Planet

Après quelques déboires avec le SAV d'ACER, me voici à installer le bouquetin intrépide sur cet ordinateur portable.

Je ne vais détailler que les actions supplémentaires que j'ai réalisé. La documentation ubuntu à ce sujet est déjà bien fournie!

Synthèse du support matériel

ComposantStatut Commentaires CPUOK Résolution 1024x768OK Carte vidéoOKL'accélération graphique et les animations COMPIZ fonctionnent HibernationOK ACPIOK Mise en veille prolongéeOK Disque durOK Combo graveurOK Carte EthernetOK ModemA TESTERJ'ai même pas cherché ou était la prise :-D WIFIOKJ'ai utilisé ndiswrapper. Voir ci-dessous USBOK Carte audioOK PCMCIAA tester BluetoothNOK Ports VGAA tester Touches spécialesOK

Installation du wifi

Je n'ai pas réussi à faire fonctionner le wifi avec le module ath5k et ath_pci. L'interface était bien la mais je n'arrivais pas à scanner mon routeur wifi. J'ai pourtant suivi les différentes manipulations décrites sur cette page. Mon dernier espoir résidait dans ndiswrapper

Je l'ai installé comme indiqué dans la documentation.

Après j'ai effectué les actions suivantes :

$ wget http://blakecmartin.googlepages.com/ar5007eg-32-0.2.tar.gz $tar -zxf ar5007eg-32-0.2.tar.gz $cd ar5007eg-32-0.2 $cd ar5007eg $sudo ndiswrapper-1.9 -i 5211.inf $sudo ndiswrapper -m

Ajouter le module ndiswrapper dans le fichier /etc/modules, puis créer le fichier /etc/modprobe.d/blacklist-atheros

blacklist ath_pci blacklist ath_hal blacklist ath_rate_sample

Comme indiqué dans la documentation, j'ai désactivé les modules atheros via la blacklist de modprobe et installé ndiswrapper dans le fichier /etc/modules.

Quelques logiciels supplémentaires installés

$sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras gstreamer0.10-plugins-bad gstreamer0.10-plugins-bad-multiverse xsane nautilus-open-terminal gtk-recordmydesktop cheese xfonts-intl-european language-support-fr preload gphoto2 brasero Linux On Laptops TuxMobil - Linux on Laptops, Notebooks, PDAs and Mobile Phones

alleluiah !!!!!! paix sur terre aux hommes de bonne volonté !!

Me suis je convertit ? non - faut pas déconner quand même - mais la ca tient du miracle ! J'ai réussi à faire fonctionner la webcam de mon ordinateur portable sur Ubuntu Linux:-).

warning.png La manip n'est pas stable du tout ! Si vous l'appliquez sur votre matériel, c'est à vos risques et périls !!



Pré requis

Il faut récupérer par subversion les sources du projet m560x driver et compiler les sources. Pour préparer ces actions, il faut installer les paquets build_essential, subversion et linux-headers-generic.

Environnement

J'ai appliqué cette procédure sur l'environnement suivant :

  • Distribution : Ubuntu 8.10 32BITS
  • kernel : 2.6.27-11-generic

Récupération des sources

$svn https://m560x-driver.svn.sourceforge.net/svnroot/m560x-driver/m560x

Compilation

$ cd /m560x-driver/m560x/branches/m5602-gspca $make

Chargement des modules

$make load_dep $make load

dans les logs

[ 463.587064] ALi m5602: Probing for a po1030 sensor [ 463.623680] ALi m5602: Probing for a mt9m111 sensor [ 463.640566] ALi m5602: Probing for a s5k4aa sensor [ 463.665079] ALi m5602: Probing for an ov9650 sensor [ 463.681348] ALi m5602: Probing for a s5k83a sensor [ 463.705606] ALi m5602: Detected a s5k83a sensor [ 463.904224] gspca: probe ok [ 463.904283] usbcore: registered new interface driver ALi m5602 [ 463.904298] ALi m5602: registered

Pour tester :

J'ai utilisé cheese. Voici une photo prise avec la webcam : 2009-01-23-234029.jpg

Super n'est ce pas ? :-)


Limitations

Les modules compilés ne sont pas installés dans le kernel. Pour faire simple, à chaque fois que vous aurez besoin de la webcam, il faudra réaliser les étapes de chargement des modules --> je n'ai pas (encore ?) réussi à automatiser ces actions. De plus, à chaque maj de kernel (paquet linux-image...) il faut répéter cette procédure.

23 Janvier 2009 à 17:38

Giver via Je Hais Le Printemps

Découvert via @sheepeatingtaz, sur twitter, un programme dont la dernière version stable remonte certes à août 2007, et dont je m'étonne de n'en avoir pas plus entendu parler que ça : Giver.

