Planet

skypeIl y a quelques jours, le 16 juin dernier pour être précis, une nouvelle version de Skype pour Linux a été publiée sur le site officiel. Quelques petites corrections de bugs, la traduction française améliorée (entre autres langues) et quelques petites fonctionnalités ont fait leur apparition. Pour les puristes :

- feature: Show 'Edited by' on chat messages if they were edited later.
- feature: Added notifications for role changes in group chats
- feature: Add displaying new chat guidelines for public chat.
- bugfix: Video degraded slowly over time
- bugfix: Workaround for crashes with messages that contain Tab characters on Qt 4.4.0.
- bugfix: Fix for pressing Escape in Quickfilter for Qt 4.4.
- Localizations updated: Bulgarian, French, Lithuanian, Polish, Turkish language updates.

Le téléchargement de la version Ubuntu se fait ici. Les "release notes" sont quant à elles ici.

Réactions à propos de ce billet, questions, problèmes ? N'hésitez pas à poster un message sur le forum du blog.

Bonjour à tous !

Tout d'abord, sachez qu'un compte rendu sera très prochainement publié, après notre réunion des organisateurs ; cependant, ce n'est pas de ceci dont je tiens à vous informer ici.

Si vous possédez de quelconques photos et/ou vidéo de la party, envoyez-les nous par le formulaire de Contact.

Aux possesseurs d'Eee dont j'ai effectué moi-même l'installation d'Ubuntu, et non d'EeeUbuntu ou EeeXubuntu dont je déconseillais l'usage pour des raisons qui n'ont pas raison d'apparaître ici (je pense à Mathieu d'ILV, ou encore Marie Borzeix alias larilianne ainsi qu'une personne qui avait des problèmes avec ndiswrapper et son appareil photo numérique …), j'aimerais mener une étude des problèmes (ou non) rencontrés à l'usage quotidien, si tout va bien, ou si rien ne va plus, contactez-moi via le formulaire de ma page Contact personnelle.

-- Jonathan Marsaud via www.ubuntu-party.org

Un très court billet (car rédigé depuis un Eee en direct de la Party) pour vous rappeler qu'aujourd'hui se déroule l'Hardy Party à la Cité des sciences et de l'industrie à la Villette, de 11h à 19h, aujourd'hui, et dimanche 8 juin, mêmes horaires.

Au programme, Atelier, Cours, Conférences... Plus d'informations sur www.ubuntu-party.org.

Rejoignez-nous vite !

03 Juin 2008 à 22:48

Ubuntu Netbook Remix via erwan.me

Alors voilà, Ubuntu Netbook Remix est maintenant officiellement annoncée. Donc en gros, c'est Ubuntu, avec une interface facile d'approche aux nouveaux utilisateurs de Linux (d'un ordinateur ?) par le biais d'un lanceur plutôt alléchant. Tout est optimisé grâce à Moblin pour les netbooks entres autres et surtout pour le processeur Intel Atom.

Uubntu NetBook Remix

Uubntu NetBook Remix

Sources :
ubuntu.com
engadget.com

Plus de captures d'écran :
http://www.engadget.com/photos/canonical-makes-ubuntu-netbook-remix-official-at-computex/836966/

Qu'en pensez-vous ?

Bonjour à tous! Choisir sa distribution Linux n’est pas aisé, principalement quand on débute: on a envie de toucher à tout, de tester un peu partout et chacun nous donne des conseils sur quelle distribution il voit bien pour nous ! Pour nous aider, un petit test, sous forme de Q.C.M.: http://www.zegeniestudios.net/ldc/index.php?lang=fr Ce test me [...]

Une petite astuce que j'ai découvert aujourd'hui :

Pour cacher un dossier ou un fichier sans le renommer avec un point devant, il suffit de créer un fichier texte nommé .hidden dans le répertoire contenant la chose à cacher et d'y placer son nom.

