une fois Mint installé l'ordinateur fonctionne parfaitement pour un usage quotidien avec les codecs, les plugins Firefox, l'activation de la 3D, des dépôts propriétaires ...

J'avais peur de l'installation de nombreux logiciels dont je n'aurais pas l'utilité mais finalement seules les applications de base sont installées ; les autres pouvant être ajoutées facilement via MintInstall (j'ai juste eu a remplacer Thunderbird par Claws-Mail).

Le programme MintInstall est clairement une des grandes réussites de Mint. Il permet d'installer rapidement les applications les plus courantes et les plus populaires. Un autre point particulièrement intéressant est la possibilité de commenter et noter ces applications par l'intermédiaire du "Software Portal" :

Geany Apparemment je ne suis pas le seul à apprécier Geany :-)

Mint est comme Ubuntu disponible avec de nombreux gestionnaires de fenêtre environnements de bureau : Gnome, KDE, XFCE, et Fluxbox. Coté finition, pour la version Gnome, c'est impeccable, tout est en Français sans installation supplémentaire, le thème est très agréable, l'ergonomie intelligente (menu , centre de contrôle ...). Par contre au niveau performance c'est nettement moins rapide que mon installation minimale d'Ubuntu et c'est particulièrement flagrant au démarrage.

Mint

Mint n'est pas une révolution dans le petit monde des distributions Linux. Elle n'apporte finalement pas énormément par rapport à Ubuntu sur laquelle elle s'appuie mais elle permet d'avoir un système "clé en main" parfaitement adapté aux débutants ou à ceux qui ne veulent pas perdre de temps.

N'oublions pas non plus que Ubuntu est lui même basé sur Debian. S'appuyer sur l'existant pour l'améliorer ou lui donner une autre direction est l'une des plus grandes forces du logiciel libre par rapport au logiciel propriétaire. En l'occurrence Linux Mint pousse au maximum la logique du "user-friendly" initiée par Ubuntu et j'attends avec impatience la distribution basée sur Linux Mint :-) .

Je ne sais pas si je vais rester longtemps avec Linux Mint mais c'est la distribution que je conseillerai à tous les débutants. C'est d'ailleurs celle que j'installerai sur le PC de mon beau-frère qui n'a jamais utilisé d'ordinateur.

A lire une Interview de Clément Lefebvre créateur de Mint.

Voici 5 commandes rencontrées ici ou là que j'ai récemment découvert et que je voudrais vous partager....


Le bash {} expansion:

Petite fonction sympa de bash qui va nous éviter de réecrire certaines info. Par exemple, vous voulez faire un le backup de votre /etc/postgresql/8.3/main/postgresql.conf mais vous êtes dans votre /home.

utilisez alors le/chemin/du/fichier{,votreajout}

donc en gros :

$ cp /etc/postgresql/8.3/main/postgresql.conf{,.bak}

va en faite faire un

$ cp /etc/postgresql/8.3/main/postgresql.conf /etc/postgresql/8.3/main/postgresql.conf.bak

Et ca marche aussi pour mv ou diff par exemple :

diff fichiermodifie{,.old}




pv :

Pv est une commande qui va permettre de monitorer l'avancement des commandes un peu longue à l'aide de pipe ( | ). C'est la seule commande de ce lot à requérir une installation. Rien de plus simple pour l'installer que :

sudo aptitude install pv

Pour l'utiliser faite simplement passer le contenu de votre commande par un pipe que vous envoyez vers "pv" qui agira un peu à la façon de "cat".

exemple:

tar cfz - mesphotos | pv > photo.tar.gz

resultat :

65,8MO 0:00:08 [9,31MO/s] [ <=> ]

Ou encore :

pv /var/log/messages | gzip > log.gz

Résultat :

171kO 0:00:00 [18,2MO/s] [========================================================================>] 100%

Plus D'info? ==> man pv




Fichier ouvert par un programme?

Celui-ci est plutôt simple, on utilisera juste "ls" et le répertoire /proc :

remplacez <pid> par le Id du processus du programme que vous voulez scruter

ls -al /proc/<pid>/fd




Quel programme utilise le fichier X ?

utilisons fuser pour cette tâche:

lsof /home/emerzh/photo.png

Plus D'info? ==> man lsof


cd -

Pour revenir simplement au dossier ou vous étiez avant votre dernier "cd", utilisez "cd -" exemple:

emerzh@germaine:/var/www/sites1/apps/test/modules$ cd /home/emerzh
emerzh@germaine:/home/emerzh$ cd -
emerzh@germaine:/var/www/sites1/apps/test/modules$

De nombreuses raisons peuvent pousser un utilisateur à vouloir installer un logiciel en utilisant ses sources (pas de paquet dans la distribution, ou une mauvaise version, curiosité, besoin d'appliquer une modification…). Ce n'est pas toujours facile et demande souvent de connaître un minimum les procédures de configuration, compilation et installation.

U-Classroom vous propose de vous plonger dans le monde merveilleux des sources le Mardi 17 Février à 19H (heure de Paris). La session se passera comme d'habitude sur le canal #u-classroom du réseau IRC freenode.