Giver est une application qui permet l'échange de fichiers / dossiers sur un réseau local.

Pour utiliser Giver, il suffit d'installer le paquet par le moyen que tu veux. C'est simple, le paquet s'appelle giver et il est disponible pour Intrepid. Ensuite, le lancer (via le menu, par exemple, dans Applications -> Internet).

La magie de cet outil réside dans l'extrême facilité d'utilisation. Dès lors que quelqu'un sur ton réseau utilise également Giver, il est détecté (par la bibliothèque "avahi") et apparaît dans la liste des utilisateurs disponibles.

Une capture d'écran de la liste

En un clic, on obtient un menu permettant d'envoyer un fichier ou le contenu d'un dossier au destinataire choisi. Comme dans toute application de partage (à la bluetooth), il faut accepter ou refuser le fichier / dossier en question et hop !

Plus simple, je vois pas.

La prochaine session U-Classroom se placera dans la continuité de l'introduction au développement Ubuntu (session donnée dans le cadre de l'Ubuntu Developer Week), en s'attaquant aux bases du packaging Debian / Ubuntu. De nombreuses notions ont été abordées dans cette précédente session, qui seront développées le jeudi 29 janvier à 18H00 (heure de Paris).

Albin Tonnerre (aka Lutin) nous présentera la théorie, mais surtout la pratique de la création de paquets Debian.

Les seuls prérequis sont d'avoir à disposition un système Debian ou Ubuntu (afin de pouvoir construire votre propre paquet !), et un client IRC !

Le cours se passera sur le canal #u-classroom du réseau IRC freenode.

À bientôt !

L'équipe U-Classroom

edit : Suite à une question sur IRC je précise qu'il n'est absolument pas nécessaire d'avoir suivi le précédent cours (initiation au développement Ubuntu).

Ubuntu 8.04 LTS est sorti il y a bientôt un an. Est arrivée quelques mois plus tard Ubuntu 8.04.1 LTS avec une première série d’améliorations en tout genre. Et cet après-midi Ubuntu 8.04.2 LTS est sortie dans le cadre de l’engagement pris par Canonical d’offrir un support à long terme au Héron Hardi.

On trouvera dans Ubuntu 8.04.2 LTS un peu plus de 200 correctifs de sécurité et autres mises à jour. Une liste des modifications un peu plus détaillée peut être visionné avec le message d’annonce de cette sortie sur la liste de diffusion Ubuntu.

21 Janvier 2009 à 18:10

Freenode a besoin de vous ! via FF-IRC

Freenode offre depuis 1998 un service IRC autour du Libre et des logiciels open-source, actuellement, Freenode peine à atteindre les £5000 nécessaires à sa croissance, vous pouvez faire un don sur cette page, en haut à gauche.

Les canaux IRC #ubuntu-fr* sont, comme beaucoup de projets libres, hébergés sur Freenode, les aider, c’est donc aider à améliorer le support interactif que permet l’IRC, et cela tous les jours pour plusieurs centaines d’utilisateurs quotidiens en détresse.

En échange de votre participation, Freenode vous offre un cloak ou virtual host / vhost (ou une extension de votre cloak déjà existant) qui montre que vous êtes l’un des joyeux "PDPC supporters" : c’est en effet le projet PDPC qui est à l’origine de Freenode et de la machinerie. Les joyeux donateurs sont également automatiquement voicés (+v) sur #ubuntu-fr-offtopic (uniquement, nous ne privilégions aucun statut sur le canal de support #ubuntu-fr…). Évidemment, ceci ne sert qu’à montrer que vous êtes fiers d’apporter votre soutien à un projet libre comme le réseau IRC Freenode, rien de plus ;-).

Toute contribution est la bienvenue, ponctuelle/mensuelle/annuelle.

Merci d’avance !

-- L'équipe de modération IRC #ubuntu-fr*.

Rappel :

Vous pouvez facilement accéder aux salons #ubuntu-fr* via l’applet Java en ligne disponible sur ubuntu-fr.org.
Vous pouvez également accéder à celui-ci en renseignant dans votre client IRC :

Serveur : irc.freenode.net
Canaux :

#ubuntu-fr pour le canal de support Ubuntu.
#ubuntu-fr-testing pour la version de développement d’Ubuntu (actuellement Jaunty Jackalope).
#ubuntu-fr-offtopic pour discuter de sujets divers, sur le Libre ou non, avec plusieurs Ubunteros prêt à vous accueillir ;-).