[11:27:10]erwan@bubune:~$ pwd; ls .hidden /home/erwan .hidden [11:27:12]erwan@bubune:~$ cat .hidden Modèles

Pratique pour cacher le dossier Modèles par exemple !

Source : la documentation Ubuntu Personnaliser Gnome.

29 Mai 2008 à 23:33

Angband via Pianopenguin

Angband est un jeu de type rogue-like d'après l'univers de Tolkien. Vous incarnez un héros descendant dans les labyrinthes de la Moria à la recherche de Morgoth. Ce jeu ne paye pas de mine avec ces "d" pour dragons mais il s'avère réellement passionnant.

Angband

Pour installer Angband ou l'une de ses variantes plusieurs solutions s'offrent à vous :

- installer le paquet via les dépots d'Ubuntu (uniquement pour Angband et Zangband),

- installer la version Windows qui fonctionne parfaitement avec Wine (solution de facilité :-) ),

- compiler les sources.

Compilation de Angband

Tout d'abord vous devez avoir installé les paquets suivants :

sudo apt-get install autoconf gcc libc6-dev libncurses5-dev libx11-dev libsdl1.2-dev libsdl-ttf2.0-dev libsdl-mixer1.2-dev libsdl-image1.2-dev@@

Vous pouvez ensuite compiler :

./configure --enable-x11 --prefix=$HOME make make install

Si vous n'êtes pas un vrai geek et préférez les graphiques aux codes ASCII vous pouvez lancer Angband avec les options :

./angband -g -- -b

Angband1

Variantes

Les variantes de Angband sont très nombreuses et s'installent en compilant les sources.

FAAngband enrichit la version originale tout en améliorant la jouabilité :

FAAngband

MAAngband est une version permettant de jouer en réseau. La partie ne se déroule plus au coup par coup mais en temps réel :

MAAngband

Si comme moi, votre seul moyen d'accès à Internet se fait par la 3G, l'article suivant est susceptible de vous intéresser. L'enjeu est de pouvoir partager simplement une connexion Internet entre plusieurs postes, dans mon exemple on se restreindra à deux postes, sachez que c'est possible pour N poste, à partir du moment où l'on dispose d'un hub ou d'un switch.

Configuration matériel

  • Poste 1 : L'ordinateur est un PC tournant sous Linux Ubuntu, équipé d'une interface clé USB 3G Huawai E220 (SFR) initialement pour le EEEPC et d'une carte réseau pour être relié au poste 2. (Je ne retrouve malheureusement pas le driver pour ubuntu :s)
  • Poste 2 : L'ordinateur est un PC tournant sous Microsoft Windows Xp équipé seulement d'une carte réseau pour être relié au poste 1 via un câble RJ45.

Configuration logiciel

Les adresses IP

Sans entrer dans les détails d'adressage réseau, pour que deux ordinateurs soient capables de communiquer ensemble ils doivent disposer d'adresses concordantes. Si vous voulez parler directement avec votre voisin il doit être situé dans la même rue ? vrai ? Pour un ordinateur c'est pareil, c'est pourquoi on utilise une succession de chifffre qu'on appelle adresse IP et qui désigne l'adresse de l'ordinateur. Exemple grossier : ordi 1 : 192.168.0.1, ordi 2 : 192.168.0.2, une fois relié l'ordi 1 est en mesure de communiquer avec l'ordi 2, alors que si l'adresse IP de l'ordi 2 était 192.168.4.2 c'était impossible ou du moins, peu pratique.

IP : automatique ou manuelle

Il y a deux façons d'obtenir une adresse, soit en la saisissant manuellement à l'aide d'une commande ou d'une interface graphique soit en laissant un serveur DHCP la choisir pour nous. La deuxième solution est très souvent utilisée, car la configuration est plus simple et sujet à moins d'erreurs. Cette solution d'attribution automatique est surtout vraie dans le cas de connexion Wifi, c'est le routeur modem qui choisit pour vous l'adresse IP au moment de la connexion à ce dernier.