Les seuls prérequis sont un système unix-like à portée de main, et une connaissance minimale de la console (ls et cd devraient suffire).

À Mardi !

L'équipe U-Classroom

Edit:les logs sont en ligne (avec quelques soucis, /me doit soigner le bot).

Depuis une semaine, j'ai redécouvert le Site OpenStreetmap.

Véritable wikipedia de la cartographie, le site permet de cartographie le monde qui nous entoure avec énormément d'information ( route, chemin cycliste ou pédestre, les boites postales, magasin , ...).

Le site suit le même principe collaboratif que wikipédia, vous êtes invité à modifier les routes ou les informations, mais également à participer à l'élaboration technique si le coeur vous en dit: Une information n'est pas représentable? Qu'à cela ne tienne, proposez votre évolution!

Bref un beau projet qui ne demande qu'à être aidé :).

Contribuer?

Il y a plusieurs moyens de contribuer: - Avec un gps, parcourez une zone en sauvegardant les traces de celui-ci. Ensuite, une petite retouche et envoyez vos traces afin de déterminer de nouvelles routes. - Sans GPS? Ce n'est pas grave... yahoo a permis aux contributeurs de OSM de se servir de la vue satellite de son service de cartographie comme fond de carte. Il vous est alors possible de contribuer en décalquant les informations visibles.

Attention! Interdit de copier les noms de rues, les bâtiments ou toutes autres informations sur n'importe quels autres systèmes de cartographie dont vous ne possédez pas les droits ( genre Google maps,...!)

Avec un minimum de temps (5-10min par jour), voici le genre de modifications qui ont été faites en un mois sur la commune d'Etterbeek (Les traces qui ne sont pas bleues) ...

itoworld export.

Editer la Carte?

Pour éditer la carte, plusieurs éditeurs s'offrent à vous.

  • Potlach : L'éditeur en flash disponible directement sur le site dans l'onglet "éditer". Parfois un peu lourd et pas toujours claire à mon gout, il conviendra bien lors de petites éditions sur des zones restreintes.
  • JOSM : Editeur en java disponible depuis Ubuntu hardy dans les dépôts. Il est utilisé par beaucoup de contributeurs et possède certains plugins qui facilitent l'édition de cartes.

Pour l'installer, simplement :
sudo aptitude install josm

  • Merkaartor: Mon éditeur préféré, entièrement en QT et relativement simple et claire...Il fera l'objet d'un autre billet pour expliqué son fonctionnement....

Pour l'installation, depuis Ubuntu intrepid il fait partie intégrante des dépôts ubuntu :
sudo aptitude install merkaartor

merk_add_2.png

Il semble que les déclarations récentes de Mark Shuttleworth dont l’objectif était de motiver les créatifs et développeurs pour fournir à Ubuntu une interface visuelle plus attractive et plus puissantes que la référence Mac OS X, ne deviendront pas réalité. En tout cas pas dans l’avenir immédiat c’est-à-dire celui de Jaunty Jackalope.

Au moins, c’est ce que nous pouvons souligner avec les premières images de quelques artistes qui travaillent sur la conception du fond d’écran.

J’ai trouvé ici et là quelques candidats potentiels qui proposent leurs visions du futur fond d’écran de Ubuntu 9.04 et je crois qu’il y aura beaucoup de « mauvaises » surprises, parce que nous revenons irrémédiablement dans les tons classiques de brun qui collent à la peau de Ubuntu. Et je ne vous parle pas de la vision plutôt laide qui est faites de l’animal qui représente la 9.04

Je n’ai pas aimé une seule de ces maquettes, mais si mon choix devait se porter quand même sur un modèle ce serait le dernier. Voici les fonds disponibles pour le moment.

Après quelques déboires avec le SAV d'ACER, me voici à installer le bouquetin intrépide sur cet ordinateur portable.

Je ne vais détailler que les actions supplémentaires que j'ai réalisé. La documentation ubuntu à ce sujet est déjà bien fournie!

Synthèse du support matériel

ComposantStatut Commentaires CPUOK Résolution 1024x768OK Carte vidéoOKL'accélération graphique et les animations COMPIZ fonctionnent HibernationOK ACPIOK Mise en veille prolongéeOK Disque durOK Combo graveurOK Carte EthernetOK ModemA TESTERJ'ai même pas cherché ou était la prise :-D WIFIOKJ'ai utilisé ndiswrapper. Voir ci-dessous USBOK Carte audioOK PCMCIAA tester BluetoothNOK Ports VGAA tester Touches spécialesOK

Installation du wifi

Je n'ai pas réussi à faire fonctionner le wifi avec le module ath5k et ath_pci. L'interface était bien la mais je n'arrivais pas à scanner mon routeur wifi. J'ai pourtant suivi les différentes manipulations décrites sur cette page. Mon dernier espoir résidait dans ndiswrapper

Je l'ai installé comme indiqué dans la documentation.