Don’IRC as root, and have a lot of fun!

freenode.net

Il existe enfin des paquets .deb our inkscape 0.47 à destination des différentes versions d'Ubuntu. A savoir pour la version Hardy Heron, Intrepid Ibex (et même la version instable Jaunty Jackalope). Inkscape 0.47 est une version instable, aussi l'intérêt des manipulation qui vont suivre est de pouvoir le tester sans pourtant autant remplacer la version 0.46 stable.

Attention, l'ensemble des manipulations qui vont suivre peuvent rendre votre système d'exploitation Ubuntu instable. L'ajout de nouveau dépôt non supporté officiellement est un risque pour lequel je décline toute responsabilité.

Mise à jour de votre dépôt

  • Editer le fichier /etc/apt/sources.list
  • Ajouter en fin de fichier

Pour ubuntu 8.04 Hardy

deb http://ppa.launchpad.net/inkscape-nightly/ubuntu hardy main

deb-src http://ppa.launchpad.net/inkscape-nightly/ubuntu hardy main

Pour Ubuntu 8.10 Intrepid

deb http://ppa.launchpad.net/inkscape-nightly/ubuntu intrepid main

deb-src http://ppa.launchpad.net/inkscape-nightly/ubuntu intrepid main

  • Mise à jour : sudo apt-get update

Installation d'inkscape 0.47 / devel

  • sudo apt-get install inkscape-devel (Taille de 20Mo variable selon vos configurations)

Les nouveautés d'inkscape 0.47

  1. Outil spiro-line, avec un exemple en image. Cet outil permet un lissage des courbes.
  2. Nouvelle option sur l'outil tracé calligraphique
  3. Outil gomme, fort pratique
  4. Outil scupltant avec des options qu'il faut tester

Toujours les mêmes petites déceptions, certains paquets manquent pour les effets.(comme libxml par exemple, à installer après donc). Si c'est dans un soucis de légèreté, on peut regrouper l'ensemble des effets dans un paquet inkscape-effect.deb par exemple.

Info originale : Inskscape 0.47 ou 0.46 devel

L'annonce est un peu tardive puisque c'est ce soir (Lundi 19 Janvier, à 17H heure parisienne) que U-classroom participera à l'UDW Ubuntu. La session se passera en français, en parallèle de la session anglophone. Au programme :
  • Comment s'organise le développement d'ubuntu
  • GPG
  • Aperçu des outils de packaging
  • Votre premier paquet
  • Questions / Réponses
Pour nous rejoindre, démarrez votre client IRC favori et rejoignez #u-classroom sur le réseau Freenode.
19 Janvier 2009 à 01:59

Pyromaths via Ubuntu en salle des profs…

Description de Pyromaths

Début janvier, grâce à Manu, un collègue prof de Maths, j’ai découvert Pyromaths. Pyromaths est un exerciseur, développé par Jérôme Ortais, qui permet de générer des fiches d’exercices de mathématiques, niveau collège, et également leurs corrigés détaillés.

Les fiches sont générées avec des valeurs numériques aléatoires, de façon à n’obtenir jamais deux fois le même exercice.

J’ai tout de suite été emballé par cette application. Pyromaths est multi-plateforme, développé en Python, sous licence GNU GPL et produit des exercices de grande qualité car Pyromaths utilise LaTeX pour générer les feuilles d’exercices.

Pyromaths peut être utilisé par un professeur de Mathématiques pour obtenir rapidement des feuilles d’exercices pour ses élèves ou bien directement par les élèves, en autonomie en dehors de leurs heures de cours, pour réviser une notion grâce aux exercices générés et surtout grâce à la correction détaillée qui est délivrée.

Pyromaths peut s’utiliser en ligne :

http://www.pyromaths.org/enligne/32-Utilisation-en-ligne-de-Pyromaths

Pyromaths en ligne

ou bien il est possible de l’installer sur son ordinateur :

Pyromaths sous Ubuntu

Il est intéressant d’installer Pyromaths, car la version en ligne ne fournit que les fichiers PDF, alors que la version installée, en plus de permettre une utilisation sans connexion à l’Internet, délivre également les fichiers tex générés. Il est ensuite possible de les modifier à sa guise.

Installation de Pyromaths sous Ubuntu

Avertissement : la procédure d’installation de Pyromaths sous Ubuntu décrite ci-dessous implique l’ajout d’un dépôt et d’un paquet non officiels. Il n’y a donc pas de support par Ubuntu en cas de problème, bug, trou de sécurité. Vous voilà averti ! ;-)

Il faut commencer par ajouter le dépôt Pyromaths à votre liste de dépôts:

echo "deb http://www.pyromaths.org/debs/ ./" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/pyromaths.sources.list

Afin de pouvoir récupérer les paquets de ce dépôt, il va falloir importer une clé d’authentification GPG. Cette clé permet de vérifier que tout paquet provenant du dépôt Pyromaths est un paquet valide, autorisé à s’y trouver :

gpg --keyserver pgp.mit.edu --recv-key f4247ff4 gpg -a --export f4247ff4 | sudo apt-key add -

Il faut ensuite mettre à jour la liste des fichiers disponibles dans les dépôts :

sudo apt-get update

Pour finir, il n’y a plus qu’à installer le paquet Pyromaths ainsi que ses dépendances (wxPython et LaTeX avec les différents packages nécessaires à la compilation des documents créés par Pyromaths) :

sudo apt-get install pyromaths

Utilisation de Pyromaths sous Ubuntu

Pyromaths peut être lancé depuis le menu Applications > Éducation.