Partager la connexion ADSL : la pratique

Schéma de la configuration


Poste 2 : Sous Microsoft Windows XP

  1. Dans > Favoris réseaux cliquez droit sur la connexion résesau local puis > Propriétés
  2. Ouvrez les propriétés du réseau local puis choisissez > Utilisez l'adresse IP suivante
  3. Dans adresse IP tapez: 192.168.0.2
  4. Dans Masque de sous-résau : 255.255.255.0
  5. Dans Passerelle par défaut : 192.168.0.1 (ce sera l'adresse de poste 1 que nous devons encore définir)
  6. Pour l'instant le DNS, nous l'ignorons ..mais nous devons le remplir

Poste 1 : Sous Linux Ubuntu

Je pars du principe que la connexion via la connexion 3G sur le poste 1 est opérationnelle. (L'ip est attribué automatiquement)
  1. Via la ligne de commande dans un terminal : sudo ifconfig eth0 192.168.0.1 (permet de définir l'adresse Ip du poste 1)
  2. Installez Firestarter (permet de partager une connexion) : sudo apt-get firestarter
  3. Lancez Firestarter : Système > Administration > Firestarter (puis saisissez votre mdp)
  4. Dans Firestarter > Pare-feu > Lancer l'assistant et suivez les instructions (vous avez besoin d'explications ?). Dans mon cas c'est PPP0 qui doit être partagé.
  5. Récupérez l'adresse DNS pour le poste 2 : cat /etc/resolv.conf (retenir la première adresse si deux mentionnées)
 C'est presque terminé retourné sur le poste 2

Poste 2 : Sous Microsoft Windows XP

  1. Renseigner le champs Serveur DNS préféré avec le contenu de resolv.conf
  2. Good job !

Et oui, maintenant et ce depuis Ubuntu Feisty, je redoute chaque mise à jour à cause de ma carte Wifi basé sur un chipset Ralink RT2500, qui a pourtant des pilotes libres. Les symptômes sous Hardy sont les suivants :

  • déconnexion (deauthentification pour être exact) sans arrêt
  • débit digne d'un 56k à Phuket

Et à chaque version, le bug est différent. Tout fonctionnait bien sous Dapper Drake pourtant :/. Donc cette fois ci, le bug en question répond au doux nom de #190515. Et comme à chaque fois, je cherche d'où cela peut provenir : de mon antenne ? Un mauvais contact ? Du module ? Je test le module en version de développement (CVS), toujours rien. Cela faisait longtemps que je voulais tout virer pour réinstaller une Ubuntu fraîche et refaire par la même occasion mes partitions sur mes disques durs, alors j'en ai profité... Mais même sur une hardy toute neuve, sans moultes bidouilles pour ma carte, j'avais toujours le même soucis. Suspectant alors un défaut matériel, j'ai acheté une autre carte wifi chez Linksys avec un pingouin dessus (Linux Support). Manque de bol, c'est encore du Ralink, mais avec un chipset RT61. Et la encore, c'est même presque pire : ça plante le PC :(.

La solution a été trouvée dans les commentaires du Bug en question :

sudo iwconfig wlan0 rate 54M

On peut automatiser la manipulation en ajoutant dans /etc/rc.local les lignes suivantes :

ifconfig wlan0 up iwconfig wlan0 rate 54M

Du coup, je me suis fait rembourser ma deuxième carte wifi. Et la prochaine fois, j'éviterais Ralink...

Bonjour à tous! Aujourd’hui, je vous propose, en un seul post, une mise à jour de l’ensemble de mes articles relatifs à Ubuntu. Cela fait maintenant presque 2 ans que j’écris des articles relatifs à Ubuntu sur ce blog, et avec le temps qui passent, certains sont devenu obsolètes ! Pourtant, ils attirent toujours (presque) [...]

Pages