Après j'ai effectué les actions suivantes :

$ wget http://blakecmartin.googlepages.com/ar5007eg-32-0.2.tar.gz $tar -zxf ar5007eg-32-0.2.tar.gz $cd ar5007eg-32-0.2 $cd ar5007eg $sudo ndiswrapper-1.9 -i 5211.inf $sudo ndiswrapper -m

Ajouter le module ndiswrapper dans le fichier /etc/modules, puis créer le fichier /etc/modprobe.d/blacklist-atheros

blacklist ath_pci blacklist ath_hal blacklist ath_rate_sample

Comme indiqué dans la documentation, j'ai désactivé les modules atheros via la blacklist de modprobe et installé ndiswrapper dans le fichier /etc/modules.

Quelques logiciels supplémentaires installés

$sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras gstreamer0.10-plugins-bad gstreamer0.10-plugins-bad-multiverse xsane nautilus-open-terminal gtk-recordmydesktop cheese xfonts-intl-european language-support-fr preload gphoto2 brasero Linux On Laptops TuxMobil - Linux on Laptops, Notebooks, PDAs and Mobile Phones

alleluiah !!!!!! paix sur terre aux hommes de bonne volonté !!

Me suis je convertit ? non - faut pas déconner quand même - mais la ca tient du miracle ! J'ai réussi à faire fonctionner la webcam de mon ordinateur portable sur Ubuntu Linux:-).

warning.png La manip n'est pas stable du tout ! Si vous l'appliquez sur votre matériel, c'est à vos risques et périls !!



Pré requis

Il faut récupérer par subversion les sources du projet m560x driver et compiler les sources. Pour préparer ces actions, il faut installer les paquets build_essential, subversion et linux-headers-generic.

Environnement

J'ai appliqué cette procédure sur l'environnement suivant :

  • Distribution : Ubuntu 8.10 32BITS
  • kernel : 2.6.27-11-generic

Récupération des sources

$svn https://m560x-driver.svn.sourceforge.net/svnroot/m560x-driver/m560x

Compilation

$ cd /m560x-driver/m560x/branches/m5602-gspca $make

Chargement des modules

$make load_dep $make load

dans les logs

[ 463.587064] ALi m5602: Probing for a po1030 sensor [ 463.623680] ALi m5602: Probing for a mt9m111 sensor [ 463.640566] ALi m5602: Probing for a s5k4aa sensor [ 463.665079] ALi m5602: Probing for an ov9650 sensor [ 463.681348] ALi m5602: Probing for a s5k83a sensor [ 463.705606] ALi m5602: Detected a s5k83a sensor [ 463.904224] gspca: probe ok [ 463.904283] usbcore: registered new interface driver ALi m5602 [ 463.904298] ALi m5602: registered

Pour tester :

J'ai utilisé cheese. Voici une photo prise avec la webcam : 2009-01-23-234029.jpg

Super n'est ce pas ? :-)


Limitations

Les modules compilés ne sont pas installés dans le kernel. Pour faire simple, à chaque fois que vous aurez besoin de la webcam, il faudra réaliser les étapes de chargement des modules --> je n'ai pas (encore ?) réussi à automatiser ces actions. De plus, à chaque maj de kernel (paquet linux-image...) il faut répéter cette procédure.

23 Janvier 2009 à 17:38

Giver via Je Hais Le Printemps

Découvert via @sheepeatingtaz, sur twitter, un programme dont la dernière version stable remonte certes à août 2007, et dont je m'étonne de n'en avoir pas plus entendu parler que ça : Giver.

Giver est une application qui permet l'échange de fichiers / dossiers sur un réseau local.

Pour utiliser Giver, il suffit d'installer le paquet par le moyen que tu veux. C'est simple, le paquet s'appelle giver et il est disponible pour Intrepid. Ensuite, le lancer (via le menu, par exemple, dans Applications -> Internet).

La magie de cet outil réside dans l'extrême facilité d'utilisation. Dès lors que quelqu'un sur ton réseau utilise également Giver, il est détecté (par la bibliothèque "avahi") et apparaît dans la liste des utilisateurs disponibles.

Une capture d'écran de la liste

En un clic, on obtient un menu permettant d'envoyer un fichier ou le contenu d'un dossier au destinataire choisi. Comme dans toute application de partage (à la bluetooth), il faut accepter ou refuser le fichier / dossier en question et hop !

Plus simple, je vois pas.

La prochaine session U-Classroom se placera dans la continuité de l'introduction au développement Ubuntu (session donnée dans le cadre de l'Ubuntu Developer Week), en s'attaquant aux bases du packaging Debian / Ubuntu. De nombreuses notions ont été abordées dans cette précédente session, qui seront développées le jeudi 29 janvier à 18H00 (heure de Paris).

Albin Tonnerre (aka Lutin) nous présentera la théorie, mais surtout la pratique de la création de paquets Debian.

Les seuls prérequis sont d'avoir à disposition un système Debian ou Ubuntu (afin de pouvoir construire votre propre paquet !), et un client IRC !

Le cours se passera sur le canal #u-classroom du réseau IRC freenode.

À bientôt !

L'équipe U-Classroom

edit : Suite à une question sur IRC je précise qu'il n'est absolument pas nécessaire d'avoir suivi le précédent cours (initiation au développement Ubuntu).

Pages