Pyromaths Ubuntu

Pyromaths est très facile à utiliser. Il suffit de cocher les cases correspondants aux thèmes que l’on souhaite aborder et de paramètrer le nombre d’exercices à générer. Ensuite, on clique sur le bouton Créer et après avoir renseigné le dossier de destination, Pyromaths s’occupe de créer un feuille d’exercices ainsi que le corrigé détaillé.

Contribution personnelle

Pyromaths est multi-plate-formes. Pour ma part, j’ai pu apporter ma contribution à ce projet en réalisant la version 08.11 de Pyromaths pour Mac OS X.

Pyromaths pour Mac OS X

Site web de Pyromaths

Pyromaths logo

http://www.pyromaths.org/

logo_jelix_moyen.pngArticle rapide, afin de démontrer qu'il ne faut que quelques minutes pour installer un framework PHP sur sa machine Linux. J'ai déjà rédigé un article équivalent sur Symfony et Ubuntu, aujourd'hui je me permets de vous faire découvrir un framework moins célèbre, mais qui mérite attention : Jelix. L'article est orienté "vrai débutant". Néophyte également sur Jelix, je vous remercie de poser vos questions techniques à qui de droit. Hum c'est quoi un framework PHP (lire début)  ?

Attention certaines manipulations, notamment la modification du fichier .bashrc ou l'utilisation d'outil/script inconnus peuvent rendre Ubuntu instable, même si les risques ici sont minimes, veillez à toujours prendre conscience des opérations effectuées sur votre système. Je ne peux être tenu responsable des désagréments occasionnés.

Prérequis

Installer les paquets suivants. Ceci permet de vous assurer que votre serveur/machine sera capable d'effectuer les commandes internes à Jelix. sudo apt-get install apache2 apache2-doc mysql-server php5 libapache2-mod-php5 php5-mysql phpmyadmin php5-xsl php5-cli php-pear

Le paquet libapache2-mod-php5 gère finalement les extensions dom, simplexml, pcre, session, spl et tokenizer, extensions utiles pour jelix . Pour plus de détails je vous renvoie à la page des prérequis pourJelix

Télécharger Jelix 1.1

La page de téléchargement des versions stables vous permet de choisir parmi trois versions. Contrairement à Symfony où le basculement se réalise en ligne de commande (freeze / unfreeze) pour passer successivement en mode développement ou en mode test/ production, Jelix vous donne le choix de l'application uniquement par des archives. A première vue je trouve çà moins pratique.

  1. Edition développeur : Utile pour les développements, elle contient un ensemble de scripts pour effectuer des tests.
  2. Edition Optimisée : A utiliser sur les serveurs de production, plus légère elle est dépourvus des scripts de tests. (Censé ne pas afficher d'erreur serveur à l'écran)
  3. Edition Or/Gold : Prolongement de la version optimisée, idéale pour les serveurs de production. Cette dernière semble adaptée pour des architectures de serveurs dédiés ou du moins sur des serveurs sur lesquels l'installation d'extensions est possible.

Si vous débutez, je vous conseille évidemment de télécharger la version "développeur Jelix 1.1RC3".

Installation et utilisation de Jelix

Cette partie se nomme "installation" mais c'est bien par abus de langage, en effet l'opération consiste uniquement à dézipper l'archive jelix1.1RC3.

  1. Dézipper jelix via la commande tar xvzf jelix-1.1RC3.tar.gz ou le menu contextuel (clic droit) Extraire Ici. Dézipper dans le dossier /var/www/ Normalement le fichier est accessible via le navigateur web par http://localhost/jelix1.1/
  2. Ouvrir ou créer votre fichier .bashrc et ajouter ceci en fin de fichier : alias jelix='php/var/www/jelix-1.1/lib/jelix-scripts/jelix.php'.
  3. A cette étape si le terminal est ouvert vous avez besoin de relancer. bash -verbose
  4. A présent vous pouvez vous servir seulement de la commande jelix pour créer votre application
  5. Pour éviter les duplications voici la suite sur l'utilisation de Jelix

Pages